[LIVE-PHOTOS-VIDÉOS] Une première mondiale :

Evacuations sanitaires : quatre malades du Covid en route pour la Métropole


Publié / Actualisé
Ce jeudi 4 mars 2021 en soirée, quatre patients Covid ont été vers la Métropole. Il s'agit de quatre patients mahorais. Une opération "sans précédent" selon l'agence régionale de santé qui nécessite des moyens importants humains et matériels. L'avion mobilisé pour ce transport, affrété par Air Austral, a été présenté à l'aéroport Roland-Garros par l'ARS, aux côtés du CHU, de l'avion civile, du SAMU et de la compagnie Air Austral. Quatre ambulances transportant les patients ont été mobilisées. L'avion a fermé ses portes à 21h15, avant de décoller à 21h33 en direction de la Métropole. Suivez notre live (Photos rb/www.ipreunion.com)
Ce jeudi 4 mars 2021 en soirée, quatre patients Covid ont été vers la Métropole. Il s'agit de quatre patients mahorais. Une opération "sans précédent" selon l'agence régionale de santé qui nécessite des moyens importants humains et matériels. L'avion mobilisé pour ce transport, affrété par Air Austral, a été présenté à l'aéroport Roland-Garros par l'ARS, aux côtés du CHU, de l'avion civile, du SAMU et de la compagnie Air Austral. Quatre ambulances transportant les patients ont été mobilisées. L'avion a fermé ses portes à 21h15, avant de décoller à 21h33 en direction de la Métropole. Suivez notre live (Photos rb/www.ipreunion.com)

Après la préparation de l'avion pour accueillir quatre patients mahorais qui sont envoyés vers l'Hexagone ce jeudi, le transfert des malades s'est effectué à partir de 19 heures. L'avion a décollé à 21h33, pour un vol de 11 heures de long.

Trois médecins et quatre infirmières du SAMU de Paris sont arrivés dès ce mercredi, ainsi que des secouristes, spécialement pour cette opération. Suivez notre live :

Un important dispositif sanitaire a été mis en place pour transférer les patients en toute sécurité des ambulances à l'avion. Nos journalistes étaient sur place, regardez :

Plus tôt dans la journée, les autorités sanitaires ont présenté l'avion affrété pour prendre en charge les patients.

Nos journalistes étaient en direct de l'aéroport :

Le risque psychologique existe puisque ces patients, bien que prévenus de la possibilité d'être évacués un jour, sont inconscients et vont se réveiller dans un environnement différent de celui qu'ils ont quitté, reconnaît le SAMU. "Mais tous les services de réanimations se ressemblent de toute façon" indique le professeur Bertrand Guihard, chef du SAMU Réunion, nuançant un éventuel choc de ces patients au moment du réveil.

Martine Ladoucette rappelle que depuis janvier, La Réunion a accueilli en moyenne quatre patients par jour évacués de Mayotte. Pour rappel, 122 lits de réanimation sont disponibles à La Réunion, ils sont répartis entre le CHU, le CHOR et la clinique de Sainte-Clotilde. A ce stade, environ 60 lits sur les 122 disponibles sont occupés par des patients Covid.

La directrice de l'ARS indique que cette évacuation sans précédent a été envisagé pour éviter une saturation des hôpitaux locaux. A Mayotte, le taux d'incidence est quatre fois supérieur à La Réunion. Celui de notre île est de 100 pour 100.000 habitants, "il a triplé en trois semaines". Martine Ladoucette rappelle également que plus d'un nouveau cas de Covid-19 sur deux est issu du variant sud-africain.

Le directeur du CHU Lionel Calenge, reconnaît des conditions exceptionnelles pour cette évacuation, qui sera réalisée dans la soirée. "Cette solidarité régionale du CHU et des autres acteurs s'est accélérée. Ce sont 93 evasan qui ont été menées depuis février." Il rappelle que le "travail important de recrutement" a permis d'obtenir 103 lits de réanimation rien qu'au CHU de Bellepierre au lieu des 58 déjà présents.

- "Pas de risque zéro" -

Le professeur Bertrand Guihard, du SAMU Réunion, salue la collaboration entre les SAMU de La Réunion et de Mayotte avec ceux de Métropole. "La question est de savoir comment ces patients graves qui ont besoin de soins lourds peuvent supporter le voyage. Je ne peux pas dire que tout va bien se passer, bien entendu, on est sur une opération qui n'a jamais été réalisée, mais tous les moyens paramédicaux qui doivent être mis en oeuvre le sont et le seront" assure-t-il.

"Il n'y a pas de risque zéro" ajoute-t-il, interrogé par Imaz Press. "Ces patients Covid ont une fragilité pulmonaire ce qui nécessite d'être très précautionneux. Là on est sur quatre patients transportés, c'est une énorme logistique, toute une orgnanisation qui relève de l'exceptionnel" ajoute-t-il. La répartition de ces patients sera faite selon le choix de la région d'arrivée soit l'Ile-de-France. Cette évacuation "répond à une nécessité" rappelle le professeur Bertrand Guihard. Quant à savoir si elle sera répétée, nul ne peut savoir pour l'instant.

La compagnie Air Austral de son côté se dit fière d'avoir été choisie par les services sanitaires. 120 membres de la compagnie sont volontaires pour ce type d'opération, garantit Air Austral. Le choix du 787 d'Air Austral a été fait car "le plus adapté : ça permettait de façon sécurisée d'installer quatre civières, c'est un appareil performant et qui permet de faire le trajet en une seule fois ce qui évite l'escale" précise Bertrand Guihard.

A bord de l'avion sanitaire mobilisé pour évacuer des patients vers la Métropole :

mb/rb/www.ipreunion.com / [email protected]

   

6 Commentaire(s)

Piton, Posté
Un total manque de respect pour nous les domiens de l'océan Indien. En France on peut monter des hÃ'pitaux de campagne, pour Mayotte non. Va comprendre!
Fallait fermer, Posté
Si des le depart on avait fermé l'aéroport pour les passagers on n'en serait pas là aujourd'hui
Jeanbon, Posté
Si vous pouviez nous dire quel est le cout par patient pour de telles évacuations, ce serait vraiment intéressant !
La vérité si je mens !, Posté
On se fiche de qui à voir leur tête " je sais tout " ? Cette opération n'a qu'un intérêt l' ARGENT
Jeanbon, Posté
Si vous pouviez nous dire quel est le coÃ"t par patient pour de telles évacuations, ce serait vraiment intéressant !
Guy deuxvingt, Posté
ARRETONS AVEC CETTE COM QUI VA NOUS COUTER UNE BLINDE SOIGNONS PLUTOT LES MALADES ET ATTENTION A LA DENGUE !!!!!!!!