Pôle emploi et la CCIR soutiennent les entreprises :

Emploi : 20% de déclarations d'embauches en plus depuis le début de l'année


Publié / Actualisé
Ce mercredi 13 octobre 2021 au siège de la Chambre de commerce et d'industrie (CCIR), Pôle emploi a présenté sa stratégie pour l'année 2021 à destination des entreprises. Face à plusieurs entrepreneur.se.s, la directrice de Pôle emploi Angélique Goodall a indiqué les axes en action pour mieux concilier les recherches des demandeur.se.s d'emploi et les besoins des entreprises. Depuis le début de l'année, le taux d'embauche à La Réunion est étonnamment satisfaisant : malgré la crise sanitaire, le territoire enregistre 20% de déclarations d'embauches supplémentaires. (Photos rb/www.ipreunion.com)
Ce mercredi 13 octobre 2021 au siège de la Chambre de commerce et d'industrie (CCIR), Pôle emploi a présenté sa stratégie pour l'année 2021 à destination des entreprises. Face à plusieurs entrepreneur.se.s, la directrice de Pôle emploi Angélique Goodall a indiqué les axes en action pour mieux concilier les recherches des demandeur.se.s d'emploi et les besoins des entreprises. Depuis le début de l'année, le taux d'embauche à La Réunion est étonnamment satisfaisant : malgré la crise sanitaire, le territoire enregistre 20% de déclarations d'embauches supplémentaires. (Photos rb/www.ipreunion.com)

"Il y a de l'emploi à La Réunion, mais il faut concilier les compétences des demandeurs d'emploi et les besoins des entreprises." C'est en ces mots qu'Angélique Goodall, directrice régionale de Pôle emploi, a souhaité rassurer et encourager les chef.fe.s d'entreprises présent.e.s ce mercredi à la CCIR.

Pôle emploi a essentiellement ciblé cinq secteurs distincts, porteurs d'emploi mais jugés en tension. Il s'agit du BTP, de la santé et des actions sociales, de l'hôtellerie-café-restauration, du transport-logistique et du commerce. "Aujourd'hui plus d'un million d'offres d'emploi sont disponibles" affirme Angélique Goodall. 800 conseiller.e.s sont dédié.e.s à l'accompagnement des demandeur.se.s d'emploi ainsi que 15 psychologues du travail.

Pour soutenir les entreprises, plusieurs axes sont disponibles. A commencer par un espace en ligne, pour publier les offres en totale autonomie. Par ailleurs 130 conseiller.e.s sont disponibles pour aider les employeur.se.s à définir le profil de poste recherché. Avec l'axe "Action recrut'", Pôle emploi recontacte les entreprises si une offre n'est toujours pas pourvue au bout de 30 jours. Avec le hashtag #TousMobilisés, Pôle emploi pousse aussi à la multiplication des rencontres, via la tenue de salons. "Cela passe aussi par l'organisation de job datings, comme nous en avons eus récemment avec l'événement 'Du stade vers l'emploi' : employeurs et demandeurs d'emploi ont joué ensemble. A la fin, 80% avaient trouvé un poste" raconte la directrice régionale.

- La Réunion en forme côté emploi -

Malgré la crise sanitaire, La Réunion recrute. Depuis le début de l'année 2021, on observe une hausse de 20% des déclarations d'embauche sur le territoire. "C'est une dynamique exceptionnelle, on s'attendait même plutôt à l'inverse" avoue Angélique Goodall. Mais l'envie de redonner un rebond à l'économie a été plus forte.

"Nous sommes aujourd'hui dans une période d'accalmie, les gens se disent qu'on va pouvoir revivre" estime la maire de Saint-Denis Ericka Bareigts. La ville se veut alors "facilitatrice via les 20 centres d'accueil disponibles pour favoriser les rencontres".

Après la crise sanitaire, "il a fallu innover" note également Ibrahim Patel, président de la CCIR. "La chambre est là pour accompagner les entreprises, les aider mais aussi les orienter. Très peu de chefs d'entreprises savent qu'ils ont les mêmes droits que ceux qui touchent le RSA. Pourtant il y a beaucoup de petits chefs d'entreprises et dans ce cas ils ne sont pas plus riches que les salariés."

Le président de la chambre reste fier du taux d'embauche sur l'île, "nous sommes les mieux placés dans les Outre-mer en ce qui concerne le nombre d'entreprises fermées et le nombre d'entreprises créées en ces temps de crise, je dirais même que nous sommes très bien placés à l'échelle des départements de Métropole."

mm/www.ipreunion.com / [email protected]

   

1 Commentaire(s)

John , Posté
C'est faux pleins d'entreprises sont entrain de fermés sur notre île lol la France ne développe pas notre île c'est simple clair et net