Conseil départemental :

Cyrille Melchior défend les dossiers de La Réunion au Ministère des Outre-mer


Publié / Actualisé
"Peu après sa descente d'avion à Paris, le Président du Département Cyrille Melchior s'est rendu rue Oudinot, à la rencontre du Ministre des Outremers Sébastien Lecornu ce mercredi 22 septembre" indique le conseil départementat. "Plusieurs dossiers stratégiques ont été abordés à l'occasion de ce premier déplacement officiel depuis sa réélection. L'insertion sociale était au coeur des échanges. Cyrille Melchior a sollicité un accompagnement de l'État sur plusieurs dossiers tels que l'accompagnement des personnes en difficultés : les personnes âgées, l'enfance vulnérable mais aussi l'insertion des jeunes" ajoute la collectivité dont nous publions le communiqué ci-dessous (Photo conseil départemental)
"Peu après sa descente d'avion à Paris, le Président du Département Cyrille Melchior s'est rendu rue Oudinot, à la rencontre du Ministre des Outremers Sébastien Lecornu ce mercredi 22 septembre" indique le conseil départementat. "Plusieurs dossiers stratégiques ont été abordés à l'occasion de ce premier déplacement officiel depuis sa réélection. L'insertion sociale était au coeur des échanges. Cyrille Melchior a sollicité un accompagnement de l'État sur plusieurs dossiers tels que l'accompagnement des personnes en difficultés : les personnes âgées, l'enfance vulnérable mais aussi l'insertion des jeunes" ajoute la collectivité dont nous publions le communiqué ci-dessous (Photo conseil départemental)

"Pour Cyrille Melchior, " il est important de présenter ces dossiers afin d’obtenir des arbitrages favorables, comme ceux obtenus pour la recentralisation du RSA ". Actée depuis le 1er janvier 2020, suite à la mobilisation des élus, cette prise en charge par l’État des dépenses du RSA a permis au Conseil départemental de La Réunion de retrouver une bonne santé financière et de mettre en œuvre plusieurs dispositifs d’accompagnement en faveur des publics vulnérables : " Nous avons instauré l'allocation d'insertion de retour à l'emploi, le R+, pour celles et ceux qui veulent aller vers un emploi durable, des formations qualifiantes. Aujourd'hui, nous avons plus de moyens d'insertion pour les jeunes en difficulté et les bénéficiaires du RSA. Nous avons aussi créé un CFA des métiers d'aide à la personne. Avec le vieillissement, nous avons besoin de plus de travailleurs à domicile ".

Plan radiers

Abordant le plan Sénior avec le Ministre des Outre-mer, Cyrille Melchior a rappelé les difficultés rencontrées sur l’île pour " sortir " les structures d’hébergement pour les personnes âgées. Principal écueil : le faible montant de l’allocation logement pour l’hébergement destinée aux familles modestes en outre-mer. " Si cette allocation - qui n’est aujourd’hui que de 170€ par mois à La Réunion contre 300€ en métropole - est revalorisée, les bailleurs sociaux seraient plus disposés à investir ". Cyrille Melchior plaide aussi pour la levée du " blocage législatif " par l’Etat à qui il demande d’autoriser la construction de " résidence autonomie " outre-mer.

Le plan d’éradication des radiers a également fait l’objet d’une demande d’un soutien financier de l’État. " Sur 2 ans, le Département a engagé 9M€. Nous souhaiterions être accompagnés au moins sur 2 ans, comme cela s’est fait par le passé ". Pour Cyrille Melchior qui a visité les familles victimes des inondations à Saint-Joseph et à Saint-Philippe le 30 août dernier, " les récentes intempéries dans le Sud de l’île ont mis une nouvelle fois en lumière la fragilité de notre réseau routier ".

"Projet matures"

Autre axe majeur de la mandature, le plan de transition écologique et solidaire. Cyrille Melchior a lancé un appel " pour qu'au titre de la lutte contre le réchauffement climatique, l’État accompagne le Département sur les plans 1 millions d’arbres et Négawatt ".

À l’écoute, le Ministre des Outre-mer a évoqué des échanges constructifs avec " des projets matures qui sont en situation de démarrer assez vite ". Sébastien Lecornu a annoncé par ailleurs deux visites à La Réunion avant la fin de l’année :" Je m’y rendrai au début du mois de novembre pour ensuite y revenir une seconde fois d'ici à Noël pour décliner sur le terrain les différentes actions, en parallèle de la présentation au Parlement du projet de loi de finances pour 2022. Ce projet comptera un certain nombre de bonnes nouvelles pour La Réunion y compris en matière de logements qui reste un sujet prioritaire ".

Autres rendez-vous

Plusieurs autres rendez-vous sont à l’agenda du Président Cyrille Melchior. Après la réunion, rue Oudinot, il a visité l’Assemblée des Départements de France (ADF) nouvellement présidée par François Sauvadet, succédant à Dominique Bussereau depuis le 27 juillet dernier.

Le jeudi 23 septembre, Cyrille Melchior a été reçu par le Conseiller outre-mer du Président de la République. Ce vendredi 24, il rencontrera la ministre déléguée au logement, Emmanuelle Wargon".

   

2 Commentaire(s)

Saintjosephois, depuis son mobile , Posté
O'n fait des équipements de prestiges au détriment de l essentiel,alors il ne faut pas s étonner de ce qui nous arrivent , on laisse les individus parfois détourner des racines,alors que Noé élus devraient faire la police dans leurs collectivités,ils ferment les yeux ,pour des raisons de clientélisme électorales afin de se maintenir en place ,pas étonnant les catastrophes présents et à venir .
Inquiétant , Posté
Si c'est lui qui défend la Reunion, on peut être inquiet.