Saline-les-Hauts :

Collège Célimène Gaudieux : une rentrée sous le signe de la rénovation et de l'inclusion


Publié / Actualisé
C'est en musique que l'année scolaire a démarré au collège Célimène Gaudieux à la Saline-les-Hauts. Les jeunes artistes de cet établissement, récemment rénové par le Département, ont accueilli au rythme du maloya plusieurs invités, ce 16 août 2021, jour de la rentrée. Nous publions le communiqué du Département ci-dessous. (Photo d'illustration Département Réunion)
C'est en musique que l'année scolaire a démarré au collège Célimène Gaudieux à la Saline-les-Hauts. Les jeunes artistes de cet établissement, récemment rénové par le Département, ont accueilli au rythme du maloya plusieurs invités, ce 16 août 2021, jour de la rentrée. Nous publions le communiqué du Département ci-dessous. (Photo d'illustration Département Réunion)

C'est en présence du préfet Jacques Billant, du président du Département Cyrille Melchior accompagné des conseillers départementaux Sabrina Tionohoué, Eglantine Victorine et Jean François Nativel que la rectrice Chantal Manès-Bonnisseau a donné le ton : " il y a beaucoup de choses à montrer dans ce collège, qui sont symboliques de ce que l'Académie de La Réunion sait faire quand nous travaillons tous ensemble ".

Ceux qui ont connu le collège avant les importants travaux de rénovation menés par la Collectivité départementale confirment le changement. C’est le cas des parents du jeune Ulrich qui entre en sixième : " Nous sommes agréablement surpris. Les bâtiments ont pris un sacré coup de jeune aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. La cour est bien aménagée. Dès l’entrée, on a l’impression qu’Ulrich fréquente un collège autre que celui de son frère Cédric, qui a pourtant fait ses études ici même. L’aménagement est bien réussi " se réjouissent les parents.

Le président Cyrille Melchior confirme " l’engagement du Département pour que les jeunes Réunionnais bénéficient des meilleures conditions d’accueil et d’enseignement dans les 78 collèges publics de notre île. Ici, à Célimène Gaudieux, de lourds travaux d’amélioration ont été engagés pour plus de 7 millions d’euros ".

Les travaux ont porté entre autres sur les salles d’enseignement, sur le CDI (Centre de documentation et d’information), sur la salle de restauration ainsi que sur le foyer.

La vie scolaire a été repositionnée pour faciliter l’échange entre les élèves et la communauté éducative, et pour garantir leur sécurité. Les cours de récréation ont été refaites : au nouveau revêtement s’ajoute la plantation d’arbres à ombrage. L’entrée principale du collège a été réaménagée pour un contrôle efficace de l’accès à travers la création d’une loge d’accueil et d’un sas d’entrée.

La Principale du collège Sophie Bourdin précise : " Au niveau des bâtiments remis à neuf, tout a été refait : l’isolation, la peinture, l’étanchéité… Nous avons également des salles en plus. D’autres travaux sont programmés ". Au final, l’opération prévoit une extension de 1 057 m² utiles pour augmenter la capacité de l’établissement qui accueille à ce jour 748 élèves.

La rentrée au collège Célimène Gaudieux était aussi placée sous le signe de l’inclusion à travers la visite de la classe ULIS (Unité Localisée pour l'Inclusion Scolaire). Pour son premier jour au collège, le jeune Maël, 12 ans, en situation de handicap, a reçu l’encouragement des personnalités, en présence de sa mère Véronique : " Il a un problème moteur et doit être accompagné partout. Je suis rassurée : il est entre de bonnes mains. Chaque semaine, il passe 2 demi-journées ici au collège pour l’apprentissage, puis 3 jours à l’IMS (Institut Médico-Social) Les Champs de Merle pour y découvrir des métiers ".

Sa Section d'enseignement général et professionnel adapté (SEGPA) fait également la fierté du collège. Les 128 élèves SEGPA (de la 6e à 3e) découvrent les métiers dans les plateaux techniques bien équipés d’où sortent de belles réalisations à partir de matériaux de récupération : tabourets, jardinières…

Les enseignants responsables de la SEGPA ont salué l’initiative du Département qui organise l’opération " embellissement des collèges " à laquelle les jeunes ont participé : ils ont réalisé un magnifique " jardin zen ", aménagé avec l’aide d’un paysagiste, à l’entrée du collège.

Bien d’autres actions menées au niveau de l’établissement, lors de la précédente année scolaire, ont été immortalisées sur les panneaux exposés dans la cour du collège : atelier art street dans le cadre de la Semaine de la Laïcité ; l’action citoyenne en hommage à Samuel Paty ; le Téléthon avec Davy Sicard ; une exposition sur l’esclave Furcy ou encore la semaine Fraich’Attitude pour rappeler l’importance de l’équilibre alimentaire et de la consommation régulière des fruits et légumes…

Le projet éducatif porté par la Principale et toute l’équipe enseignante a reçu les félicitations du Préfet Jacques Billant. Le représentant de l’Etat se veut aussi rassurant, face au contexte sanitaire difficile : " J’ai rencontré ce matin des élèves, des parents et des équipes d’enseignants confiants, par rapport au protocole sanitaire mis en place. C’est un protocole solide et sécurisant, travaillé par la Rectrice de l’Académie avec l’ARS (Agence régionale de santé), les élus et les services de l’Etat ".

Le président Cyrille Melchior, pour sa part, souhaite aux 220 220 élèves de l’Académie de La Réunion, et tout spécialement aux 59 620 collégiens : " Bonne rentrée de classe à toutes et à tous ! Pleine réussite aux enfants de la Réunion ".

   

2 Commentaire(s)

Réhabilitation , Posté
Certains collèges à St Denis méritent une vraie réhabilitation.
Missouk, Posté
Que du "beau linge" ! Le préfet, la Rectrice, le Président du Département, ... Parce-que montrer cela aux médias, c'est botter en touche! La rentrée, bien entendu, s'est très bien passée, le covid est resté sagement au-dehors des établissements scolaires. Et bien entendu, plus de classes surchargées, plus de personnels précaires, plus d'établissements mal dotés en équipements (de grosses écoles n'ont pas même un terrain de sport à proximité, de nombreuses salles informatiques ne fonctionneront plus car les postes d'assistants ont été supprimés,...). Tout va bien !