Tribune libre du Snalc :

Agression au lycée Rontaunay : le SNALC demande des mesures réelles


Publié / Actualisé
Le SNALC apporte son entier soutien au professeur agressé au lycée Rontaunay. Le SNALC demande à l'académie de mettre enfin en place le plan prévention violence dans l'académie et de demander le respect des règlements intérieurs des établissements souvent bafoués. Les professeurs seuls face à ces actes de violence manquent de soutien. (Photo : Académie de La Réunion)
Le SNALC apporte son entier soutien au professeur agressé au lycée Rontaunay. Le SNALC demande à l'académie de mettre enfin en place le plan prévention violence dans l'académie et de demander le respect des règlements intérieurs des établissements souvent bafoués. Les professeurs seuls face à ces actes de violence manquent de soutien. (Photo : Académie de La Réunion)

L'Etat doit garantir leur sécurité et mettre en place des mesures pour les protéger dès les premiers signes d'agressivité. Les règlements Intérieurs doivent être renforcés et des sanctions mises en place quand les règles de vie au sein d'un centre scolaire ne sont pas respectées.

Pour le SNALC Réunion,

Jérôme MOTET

   

2 Commentaire(s)

Fred, Posté
Les parents ne se rendent même pas compte de ce que leurs enfants sont capables de faire si leur téléphone est confisqué. Dans un lycée du sud, un prof a pris un coup de poing dans la figure et une autre une calotte et on ne compte pas les insultes en cas de confiscation. Les sanctions sont minimes et bien souvent inexistantes.
Gueenec, Posté
Mettre en place des brouilleurs de téléphone et pour les secours des postes fixe