Journée Internationale de lutte contre les violences faites aux femmes :

Un manifeste lu par des collégiens


Publié / Actualisé
La journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes s'est invitée ce lundi 25 novembre 2013 au collège Bois de Nèfles à Saint-Denis. Emeline et Léo, deux élèves de 3ème ont lu un manifeste pour rappeler l'importance de cette journée. L'occasion de rappeler qu'aujourd'hui la situation des femmes dans le monde entier reste inquiétante. A la Réunion, six femmes ont été assassinées en 2011 par leurs compagnons, et 1 700 plaintes ont été déposées en 2012. "Notre humanité est en souffrance. Aujourd'hui, nous, futurs citoyens et citoyennes, l'avenir est entre nos mains. L'avenir de l'humanité que nous aurons choisie ! Ensemble apportons notre pierre à la construction d'un monde de paix et d'amour, juste et harmonieux" ont conclu les deux collégiens devant Nassimah Dindar, présidente du conseil général, à l'origine de cette initiative. Après la lecture du manifeste, une minute de silence a été respectée dans le collège Bois de Nèfles ainsi que dans d'autres établissement de l'île. (photo D.R.)
La journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes s'est invitée ce lundi 25 novembre 2013 au collège Bois de Nèfles à Saint-Denis. Emeline et Léo, deux élèves de 3ème ont lu un manifeste pour rappeler l'importance de cette journée. L'occasion de rappeler qu'aujourd'hui la situation des femmes dans le monde entier reste inquiétante. A la Réunion, six femmes ont été assassinées en 2011 par leurs compagnons, et 1 700 plaintes ont été déposées en 2012. "Notre humanité est en souffrance. Aujourd'hui, nous, futurs citoyens et citoyennes, l'avenir est entre nos mains. L'avenir de l'humanité que nous aurons choisie ! Ensemble apportons notre pierre à la construction d'un monde de paix et d'amour, juste et harmonieux" ont conclu les deux collégiens devant Nassimah Dindar, présidente du conseil général, à l'origine de cette initiative. Après la lecture du manifeste, une minute de silence a été respectée dans le collège Bois de Nèfles ainsi que dans d'autres établissement de l'île. (photo D.R.)
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !