[VIDÉO] Conseil départemental :

"Refuse, résiste !", nouvelle campagne contre les addictions à destination des jeunes


Publié / Actualisé
Ce vendredi 28 août 2020, le Conseil départemental a annoncé le lancement d'une campagne de sensibilisation, d'information et de prévention contre les addictions à partir du 14 septembre 2020, à la télévision et sur les réseaux sociaux. Une opération qui sera avant tout destinée à la jeunesse réunionnaise, notamment les collégiens. (Photo d'illustration Cyrille Melchior rb/www.ipreunion.com)
Ce vendredi 28 août 2020, le Conseil départemental a annoncé le lancement d'une campagne de sensibilisation, d'information et de prévention contre les addictions à partir du 14 septembre 2020, à la télévision et sur les réseaux sociaux. Une opération qui sera avant tout destinée à la jeunesse réunionnaise, notamment les collégiens. (Photo d'illustration Cyrille Melchior rb/www.ipreunion.com)

Le département veut accentuer son action auprès des jeunes au sujet de cette problématique, avec un regard et un message neuf. Cette campagne entièrement locale se veut avant tout dirigée vers les collégiens, mais également vers leurs familles et leurs proches, avec pour objectif d'alerter l'entourage sur les signaux inquiétants.

"Quand l'addiction est là, elle t'attrape et ne te lâche pas. No cigarette, no alcool, no zamal."

Retrouvez le spot en question ci-dessous :

Cette communication se veut axée sur des messages qui parlent à la jeunesse, avec des affiches et un spot TV inspirés plus modernes, des jeux vidéos au parkour (discipline sportive acrobatique réalisée à l'extérieur, ndlr), en passant par le cinéma ou l'animation japonaise. Objectif : faire prendre conscience aux jeunes et leur entourage le combat quotidien que représente leurs addictions. La campagne coûte 150.000 euros.

"Faites attention, résistez ! Ne tombez pas dans le piège des addictions" : c'est le message de Cyrille Melchior, président du Conseil départemental, à l'adresse de la jeunesse réunionnaise. "La tentation d'aller vers les addictions est grande, aussi à cause de l'échec scolaire."

Le réseau social le plus utilisé par les jeunes, Tik tok, n'est pas mobilisé dans cette campagne, mais le Département y pense pour des actions futures.

ge / www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !