Surenchères de l'absurde :

Dix jours de 2022, déjà dix jours de grand n'importe quoi politique


Publié / Actualisé
2022 a à peine débuté que les politiciens français nous ont déjà donné de nombreuses migraines. La palme d'or revient cependant, sans hésitation aucune, à Emmanuel Macron et sa volonté " d'emmerder les non-vaccinés ". Etonnement, cette sortie a été plutôt bien reçu par une partie de la population. Du côté d'Imaz Press, nous restons toujours aussi perplexe : comment un Président, en exercice, en est-il venu à s'exprimer de la sorte ? Peut-être n'est-ce finalement que le résultat d'une "trumpisation" de la politique française, où les personnalités politiques deviennent inéluctablement aussi pertinentes que des stars de télé-réalité (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
2022 a à peine débuté que les politiciens français nous ont déjà donné de nombreuses migraines. La palme d'or revient cependant, sans hésitation aucune, à Emmanuel Macron et sa volonté " d'emmerder les non-vaccinés ". Etonnement, cette sortie a été plutôt bien reçu par une partie de la population. Du côté d'Imaz Press, nous restons toujours aussi perplexe : comment un Président, en exercice, en est-il venu à s'exprimer de la sorte ? Peut-être n'est-ce finalement que le résultat d'une "trumpisation" de la politique française, où les personnalités politiques deviennent inéluctablement aussi pertinentes que des stars de télé-réalité (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Les vannes sont désormais ouvertes, et en seulement une semaine, toute la classe politique nous a régalé. Sûrement effrayée d’être éclipsée par la provocation d’Emmanuel Macron, la candidate à la présidentielle Valérie Pécresse, s’est empressée de jouer la carte de la provocation. Surfant sur la vague, elle a déclaré le lendemain qu’elle souhaitait "nettoyer les quartiers". "Je vais ressortir le Kärcher de la cave. Cela fait dix ans qu’il y est et il est temps de l’utiliser" a-t-elle lancé.

Charmant clin d’oeil à l’ancien Président Nicolas Sarkozy, dont elle a été la ministre. Nous espérons que personne ne l’a informée que ce dernier a récemment été condamné  pour corruption, trafic d’influence ou encore financement illégal de campagne, elle qui souhaite lutter contre la délinquance à tout prix. Pas sûr qu’un seul Kärcher soit suffisant pour faire le ménage parmi tous ces délinquants en col blanc.

Sur tous les fronts, Valérie Pécresse s’est aussi emparée de son téléphone la semaine dernière pour contacter le chanteur Maître Gims, un de ses fervents soutiens (oui, oui). En effet, dans une vidéo ultra controversée, ce dernier a intimé à ses fans de ne pas lui souhaiter la bonne année, croyances religieuses obligent. Affront, disgrâce, la candidate LR a dû régler ses comptes. Mais tout est bien qui finit bien, Maître Gims a dit qu’il était "désolé". Ouf.

- Schiappa et Blanquer, fidèles au poste -

(Mal)Heureusement, cet éditorial n’est pas là pour taper uniquement sur Valérie Pécresse et Emmanuel Macron. Eh oui, que serait ce début d’année sans ineptie de la part de Jean-Michel Blanquer ou Marlène Schiappa ?

Fidèle à lui-même, le ministre de l’Education nationale a décidé…de faire n’importe quoi.  Après deux semaines de vacances en Métropole, en  pleine vague du variant Omicron, ce dernier a décidé de présenter le nouveau protocole sanitaire pour les écoles le dimanche, veille de rentrée, en milieu d’après-midi. Dans un article réservé aux abonnés du Parisien. Protocole qui a été modifié cinq jours plus tard. Tout ça justifié par le fait qu’il souhaitait " être le plus proche de la réalité ". Malin.

De son côté, Marlène Schiappa, infatigable militante féministe, a condamné vivement les trois féminicides qui ont tragiquement marqué le 1er janvier…Ah, non, pardon : elle a vivement condamné Maître Gims pour ses propos sur le Nouvel an. Ce dernier sait donc auprès de qui se plaindre des appels intempestifs de Valérie Pécresse.

