Le budget a été voté :

Département : un milliard et demi d'euros au service de la relance et de la solidarité


Publié / Actualisé
Les conseillers départementaux ont validé à l'unanimité le budget primitif 2021 de la collectivité, ce mercredi 16 décembre 2021. D'un montant d'1,16 milliard d'euros, il est en hausse de 6%. Ce qui permet au président de l'institution, Cyrille Melchior, d'avancer que cette hausse sera répercutée sur tous les axes d'intervention du Département afin de contribuer à la " relance économique et sociale " du territoire (Photo rb/www.ipreunion.com)
Les conseillers départementaux ont validé à l'unanimité le budget primitif 2021 de la collectivité, ce mercredi 16 décembre 2021. D'un montant d'1,16 milliard d'euros, il est en hausse de 6%. Ce qui permet au président de l'institution, Cyrille Melchior, d'avancer que cette hausse sera répercutée sur tous les axes d'intervention du Département afin de contribuer à la " relance économique et sociale " du territoire (Photo rb/www.ipreunion.com)

Le Département va bien et Cyrille Melchior s’en félicite. Evoquant une gestion du budget " saine et rigoureuse ", le président du Département a rappelé que la recentralisation du RSA, effective depuis le 1er janvier 2020, a permis de " dégager des marges de manœuvres " permettant de réorienter les actions du Département, notamment vers l’insertion grâce au lancement, en septembre dernier, du dispositif R+. 1000 contrats R+ ont déjà été signé et l’objectif pour le Département est d’atteindre les 5000 d’ici avril 2021, a d’ailleurs rappelé Cyrille Melchior.

Outre ce dispositif, le président de la collectivité a souligné la mise en œuvre en 2021 du plan de relance économique et sociale, d’un montant de 570 millions d’euros. Il a aussi confirmé le maintien des nouveaux dispositifs départementaux, le Pass Bien-Etre (une aide de 150 € pour les ménages modestes pour financer des prestations de bien-être, de loisirs, de sport etc), ainsi que du chèque CAPAH (chèque accompagnement personnalisé alimentaire et hygiène).

Plus globalement, le budget départemental est ventilé ainsi : 316 millions d’euros pour le soutien à l’autonomie, 82,3 millions d’euros pour l’insertion, le logement et la coopération, 125 millions d’euros pour la protection de l’enfance et de la famille, 12 millions d’euros pour la promotion de la culture et des sports, 61 millions d’euros pour l’épanouissement de la jeunesse, 44,7 millions d’euros pour le développement de l’agriculture et de l’eau, 59,5 millions d’euros pour les routes et l’aménagement de l’espace public, 33,2 millions d’euros pour l’environnement, le tourisme et l’aménagement des hauts, et 345 millions d’euros pour la modernisation de l’administration.

Le budget 2021 étant le dernier budget de cette mandature, on aurait pu s’attendre à des débats âpres et vigoureux. Il n’en fut rien puisque ce budget a reçu les louanges, tant de la majorité et de l’opposition, permettant sa validation à l’unanimité.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

1 Commentaire(s)

Daniel FAIVRE, Posté
Ils se moque de nous, les oublies du système, tous ceux qui passe a la trappe, des personnes sans aucun revenu, ou avec moins de 500â"¬ pour les vrais pauvres des annonces bidon, un cabinet qui ne répond pas parole-parole