Stade en eaux vives intercommunal :

Sainte-Suzanne : la Run Slalom réunit l'élite mondiale du kayak


Publié / Actualisé
Exit Batsirai ! La Run Slalom 2022 réunit ce dimanche 6 février 2022, au stade en eaux vives intercommunal de Sainte-Suzanne, les meilleurs kayakistes mondiaux ainsi que les jeunes athlètes réunionnais lors d'une compétition très attendue inscrite au circuit mondial. Une organisation signée de la Fédération Française, du Comité Régional Réunionnais de Canoë Kayak et de ses clubs, en partenariat avec la Cinor "Terre de Jeux" et du SEVI, sous label ICF, le comité international (Photos : Cinor)
Exit Batsirai ! La Run Slalom 2022 réunit ce dimanche 6 février 2022, au stade en eaux vives intercommunal de Sainte-Suzanne, les meilleurs kayakistes mondiaux ainsi que les jeunes athlètes réunionnais lors d'une compétition très attendue inscrite au circuit mondial. Une organisation signée de la Fédération Française, du Comité Régional Réunionnais de Canoë Kayak et de ses clubs, en partenariat avec la Cinor "Terre de Jeux" et du SEVI, sous label ICF, le comité international (Photos : Cinor)

L’alerte rouge cyclonique levée, l’ensemble des équipes de La Cinor, du stade en Eaux vives intercommunal, du comité et de la fédération se sont ainsi mobilisées hier et aujourd'hui dans le cadre de la mise en place des équipements techniques et logistiques et de la réalisation de divers tests.

Ainsi, un point a été effectué sur le fonctionnement de la station de pompage vendredi avec appel à une entreprise spécialisée (scaphandriers) pour une intervention d'urgence, comme nous l'avons fait il y a 15 jours suite à la crue importante de la rivière Sainte-Suzanne

Le territoire du Nord se transforme en quelque sorte en épicentre mondial du canoë kayak de haut niveau. Jamais La Réunion n'avait jamais une telle concentration de champions olympiques, du Monde, d'Europe... sauf peut-être en 1995 lorsque l'équipe de France de handball de Jackson Richardson avait affronté, au stade de l'Est dans un match de prestige, la Sélection Mondiale.

Et tout semble donc paré pour que le spectacle soit au rendez-vous lors de ce slalom où s'aligne demain l'élite mondiale, dont les derniers champions olympiques titrés à Tokyo en 2021 : le Tchèque Jiri Prskavec en kayak, numéro un mondial, le Slovaque Benjamin Savsek en canoé et l'Allemande Ricarda Funk en kayak.

Tous ont en commun la particularité d'avoir choisi le Bocage (au détriment de l'Australie) comme camp d'entraînement dans la période de novembre à février.

S'agissant de l'agenda dominical, la matinée, à partir de 9h, sera réservée aux qualifications (dans l’ordre : canoë dames, canoë hommes, kayak dames, kayak hommes)

L'après-midi (13h) laissera place aux finales avec la présence des 10 meilleurs temps issus des qualifications pour chaque catégorie dédiée.

Tous les participants devront demain négocier de 18 à 25 portes de couleur rouge ou verte dans des eaux turbulentes du SEVI. Les portes se passent dans le sens de la descente pour les vertes, en remontée pour les rouges.

Emportés par le courant de l'eau, tout le talent des "céistes" et "kayakistes" réside dans leur capacité à ralentir, s'arrêter, contourner obstacles et portes, à faire corps avec leur embarcation. Le temps de passage du parcours pour les meilleurs s'effectue entre 1,20 et 1,30 minute.

• Renforcement des équipements techniques

La démarche volontariste de la Cinor de mettre aux normes internationales le Stade en Eaux Vives Intercommunal, équipement unique dans l'océan Indien et en régions ultramarines, est ainsi payée de retour.

Pour rappel, un certain nombre d'aménagements ont ainsi réalisés au cours des derniers mois  au sein du SEVI, avec notamment la livraison de deux nouveaux bâtiments annexes existants. L’un est dédié au stockage d’embarcations et autres matériels nautiques (dans la perspective de la diversification prochaine des activités en eaux vives et en eaux calmes) ; l’autre est réservé au stockage de matériels techniques, pompe et autres pièces de rechanges visant à fiabiliser le SEVI.

De même, des aménagements touristiques aux abords du SEVI ont été livrés fin 2021, notamment un snack de 37 mètres carrés, et un kiosque ouvert de 23 mètres carrés, avec son mobilier extérieur (tables et bancs), situé de l’autre côté du chemin du stade face au snack. L'objectif est de rendre le site du Bocage plus dynamique et plus attractif, et d'améliorer l’offre de services.


Ces équipements sont accompagnés de 14 places de parking, aménagés dans le prolongement des places de stationnement existantes. La problématique du stationnement de bus, le long du chemin du stade, a été également réglée avec l'optimisation de l'espace existant pour l’accueil des scolaires et autres collectifs.

Coût total de ces aménagements : 310 000 euros H.T financés à 100% par la Cinor.

• Arrivée du kayak extrême: d'autres perspectives

Au chapitre des développements attendus, les derniers échanges ont montré que la Cinor, la Région Réunion, le comité régional et la Fédération Française sont sur la même longueur d'ondes pour voir le SEVI être doté, fin 2022, d'installations sportives permettant la pratique du "kayak extrême", une nouvelle discipline spectaculaire programmée aux Jeux de Paris 2024.

Il est ainsi envisagé la construction d'une passerelle pour la pratique du slalom, le rehaussement des bords de la rivière pour pouvoir naviguer à 12 m3. “Le SEVI est amené ainsi à devenir la première structure de l'hémisphère sud à être dotée de ce type d'installation. C'est un bel enjeu avant les JO de 2024”, exprime Maurice Gironcel, le Président de la Cinor.

“Vela nous donne l'assurance d'accueillir là aussi le gratin international de la discipline avec les retombées sportives, touristiques et économiques qui vont avec”. “À terme, ma volonté est de faire en sorte que sur la période hivernale, la destination Réunion soit une évidence pour tous”, conclut le Président de la FFCK, Jean Zoungrana. “Nous avons la possibilité, si nous nous en donnons tous les moyens, d'être leader mondial sur ce créneau ! Et de faire de la Run Slalom une épreuve du circuit mondial reconnue et attendue”.

• Au programme

6h00 : ouverture du site au staff pour derniers préparatifs
9h00 : ouverture du site au public (NB : entrée gratuite, pass vaccinal obligatoire)
9h30 : qualifications (dans l’ordre : canoë dames, canoë hommes, kayak dames, kayak hommes)
13h00 : finale (avec les 10 meilleurs temps des qualifs pour chaque catégorie dédiée)
16h00 : podium / remise des prix
17h00 : clôture

   

1 Commentaire(s)

Ste suzanne, Posté
Se virus circule toujours il fallait voir le nombre de personne aux abord du bassin pas un gendarme pour contrôlé Le pire deux jours après le passage d un cyclone et toute la journée on appelle à la population a la prudence