[PHOTOS - VIDEO] Démoustication :

Saint-Denis : quatre jours de grand nettoyage contre la dengue


Publié / Actualisé
Depuis ce lundi 5 juillet et jusqu'au jeudi 8 juillet 2021, la ville de Saint-Denis, en partenariat avec l'ARS, la préfecture, la Cinor et les bailleurs sociaux organise quatre jours "de grand nettoyage". Il s'agit de lutter contre les maladies vectorielles, notamment la dengue qui sévit toujours à La Réunion malgré l'arrivée de l'hiver austral. Dans le cadre de cette opération 106 agents communaux et les partenaires de la commune sont mobilisés pour éliminer l'ensemble des nids à moustiques constitués par les encombrants déposés par les habitant. L'opération a débuté ce lundi au Moufia. Plus de 1.000 cas de dengue ont été recensés la semaine dernière. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Depuis ce lundi 5 juillet et jusqu'au jeudi 8 juillet 2021, la ville de Saint-Denis, en partenariat avec l'ARS, la préfecture, la Cinor et les bailleurs sociaux organise quatre jours "de grand nettoyage". Il s'agit de lutter contre les maladies vectorielles, notamment la dengue qui sévit toujours à La Réunion malgré l'arrivée de l'hiver austral. Dans le cadre de cette opération 106 agents communaux et les partenaires de la commune sont mobilisés pour éliminer l'ensemble des nids à moustiques constitués par les encombrants déposés par les habitant. L'opération a débuté ce lundi au Moufia. Plus de 1.000 cas de dengue ont été recensés la semaine dernière. (Photo rb/www.ipreunion.com)

Pour Ericka Bareigts, la maire de Saint-Denis, l'opération "Nétoy nout vil" est essentielle. "18% des cas de dengue à La Réunion sont concentrés sur Saint-Denis. Nous ne sommes pas la commune la plus touchée, loin de là. Mais c'est maintenant qu'il faut agir, il ne faut pas attendre qu'il soit trop tard" commente l'élue: "Il est important que tous les acteurs travaillent ensemble. Ce n'est pas simplement le rôle de la ville, c'est la responsabilité de tous. Je rappelle que la dengue tue et que tout le monde peut être touché. Il faut se mobiliser pour défendre nos proches. C'est ensemble que nous y arriverons" insiste Ericka Bareigts.

De par son envergure, l'opération "Nétoy nout vil" est une première à Laa Réunion. Ce lundi le rendez-vous était donné dans la matinée pour le début de l'opération  dans le quartier du Moufia. Regardez :

"Nétoy nout vil" se poursuit ce mardi dans les quartiers du Chaudron et du Butor. Le mercredi 7 juillet, le nettoyage sera concentré sur les quartiers de Vauban, des Camélia et de la Source notamment. La dernière action aura lieu ce jeudi 8 juillet à la Montagne. "A travers cette opération, nous souhaitons vraiment sensibiliser la population à la lutte contre la dengue, certains ne savent même pas encore comment elle se transmet et les gestes barrière à adopter", affirme un agent communal. 

Des bénévoles de l'association Adrie (association pour le développement des ressourceries, l’insertion et l’environnement) étaient aussi présents sur place pour récupérer d'éventuels déchets encombrants pouvant être réutilisés. "La plupart des objets sont réparables. Au lieu de les jeter, nous allons les trier afin de les réparer et des attribuer ensuite à des habitants. Ce matin par exemple, nous avons récupéré une télé, un frigo, un micro-onde... Il y a juste un petit truc à changer et l'objet redevient fonctionnel", raconte Djoumou Issoumou, le technicien électroménager de l'association. Découvrez en images leur travail.

Ericka Bareigts : "les méthodes employées par l'ARS ne sont pas efficaces"

"Je pense qu'il faudrait penser à changer de méthodes. Cela fait maintenant plusieurs années que la dengue est sur l'ile et le nombre de cas augmente d'année en année. Il faut être lucide, les méthodes employées par l'ARS ne sont pas efficaces" a aussi déclaré Ericka Bareigts. Ecoutez.

Pour rappel, la ville de Saint-Denis n'en est pas à sa première opération de démoustication. Le 7 juin Ericka Bareigts avait tenu à rassembler les partenaires et l'ARS afin de réfléchir à une méthode innovante et locale pour lutter contre la dengue. "Il faut arriver à trouver une méthode réunionnaise efficace. Je tiens tout de même à rappeler que nous sommes seuls dans cette lutte, l'Hexagone n'étant pas concerné ils ne pourront pas nous envoyer les moyens nécessaires" expose la maire de la ville.

Malgré l'arrivée de l'hiver austral la dengue sévit toujours à La Réunion. Au 29 juin dernier, plus de 1000 cas ont été recensés sur l'ile.

 jb/www.ipreunion.com / [email protected]
 

   

2 Commentaire(s)

Mayaqui , depuis son mobile , Posté
Quelle est belle Ericka !
Bob, depuis son mobile , Posté
4 jours, ça risque de ne pas être suffisant pour nettoyer une ville laissé à l abandon depuis des mois par une municipalité inexistante