Respé pou in gran Madame :

Saint-Benoît : l'adieu à Tantine Zaza


Publié / Actualisé
Les obsèques de Françoise Guimbert ont eu lieu ce mardi après-midi 30 mars 2022 à partir de 15 heures, à l'église de Saint-Benoît. Tantine Zaza la désot la vi ce vendredi. Figure emblématique de la musique réunionnaise et marraine du maloya, elle était âgée de 76 ans. Des centaines de personnes se sont déplacées pour lui rendre un dernier hommage. L'église de Saint-Benoit a vite été remplie pour lui dire au revoir. Discours, prières et hommages musicaux se sont enchaînés dans l'église. Le cercueil a quitté les lieux peu avant 17 heures (Photo vs/www.ipreunion.com)
Les obsèques de Françoise Guimbert ont eu lieu ce mardi après-midi 30 mars 2022 à partir de 15 heures, à l'église de Saint-Benoît. Tantine Zaza la désot la vi ce vendredi. Figure emblématique de la musique réunionnaise et marraine du maloya, elle était âgée de 76 ans. Des centaines de personnes se sont déplacées pour lui rendre un dernier hommage. L'église de Saint-Benoit a vite été remplie pour lui dire au revoir. Discours, prières et hommages musicaux se sont enchaînés dans l'église. Le cercueil a quitté les lieux peu avant 17 heures (Photo vs/www.ipreunion.com)

• Nos journalistes sont sur place, regardez :

"C'est toute la communauté bénédictine qui est en deuil. Pour toujours nous aurons cette fierté, cette place dans l'histoire du Maloya. Merci Françoise, merci pour tout. Malgré ton départ qui nous heurte et nous afflige, tu seras toujours présente par ton oeuvre. C'est le cadeau des grands artistes, ils ne nous quittent jamais" énonce Patrice Selly, maire de Saint-Benoit. "Au coeur de son parcours, il y avait aussi la foi, une foi toujours présente dans sa vie d'artiste et dans sa vie de femme. Notre église de Saint-Benoit, c'était aussi sa maison, et c'est ici, maintenant, que pour elle nous prions. Merci Françoise, tu pars en emmenant avec toi l'amour de tout Saint-Benoit" ajoute-t-il.

"Nou sa kraz in maloya a swar, nout tout va retrouver avec elle pour kraz in gran sega in gran maloya" lance le prêtre après la prière. De nombreuses personnes se succèdent pour rendre hommage. Regardez :

- De nombreux hommages -

Ce mardi soir un premier hommage lui a été rendu lors de la veillée organisée dans le gymnase de Bras Fusil, à Saint-Benoît. De nombreuses personnalités du monde artistique notamment, et un foule d'anonymes sont venus lui dire égand mesi pou tout sat ou la fé pou nout maloya". Un registre de condoléances avait été mis à la dispostion du public.

Lors de son passage journal de 19 heures d’Antenne Réunion mardi soir, le maire de Saint-Benoît, n'a pas exclu de rebaptiser la cité Labourdonnais du nom de la chanteuse. Elle était originaire de ce quartier. "Outre le fait que nous réfléchissons à l’organisation d’un kabar en hommage à Françoise Guimbert à la cité Labourdonnais, nous envisageons également la possibilité de la rebaptiser de son nom comme le souhaitent les habitants", a déclaré l'édile bénédictin.

Pour rappel, Françoise Guimbert qui devait se produire sur la scène du Téat Champ Fleuri le 26 mars dernier à l’occasion des 50 ans de carrière de son comparse Gaby Laï-Kun, a été retrouvée sans vie la veille, à son domicile. Laissant ainsi la musique péi orpheline d’un de ses plus grands zarboutans.

www.ipreunion.com / [email protected]

 

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !