Conseil général - Saint-Paul :

Une nouvelle route pour désenclaver les hauts


Publié / Actualisé
La nouvelle liaison routière entre les RD2 et RD4 à Saint-Paul a été présentée ce jeudi 23 mai 2013 au conseil général. Selon Gérald Incana, vice-président de la collectivité délégué à l'aménagement du territoire, cette nouvelle route permettra de fluidifier le trafic des Hauts de Saint-Paul jusqu'à la RN1. RN1 qui compte aux heures de pointe environ 20 000 véhicules/jour. Les travaux démarreront en septembre 2013.
La nouvelle liaison routière entre les RD2 et RD4 à Saint-Paul a été présentée ce jeudi 23 mai 2013 au conseil général. Selon Gérald Incana, vice-président de la collectivité délégué à l'aménagement du territoire, cette nouvelle route permettra de fluidifier le trafic des Hauts de Saint-Paul jusqu'à la RN1. RN1 qui compte aux heures de pointe environ 20 000 véhicules/jour. Les travaux démarreront en septembre 2013.

Cette liaison attractive au niveau de la Plaine Saint-Paul est, après celui du basculement des Eaux, majeure pour le Département. Son coût s’élève à plus de 20 millions d’euros, dont près de 50 % sont assurés par les Fonds Européens. Le plan de financement a été voté lors de la commission permanente du 15 mai dernier.

Quatre sections composent cette liaison : l’aménagement de la RD2 sur une longueur de 1 000 mètres, la création d’une voie nouvelle de 1 300 mètres assurant le raccordement de l’ouvrage d’art à la RD2, un pont d’une portée de 101 mètres et la création d’une voie nouvelle de 200 mètres entre le pont et la RD4 avec la création d’un carrefour giratoire. Cette route bidirectionnelle de 6,5 mètres de largeur comprendra une bande cyclable dans le sens montant du tracé.

Dans un contexte de crise, le conseil général indique que ces travaux participeront à la relance de l’activité économique. Les entreprises, qui travaillent avec la collectivité, sont, en effet, signataires d’une charte favorisant le recrutement local. Ainsi, des Réunionnais ayant travaillé sur des ouvrages d’art similaires, la route des Tamarins par exemple, pourront mettre leur expérience et leurs compétences à son service.

"Initié au début des années 2000, ce projet se concrétise et désenclavera les Hauts Saint-paulois. Il verra le jour au cours du dernier trimestre 2015", a indiqué le conseiller général Cyril Melchior.
Les travaux démarreront en septembre 2013.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !