Conseil départemental :

Alimentation en eau dans le sud : un réservoir de 20.000 m3 en cours de construction


Publié / Actualisé
À l'occasion de la journée mondiale de l'eau, le Département, chef de file de la gestion de l'eau, a organisé une manifestation à Dassy où un réservoir de 20.000 m3 est en cours de construction. Il contribuera à l'alimentation en eau de tout le bassin sud. Nous publions ci-dessous le communiqué du Conseil départemental (Photos : Hubert Nugent/Département)
À l'occasion de la journée mondiale de l'eau, le Département, chef de file de la gestion de l'eau, a organisé une manifestation à Dassy où un réservoir de 20.000 m3 est en cours de construction. Il contribuera à l'alimentation en eau de tout le bassin sud. Nous publions ci-dessous le communiqué du Conseil départemental (Photos : Hubert Nugent/Département)

Depuis plusieurs décennies, la collectivité départementale porte une vision d’aménagement structurant qui passe notamment par une amélioration du réseau d’irrigation à l’échelle du territoire. Le Sud compte ainsi plusieurs projets qui visent à sécuriser l’accès en eau des habitants, et surtout à soutenir les agriculteurs et les zones irriguées des communes de l’Entre-Deux, Saint-Pierre, Le Tampon, Petite-île et Saint-Joseph.

Pour le Président de la SAPHIR, la SEM qui porte la maîtrise d’ouvrage de ces travaux " notre ambition est d’apporter notre contribution aux différents projets départementaux. Cette SEM est un outil pour un développement économique réussi et durable. Le site de Dassy est le berceau d’une prise de conscience importante, celle de passer à une ère nouvelle en s’appuyant sur des ouvrages hydrauliques performants et modernes pour accompagner l’essor économique et agricole attendue dans le bassin Sud ".

Un site incontournable pour la desserte en eau : 220 000 habitants alimentés, près de 5500 hectares irrigués

Site incontournable pour la desserte en eau des régions Sud, Dassy accueille plusieurs ouvrages stratégiques (arrivée galerie provenant du barrage du Bras de la Plaine, réservoir de 10 000 m3, station de préfiltration, refoulement vers la CASUD, alimentation de l’UTEP de la CIVIS en cours de construction…) qui permettent d’alimenter près de 220 000 habitants de cette micro-région tout en desservant près de 5 500 hectares sur le périmètre hydro agricole du Bras de la Plaine.

Présent à cette opération, le Président de la Chambre verte indique que l’eau ne manque pas à La Réunion " il faut surtout avoir des capacités à la stocker comme ce type de projet à Dassy et je salue le travail du Département et de la SAPHIR pour les réalisations de stockage de l’eau, ressource indispensable à l’activité des agriculteurs. L’irrigation a un impact majeur car elle permettrait plus de pérennité des exploitations, de diversifier plus, en fruits et légumes, d’augmenter les productions pour aller vers plus de souveraineté alimentaire pour le territoire et d’être ainsi moins dépendants des productions extérieures. "

Renforcement de la capacité de stockage d’eau brute

Afin de continuer à soutenir ce territoire sur lequel les besoins sont en croissance constante, le Département a décidé de renforcer la capacité de stockage de ce site en construisant un réservoir d’une capacité de 20 000 m3. 9 millions d’euros sont consacrés à ces travaux, cofinancés par l’Union Européenne et notamment le FEADER, dont la livraison est prévue début 2022.

" Cette opération reflète la volonté de transformer une vision ambitieuse de l’aménagement du territoire, en des réalisations tout à fait concrètes pour l’île. La gestion de l’eau est en effet devenue une problématique de dimension sociétale, et fondamentalement multi-dimensionnelle car tout le monde a besoin d’eau, l’industrie, l’activité économique, l’agriculture, et bien sûr la population. Celle-ci pourrait atteindre le million d’habitants d’ici environ deux décennies, et les infrastructures hydrauliques majeures mises en œuvre par la Collectivité départementale, telles que le transfert de l’eau d’Est en Ouest pleinement effectif, l’interconnexion des réseaux du Sud et de l’Ouest effective, et ce chantier de construction d’un nouveau réservoir de 20 000 m3, participent à une meilleure répartition de la ressource en eau et une sécurisation de sa distribution pour les prochaines années. Voilà pourquoi le Département développe une politique volontariste de gestion globale de l’eau, depuis près de 50 ans, avec l’appui de ses partenaires " précise le Département.

Les principaux travaux

Concernant le réservoir de stockage et ouvrages hydrauliques spécifiques,

- création d’un réservoir à ciel ouvert en béton armé d’un volume de 20 000 m3,

- excavation de la plateforme avec renforcement par paroi clouée et gunitage des talus,

- création d’ouvrages et pose de conduites d’alimentation du réservoir en diamètre 2000 mm sur 20 ml depuis la galerie, d’amenée et en diamètre 600 mm sur 200 ml depuis la station de pré-traitement,

- création d’ouvrages de trop-plein et de vidange du réservoir,

- raccordement aux réseaux de distribution existants

- alimentation électrique, télégestion, instrumentation et équipements auxiliaires, dispositifs de sécurité et de maintenance,

- modification de l’accès au site (tracé modifié et élargi à 6 mètres sur 200 mètres linéaires),

- recalibrage de la ravine Trois-Mares sur 100 ml.

En ce qui concerne les aménagements extérieurs,

- Murs de clôture et pose de grillages sur 300 ml,

- Traitement des eaux de ruissellement autour du réservoir,

- Aménagements paysagers et plantations.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !