[PHOTOS] Le tennis dans tous ses états :

Yannick Noah a fait "Fête le mur" à La Réunion


Publié / Actualisé
C'est la première fois que Yannick Noah et son association "Fête le mur" organisait une finale de tennis en dehors de la métropole. L'ancien tennisman n'a pas choisi La Réunion par hasard, il le dit, 'il s'y sent chez lui. Autre argument, l'association s'occupe de 85 quartiers en France dont quatre à La Réunion, c'est aussi le moyen de montrer que malgré les 9.000 kilomètres de distance, La Réunion n'est pas oubliée. Et il y a aussi l'oeil du professionnel, Yannick Noah sait que l'île est un vivier de tennismen prometteurs. Accompagné de 130 jeunes de quartiers difficiles de l'Hexagone, l'interprète de "Saga africa" a pu jauger le niveau de nos joueurs péï. En tout, il y a eu six tournois étalés sur deux jours dans l'Ouest. L'occasion pour les marmailles réunionnais de se frotter au niveau métropolitain. Au final, aucun réunionnais n'a fini lauréat de l'un de ces tournois. Le bon air réunionnais a profité aux petits métropolitains, qui, pour la majorité découvraient La Réunion. Un séjour d'une semaine où ils ont pu profiter des charmes de notre île. Ci-dessous un reportage photo de l'ambiance du tournoi.
C'est la première fois que Yannick Noah et son association "Fête le mur" organisait une finale de tennis en dehors de la métropole. L'ancien tennisman n'a pas choisi La Réunion par hasard, il le dit, 'il s'y sent chez lui. Autre argument, l'association s'occupe de 85 quartiers en France dont quatre à La Réunion, c'est aussi le moyen de montrer que malgré les 9.000 kilomètres de distance, La Réunion n'est pas oubliée. Et il y a aussi l'oeil du professionnel, Yannick Noah sait que l'île est un vivier de tennismen prometteurs. Accompagné de 130 jeunes de quartiers difficiles de l'Hexagone, l'interprète de "Saga africa" a pu jauger le niveau de nos joueurs péï. En tout, il y a eu six tournois étalés sur deux jours dans l'Ouest. L'occasion pour les marmailles réunionnais de se frotter au niveau métropolitain. Au final, aucun réunionnais n'a fini lauréat de l'un de ces tournois. Le bon air réunionnais a profité aux petits métropolitains, qui, pour la majorité découvraient La Réunion. Un séjour d'une semaine où ils ont pu profiter des charmes de notre île. Ci-dessous un reportage photo de l'ambiance du tournoi.

 

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !