Ce vendredi 16 juillet :

Casud : le conseil communautaire adopte 27 dossiers à l'unanimité


Publié / Actualisé
Le président de la Casud André Thien Ah Koon a réuni ce vendredi 16 juillet 2021, le conseil communautaire de la Communauté d'agglomération du Sud pour l'examen de
27 dossiers tous adoptés à l'unanimité par les élu.es. Les affaires adoptés s'articulent autour de la reprise économique et de l'emploi, dans un contexte sanitaire encore très fragile. Nous publions ci-dessous le communiqué de la Casud. (Photos : Casud)
Le président de la Casud André Thien Ah Koon a réuni ce vendredi 16 juillet 2021, le conseil communautaire de la Communauté d'agglomération du Sud pour l'examen de
27 dossiers tous adoptés à l'unanimité par les élu.es. Les affaires adoptés s'articulent autour de la reprise économique et de l'emploi, dans un contexte sanitaire encore très fragile. Nous publions ci-dessous le communiqué de la Casud. (Photos : Casud)


- Parmi les affaires -

L’élection sur une liste unique des sept membres de la Commission consultative des services publics locaux (CCSPL). Les sept membres élus à l’unanimité sont mesdames Blanche Reine Javel, Isabelle Grosset-Paris, Vanessa Courtois, Evelyne Robert et messieurs Jacquet Hoarau, Daniel Maunier et David Lebon.

La constitution d'un groupement de commande avec les quatre communes membres (Le Tampon, Entre-Deux, Saint-Philippe, Saint-Joseph) et le syndicat mixte de Pierrefonds. Ce groupement permettra, en mettant en place des outils opérationnels en matière d’ingénierie, de mobiliser d’ici 2023 une grosse part des 1,3 milliards d'euros  disponibles dans le cadre des différents plans de relance.

La validation des plans de financement de la future gare routière de la Plaine des Cafres (2.360.000 euros) et l’extension des réseaux d’eaux usées sur la commune de Saint-Joseph (2.300.000 euros).

L’accompagnement des différentes associations et institutions qui aident, sur le territoire de la Casud, les populations les plus fragiles et les plus éloignés du marché du travail. Par exemple, l’octroi de différentes subventions :
• 740.080 euros à l’Établissement public foncier de La Réunion (EPFR) afin d'accompagner les communes dans la constitution de réserves foncières.
• 50.000 euros pour l’Agence d'observation de la Réunion de l'aménagement et de l'habitat (Agorah) qui intervient notamment dans le cadre de la lutte contre l’habitat indigne.
• 10.000 euros pour l’Adil (Agence départementale d'nformation sur le logement) qui anime notamment le plan départemental d’actions pour le logement et l’hébergement des personnes défavorisées.

- Ont été aussi votées à l’unanimité -

Une subvention de 28.215 d'euros à l'Association de gestion cœur de ville de Saint-Joseph qui a pour objectif, entre autres, de renforcer l’attractivité du centre-ville de St-Joseph.

L’accompagnement par la Casud des Communes de Saint-Philippe et de l’Entre-Deux dans le cadre du programme "Les petites villes de demain" qui permettra par exemple de valoriser le patrimoine architectural et l’attractivité touristique.

La demande de classement de la SPL Oti du Sud en office de tourisme de catégorie deux pour accompagner au mieux la reprise de l’activité touristique.
Dans le domaine de l’insertion, la programmation financière du Plie – 2021 pour un montant de 407.200 euros. Une subvention de 60.000 euros pour l’association Maison de l’emploi du grand Sud (MDE) et une subvention de 100.000 euros pour la Mission locale Sud (MLS).

La mise à disposition de broyeurs de déchets végétaux aux communes (deux pour le pôle Tampon/Entre-Deux et deux pour le pôle St Joseph/St Philippe). L’adoption du rapport sur le prix et la qualité du service public (RPQS) de prévention et de gestion des déchets de l’année 2020. Celui-ci montre la bonne orientation des indicateurs en matière de prévention de gestion des déchets sur le territoire de la Casud.

Par exemple, les résultats l’octroi de différentes subventions encourageant concernant les apports d’appareils électriques et électroniques (DEEE) vers la recyclerie de la Plaine des Cafres.

La création d’emplois notamment afin de renforcer la brigade de l’environnement de la Casud qui pourra verbaliser les auteurs de dépôts sauvages.

Toutes les délibérations seront publiées prochainement sur le site internet de la Casud

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !