Développement durable :

La ville de Saint-Denis récompensée au niveau national


Publié / Actualisé
La ville de Saint-Denis poursuit sa transformation en ville verte. A la suite de ses actions menées sur le plan du développement durable, une récompense lui a été attribuée par l'Agence nationale pour la rénovation urbaine. Pour continuer sur sa lancée, la ville s'est présentée à l'appel à projets " Quartiers fertiles " lancé en 2020 par l'Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU). La ville de Saint-Denis s'est ainsi illustrée en défendant un projet au coeur des quartiers prioritaires du secteur Prunel. Nous publions ci-dessous le communiqué de la ville de Saint-Denis. (Photo ville de mairie de Saint-Denis)
La ville de Saint-Denis poursuit sa transformation en ville verte. A la suite de ses actions menées sur le plan du développement durable, une récompense lui a été attribuée par l'Agence nationale pour la rénovation urbaine. Pour continuer sur sa lancée, la ville s'est présentée à l'appel à projets " Quartiers fertiles " lancé en 2020 par l'Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU). La ville de Saint-Denis s'est ainsi illustrée en défendant un projet au coeur des quartiers prioritaires du secteur Prunel. Nous publions ci-dessous le communiqué de la ville de Saint-Denis. (Photo ville de mairie de Saint-Denis)

-Un modèle d’agriculture urbaine innovant et durable-

Le projet dionysien salué par l’ANRU se fonde sur la création de cinq jardins familiaux au cœur des quartiers très minéraux de Vauban, Butor et Bas de la rue Maréchal Leclerc, dans le périmètre du Projet de renouvellement urbain Nord-Est littoral (Prunel).

Une démarche qui entérine l’engagement de la ville sur le plan du développement durable mais témoigne aussi et surtout de la sa volonté de responsabiliser et d’impliquer le citoyen dans un processus d’hyper-proximité, de co-construction visant l’amélioration du cadre de vie. Les habitant·e·s joueront un rôle actif dans la concrétisation de ce projet qui leur permettra de renouer avec la tradition vivrière.

-Ferme urbaine et ruches sur les toits-

Le projet dionysien désigné lauréat par l’ANRU a été baptisé " La production locale en milieu urbain tropical ". Outre la multiplication de jardins familiaux en pieds d’immeubles, il prévoit aussi la création originale d’une ferme urbaine dans un parking sous-terrain et non utilisé de la ville.

Un modèle déjà décliné avec succès dans la très futuriste mégalopole de Singapour et qui se caractérise notamment par le développement de l’agriculture verticale. Troisième mesure et non des moindres : celle ayant trait à la mise en place de ruches en toitures. Ici, il est question de proposer un modèle d’apiculture raisonné et urbain, très différent du modèle classique adopté dans les espaces plus ruraux.

-Un patrimoine végétal qui s’étoffe-

Cette récompense n’est qu’une étape pour la ville de Saint-Denis qui par ailleurs, travaille à verdir le territoire pour en faire une ville fleurie, rafraîchie par des îlots de végétation plantés au cœur des espaces publics, tournée vers une production agricole locale et respectueuse de l’environnement.

La capitale Outre-mer en mouvement s’est ainsi engagée dans une démarche de labellisation afin de conquérir le label Eco-Quartiers. L’obtention de ce label confèrera une nouvelle dimension à sa politique durable ambitieuse.

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !