Uniquement pour les clients :

Couvre-feu : les restaurants des hôtels peuvent rester ouverts jusqu'à 22 heures


Publié / Actualisé
L'instauration d'un couvre-feu avancé à 18h à compter de ce vendredi 5 mars 2021 est une vraie contrainte pour les bars et les restaurants : ceux-ci doivent être fermés à 18h. Les services du soir sont donc supprimés. Il leur reste possible de préparer des plats à emporter et d'assurer leur livraison jusqu'à 22h. Cette mesure ne concerne pas les restaurants des hôtels cependant : pour les clients, et uniquement pour les clients, le service peut se poursuivre jusqu'à 22h. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
L'instauration d'un couvre-feu avancé à 18h à compter de ce vendredi 5 mars 2021 est une vraie contrainte pour les bars et les restaurants : ceux-ci doivent être fermés à 18h. Les services du soir sont donc supprimés. Il leur reste possible de préparer des plats à emporter et d'assurer leur livraison jusqu'à 22h. Cette mesure ne concerne pas les restaurants des hôtels cependant : pour les clients, et uniquement pour les clients, le service peut se poursuivre jusqu'à 22h. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Alors que les restaurants se préparent à faire sans service du soir, ceux des hôtels, peuvent bien rester ouverts jusqu'à 22h. Selon le Medef Réunion, "les services de restauration à table restent ouverts de 18h à 22h, uniquement pour les clients de l’hôtel et dans le respect des protocoles afférents à la restauration. Pour le salarié, cela implique une attestation dérogatoire professionnelle délivrée par l’employeur". Pour les autres établissements, hors hôtel, ils peuvent continuer les livraisons à domicile jusqu'à 22h, comme l'avait indiqué le préfet.

Contactés, plusieurs hôtels nous confirment qu'ils ne sont pas concernés par le nouveau couvre-feu. "Nous restons ouverts jusqu'à 22h, mais bien que pour clients" insiste le Boucan Canot, sur la commune de Saint-Paul. "Nous ne sommes en effet pas concernés par la fermeture à 22h, cela dit les clients n'ont pas le droit de sortir de l'hôtel après 18h. Après la fermeture du restaurant à 22h, ils doivent bien rester dans leur chambre et ne plus être dans les espaces communs" indique le Vieux Cep, à Cilaos.

Lire aussi - Couvre-feu : La Réunion se prépare pour s'adapter aux nouvelles restrictions

Selon Patrick Serveaux, à la tête de l'UMIH (union des métiers et des industries de l'hôtellerie), "les clients dans les hôtels, il faut bien les nourir". La question du panier repas livré dans les chambres, comme cela avait été fait durant le confinement, "aurait été possible, c'est vrai que ça crée une distorsion" reconnaît-il. Les hôtels sans restaurant peuvent ainsi devenir moins attractifs, étant donné que les clients devront se débrouiller pour trouver de quoi dîner avant 18h.

Les restaurants des hôtels qui restent ouverts jusqu'à 22h peuvent également, au même titre que les autres établissements, faire de la livraison de repas jusqu'à 22h. "Je sais que c'est le cas du Dina Morgabine", indique Patric Serveaux. L'UMIH a d'ailleurs transmis aux différents restaurants, dans les hôtels ou non, le contact d'une prestation de livraison.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

2 Commentaire(s)

Timide51, Posté
Si je comprend bien les bars et restaurants sont ouvert au public sur l'ile, les contraintes sanitaires ne sont pas l:es mêmes qu'en métropole??merci de vos réponses
Pas vide ?, Posté
On croyait que les hÃ'tels étaient vides ?