Conseil départemental :

Le collège Juliette Dodu sensibilisé à la non-violence


Publié / Actualisé
A l'occasion de la Journée Internationale de la non-violence, le département, le Consulat Général de l'inde et le CEVIF (Collectif pour l'élimination des violences intrafamiliales) sont allés ce vendredi 2 octobre 2015 à la rencontre des élèves du collège Juliette Dodu. Pour cette date, anniversaire de la naissance du Mahatma Gandhi, près de 200 adolescents étaient réunis dans le gymnase de l'établissement dionysien.
A l'occasion de la Journée Internationale de la non-violence, le département, le Consulat Général de l'inde et le CEVIF (Collectif pour l'élimination des violences intrafamiliales) sont allés ce vendredi 2 octobre 2015 à la rencontre des élèves du collège Juliette Dodu. Pour cette date, anniversaire de la naissance du Mahatma Gandhi, près de 200 adolescents étaient réunis dans le gymnase de l'établissement dionysien.

Après la lecture de plusieurs poèmes, il leur a été rappelé les principes de la non violence ainsi que l'histoire, le parcours et l'action de Gandhi qui a transmis une philosophie, des règles pour vivre en paix. (photo Bruno Bamba)

Le conseil départemental a tenu à sensibiliser les jeunes sur l’augmentation de la violence, avec depuis 10 ans, le placement de 2700 enfants dans les foyers par décision de justice, dû à une carence éducative, des violences parents/enfants...

La collectivité a également rappelé la mise en place de médiateurs dans les collèges qui, depuis 4 ans, sont à l’écoute des jeunes et font un travail remarquable.

Un Mahot Tantan", arbre endémique de l’île, a été planté dans la cour de l’établissement, symbolisant la paix, l’harmonie dans la relation avec l’autre et la volonté d’un monde meilleur.

Cette initiative a été suivie d’un échange/débat avec Marie Claude Barbin, psychologue et auteur d’un ouvrage sur la violence, les délégués de classe et les délégués de parents d’élèves.

   

Mots clés :

    1 Commentaire(s)

    , Posté
    il y a une au milieu qui à le syndrome et la ressemblance de michael jackson au féminin .