Partenariat entre la Chambre de commerce et la Caisse d'allocations familiales :

Une convention pour aider les entrepreneurs dans leurs démarches sociales


Publié / Actualisé
La Chambre de commerce et d'industrie de La Réunion (CCIR) et la Caisse d'allocations familiales (CAF), ont signé ce mercredi 25 août 2021 une convention afin de venir en aide aux chefs d'entreprises. Cet accord a pour principaux objectifs de "soutenir l'activité économique et d'accompagner les chefs d'entreprises sur le plan social", indiquent les deux partenaires. Ce nouvel accord devrait entrer en vigueur au cours de cette année 2021. (Photo rb/www.ipreunion.com)
La Chambre de commerce et d'industrie de La Réunion (CCIR) et la Caisse d'allocations familiales (CAF), ont signé ce mercredi 25 août 2021 une convention afin de venir en aide aux chefs d'entreprises. Cet accord a pour principaux objectifs de "soutenir l'activité économique et d'accompagner les chefs d'entreprises sur le plan social", indiquent les deux partenaires. Ce nouvel accord devrait entrer en vigueur au cours de cette année 2021. (Photo rb/www.ipreunion.com)
- Soutenir l’activité économique -
 
De très nombreuses entreprises réunionnaises sont en difficulté depuis le début de cette crise sanitaire, 79% d’entre elles déclarent voir subit une baisse de leur chiffre d’affaires. Selon Ibrahim Patel, président de la Chambre de commerce et d’industrie de La Réunion (CCIR), près d’une entreprise sur deux serait fermé à cause du pass sanitaire.
 
Il ajoute que 67% des chefs d’entreprises, n’arriveraient plus à se rémunérer.  "Des salariés touchent le SMIC alors que ce n’est pas le cas pour tous les chefs d’entreprises" déclare Ibrahim Patel. Pour y remédier, l’Etat par l’intermédiaire de la CCI et la CAF, apportent avec cette convention un coup de pouce financier aux entreprises. Regardez les explications du président de la Chambre
 
 
 
 
Renforcer son implication en faveur du monde économique
 
La Caisse d’allocations familiales intervient pour sa part sur un volet plus social. Avec cet accord, la CAF souhaite informer et accompagner les familles des chefs d'entreprise dans leurs accessions aux droits sociaux. Le président de la CAF le rappelle, au cours de l’année 2020, plus de 2 milliards d’euros de prestations social ont été versés aux bénéficiaires. Regardez
 

Ce dispositif viendra en aide à de nombreuses entreprises difficulté, en particulier dans des secteurs très ciblés comme l’évémentiel et les forains. 
 
ms/www.ipreunion.com / [email protected]
 
 
 
 
 
 
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !