Civis :

Depôt sauvage de déchets à Saint-Louis : amendes salées pour un chef d'entreprise


Publié / Actualisé
La brigade intercommunale de l'environnement (BIE) de la Civis est intervenue ce vendredi 19 mars 2021 près de l'usine di Gol à Saint-Louis. Il s'agissait de constater l'existence d'un dépôt sauvage de déchets. "Ce qui devait être une procédure des plus banales, a pris ce matin une tournure inhabituelle. En effet, les batteries, bidons d'huile moteur usagée et autres déchets identifiés la veille, avaient été retirés en début de soirée. La BIE s'est donc retrouvée face à un site partiellement débarrassé de ses immondices" note la brigade intercommunale de l'environnement. L'auteur de ce dépôt sauvage a toutefois été identifié. Il s'agit du gérant d'une société de voitures d'occasion. Il a reconnu les faits. Il a été verbalisé, ce qui est rare pour un dirigeant de société (Photo DR/Civis)
La brigade intercommunale de l'environnement (BIE) de la Civis est intervenue ce vendredi 19 mars 2021 près de l'usine di Gol à Saint-Louis. Il s'agissait de constater l'existence d'un dépôt sauvage de déchets. "Ce qui devait être une procédure des plus banales, a pris ce matin une tournure inhabituelle. En effet, les batteries, bidons d'huile moteur usagée et autres déchets identifiés la veille, avaient été retirés en début de soirée. La BIE s'est donc retrouvée face à un site partiellement débarrassé de ses immondices" note la brigade intercommunale de l'environnement. L'auteur de ce dépôt sauvage a toutefois été identifié. Il s'agit du gérant d'une société de voitures d'occasion. Il a reconnu les faits. Il a été verbalisé, ce qui est rare pour un dirigeant de société (Photo DR/Civis)

La BIE s’est ensuite rendue sur le nouveau lieu de stockage où la verbalisation a pu avoir lieu : trois procès-verbaux de 135 euros chacun ont été dressés à l’encontre du contrevenantet des deux employés. "Ils devront par ailleurs procéder au nettoyage intégral du site initial et acheminer les déchets vers les centres de traitement adéquats, sous le contrôle de la BIE" précise la brigade.

La Civis rappelle que des filières existent pour le traitement et l’élimination des déchets des professionnels. De même, il est possible de ramener sa batterie usagée chez le distributeur lors de l’achat d’un produit similaire neuf. Ces incivilités ne peuvent plus perdurer. La lutte contre les dépôts sauvages est un engagement commun à la ville de Saint-Louis et à la Civis qui en appelle à la responsabilité citoyenne de chacun" termine le communiqué.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

6 Commentaire(s)

7AC, Posté
Au lieu d'infliger des peines d'amendes pécuniaires peu dissuasives, il faut leur mettre des jours peine de prison ferme, aménageables en travaux d'intérêt collectif, comme nettoyer tout un secteur, une ravine, voir curer les caniveaux.Il n'y a que comme ca que pourront être sensibilisés à l'environnement les makotes.Imaginez depuis combien de temps, et d'endroits qui ont été souillés par ce "chef d'entreprise" !
Moi, Posté
Pourquoi la BIE de la civis alors que la collectivité de Saint Louis a en son sein une brigade environnement !?? Les dépÃ'ts sauvages ne sont pas du pouvoir de la BIE mais bien du pouvoir du maire, donc de la brigade environnement de la commune !? La BIE n'a aucun pouvoir e police sur les dépÃ'ts sauvages.
Stjosephois, depuis son mobile, Posté
Ce jour j empruntél impasse renoncules a côté de la ruine du local communal abritant jadis l association sportive Lacour je constate que un cochon a déposé des encombrants hors que le. Jour de ramassage c est jeudi 25 su attendent le service de la casud pour sévir ?
St andre, Posté
St Louis c'est st André s'il.y a 2 ans.
Marie, depuis son mobile, Posté
135 euros...
Jeanbon, Posté
Salées....Je me marre, 135 euros par tête de pipe, c'est pas assez salé à mon goûtt !