Mais ne soyons pas mauvaise langue, la secrétaire d’Etat chargée de la Citoyenneté prend tout de même son rôle à coeur : entre deux story Instragram avec des stars de télé-réalité, elle s’est dite trop effrayée par le vide pour participer à Fort Boyard, pauvre d’elle. Son emploi du temps lui a cependant permis d’aller cuisiner des oeufs sur le plateau de M6 en fin d’année, et d’inviter ses critiques à "aller boire un grand verre d’eau". La classe.

Lire aussi : Iel, wokisme, islamogauchisme : Jean-Michel Blanquer toujours à la pointe des combats

- Djebarri, l’énigme des réseaux sociaux -

Si personne n’est vraiment certain de ce que fait Jean-Baptiste Djebbari, ministre des Transports, une chose est sure : mieux vaut éviter de consulter ses réseaux sociaux si l’on souhaite ne pas s’arracher les cheveux.

Après ses TikTok pour le moins gênants, le ministre a décidé de s’emparer de Twitter pour écrire, nous citons : "Il faut sortir du nucléai… WEEEU WEEEU et non je ne suis pas Greenpeace, ceci est une descente de police. Bien joué Joe". Pour ceux qui n’auraient pas la référence, ce dernier reprend une tendance Twitter actuelle basée sur une vidéo de l’humoriste Jonathan Cohen. Rien de bien méchant donc, si l’on oublie que ce dernier est ministre d’une des plus grandes puissances mondiales. Pour sa défense, peut-on vraiment attendre grand chose d’une personne qui considère qu’on "peut manger rapidement" dans les transports, où il a récemment été interdit de manger ?

Bouffons utiles, politiciens hors-sol, ou incompétents chroniques, on ignore quel adjectif choisir pour décrire le cirque actuel qui compose la politique française. Une chose est certaine, nous avons très possiblement oublié quelques pépites de la part de nos chers politiques lors de dix derniers jours. Pas de panique cependant, nous avons le sentiment que ce sujet deviendra rapidement un marronnier. Allez, encore quatre mois, et on sera reparti pour cinq années de n’importe quoi.

as/www.ipreunion.com / [email protected]

   

9 Commentaire(s)

Hereldé, Posté
Imaz press, vous avez possiblement oublié quelques pépites ' Oui, vous avez oublié ces gamins qui jouent à cache-cache derrière les rideaux du parlement !
Cyril, Posté
ip reunion vous devriez faire le meme edito sur vous et tous les politiciens depute artiste senateur president des differentes chambres consulaires regionales et departementales aussi que tous les maires de l ile croyez moi bien avec ca vous ferez des journaux entier et tous les jours meme feries tellement y en a pour dire
Dénis, Posté
shiappa une arriviste . elle parle beaucoup pour ne rien dire
Hugh coco, Posté
Pas article bien rédigé et intéressant. Mais vous oubliez aussi le grand n'importe quoi sur la logique inexistante de nos elus locaux
Neurone 974, Posté
La France est devenue depuis longtemps l'ABSURDISTAN. Le Père Noël aurait été bien inspiré d'apporter quelques éléments de logique à tous ces guignols visibles et surtout invisibles (dans les ministères) qui pondent des directives débiles. Pour exemple édifiant, voyez ce qui arrive à cette dentiste d'Auxerre et par conséquent à ses patients : https://youtu.be/dPeCyROj-oI
ZembroKaf, Posté
C'est ce qu'on appelle "la politique la boue" lol !!!La campagne présidentielle est "bien" lancé !!!
Perco974, Posté
Bonjour, C'est la palmes d'or du bon sens, cette minorité qui nous empêche de retrouver une vie presque normale...Oui il faut les emmerder, il faut qu'il entre dans le rang, à l'instar de nos députés qui été nombreux à decrier le pass vaccinal et au premier vote 3/4 de oui +1 dixième d abstention bref rous OK après tout les blabla dans les médias.Bon vaccin à tous.
XavAt, Posté
Ca fait plaisir de lire du vrai journalisme et non des parties pris permanentes comme la très grande majorité des médias. Merci de pointer du doigts ce gabagisme politique.
CHABAN, Posté
Imaz a retrouvé sa lucidité au sujet de macron, mais qu'est-ce qui s'est donc passé 'finalement que le résultat d'une "trumpisation" ce n'est pas la peine de le mettre sur le dos de Trump si macron n'est pas fréquentable.