Mois départemental de l'insertion :

750 emplois d'avenir pour le conseil général


Publié / Actualisé
Dans le cadre du mois départemental de l'insertion, le conseil général a annoncé, ce mercredi 24 avril 2013, lors d'un point presse, la création de 750 emplois d'avenir. La décision a été votée en commission permanente ce matin. Selon Nassimah Dindar, présidente de la collectivité, la mise en oeuvre de ces postes se fera très rapidement.
Dans le cadre du mois départemental de l'insertion, le conseil général a annoncé, ce mercredi 24 avril 2013, lors d'un point presse, la création de 750 emplois d'avenir. La décision a été votée en commission permanente ce matin. Selon Nassimah Dindar, présidente de la collectivité, la mise en oeuvre de ces postes se fera très rapidement.

"Nous allons utiliser 10% du quota des conseils généraux de France pour offrir un panel plus large aux jeunes Réunionnais ", a indiqué Nassimah Dindar. Concrètement, les emplois d’avenir seront répartis ainsi : 250 au Département pour les Bac+2 et Bac+3, 250 à ligue réunionnaise de football pour "ceux qui ont des qualités sportives" et 250 autres sont destinés au secteur marchand. "Nous aiderons les entreprises réunionnaises qui recrutent ces 250 jeunes", a souligné Nassimah Dindar.

Selon la présidente du conseil général, la mise en œuvre de ces 750 postes se fera très rapidement. "Nous attendons maintenant la signature de convention avec le préfet", a-t-elle précisé.

Coût de la mise en œuvre de ce dispositif sur une année: environ 5 millions d’euros. "Même si aujourd’hui, il y a des difficultés budgétaires, un jeune employé est un jeune qui n’est pas dehors", a reconnu Nassimah Dindar.

   

1 Commentaire(s)

[email protected], Posté
Je M'appel Damien Léches j'ai de 22ans je compte beaucoup sur la nouvelle pollique pour tenté d'arriver à réussir a mener à bien un projet qui me tien vraiment à coeur . En effet j'aimerais me possitionner sur une formation de vendeur conseiller en magasin qui se dérouleré sur 11 mois avec à la clé un niveau bac. Mais j'ai beaucoup de mal à trouver un patron qui accepte de me faire confiance. Avec cette pollitique en faveur des jeunes peut être qu' enfin on me permettrais d'avancer. Les portes vont je veut y croire souvrir pour moi , ma copine et mon fils de 4 ans . J'espére pouvoir avec un peut de chance et beaucoup de ténacité bénéficier de vos contrat d'avenir alors vite pour la mise en place .