Saint-Denis - Espace Reydellet :

Le premier "café des aidants" inauguré


Publié / Actualisé
La présidente du conseil général, Nassimah Dindar, accompagné de la directrice du GIP SAP, Nafisa Issop-Simjee, a inauguré ce jeudi 30 octobre 2014 le premier "café des aidants" de l'île, à l'espace Reydellet de Saint-Denis. Les aidants familiaux sont plus de 8 millions en France et entre 48 000 et 60 000 à La Réunion.
La présidente du conseil général, Nassimah Dindar, accompagné de la directrice du GIP SAP, Nafisa Issop-Simjee, a inauguré ce jeudi 30 octobre 2014 le premier "café des aidants" de l'île, à l'espace Reydellet de Saint-Denis. Les aidants familiaux sont plus de 8 millions en France et entre 48 000 et 60 000 à La Réunion.

"Accompagner un proche, l’aider à accepter et à vivre avec sa pathologie, l’aider à faire face à des situations qu’il ne peut plus surmonter seul… est une réalité caractérisée par de fortes sollicitations, tant sur le plan physique que psychologique. Cette fonction, parfois usante pour les aidants, est toutefois essentielle car à La Réunion 92 % des personnes dépendantes aspirent à rester chez elles", souligne le conseil général.

L’inauguration du premier "café des aidants" est "une nouvelle étape dans la reconnaissance de ce rôle, une réponse adaptée à leurs besoins". "Dans ce lieu de respect, d’expressions sans jugements, ces "acteurs invisibles" y trouvent des réponses et des clés pour mieux vivre leur situation. Organisés autour de rencontres mensuelles animées par des équipes de professionnels, ces temps d’échanges et de rencontres portent sur la relation d’aide en général et sur ce qui se joue au quotidien avec un proche en difficulté de vie. C’est également un espace propice à l’information (l’accès aux droits, les lieux-ressources, les démarches à accomplir..)", ajoute la collectivité

"Le café des aidants est un exemple de levier que nous souhaitons développer sur tout le territoire. Il permet ainsi de briser l’isolement, de libérer la parole et d’éviter l’épuisement", a indiqué quant à elle Nassimah Dindar.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !