[PHOTOS - VIDEO] Le ministre a été reçu par Cyrille Melchior :

Sébastien Lecornu "la recentralisation du RSA a sauvé les finances de Département"


Publié / Actualisé
Le président du Conseil départemental Cyrille Melchior reçoit ce mardi 15 février 2022 le ministre des Outre-mer. Sébastien Lecornu effectue son troisième et dernier jour de visite sur l'île. Les deux hommes vont se retrouver au siège du Département, au Palais de la Source à Saint-Denis. La séquence est dédiée au social. Les deux interlocuteurs ont également évoqué la recentralisation du RSA actée en 2019 par Emmanuel Macron (Photo rb/www.ipreunion.com)
Le président du Conseil départemental Cyrille Melchior reçoit ce mardi 15 février 2022 le ministre des Outre-mer. Sébastien Lecornu effectue son troisième et dernier jour de visite sur l'île. Les deux hommes vont se retrouver au siège du Département, au Palais de la Source à Saint-Denis. La séquence est dédiée au social. Les deux interlocuteurs ont également évoqué la recentralisation du RSA actée en 2019 par Emmanuel Macron (Photo rb/www.ipreunion.com)

La recentralisation du RSA a été l'un des principaux sujets abordés au cours de l'entretien entre Sébastien Lecornu et Cyrille Melchior. Ce dossier a été "l'énorme enjeu du quinquenat" a indiqué le minsitre. "Il s'agissait pour nous de sauver les finances départementales" et de sauvegarder "les marges de manoeuvre du Département" en termes d'action sociale, a ajouté Sébastien Lecornu. "Nous avons tenu parole" a-t-il ensuite estimé.

Le reste à charge du RSA était "ce qui empêchait le Département de développer son action" a encore souligné le membre du gouvernement. Pour rappel, le 19 mars 2019, Annick Girardin alors ministre des Outre-mer, avait annoncé que le gouvernement avait donné son accord, pour la recentralisation du RSA. À La Réunion où 42% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté, 92 000 personnes sont allocataires du RSA. En 2018 le montant annuel de cette aide a été de 640 millions d'euros.

Le financement total de cette allocation relève de la compétence de l'Etat. "Mais depuis des années l'enveloppe allouée par l'État stagne à 450 millions d'euros" avait alors souligné Cyrille Melchior. Il avait aussi insisté sur le fait que la gestion de cette aide par sa collectivité impactait gravement son budget. Au cours des 10 dernières années, l'Etat a ainsi cumulé "un reste à charge non compensé à ce jour d'un milliard d'euros" avait alors noté le président du Département

Lire aussi : Nous avons accepté de récupérer la gestion du RSA" déclare Annick Girardin 

Sébastien Lecornu a par ailleurs indiqué que "les politiques sociales (ont fait l'objet) des échanges" avec le président du conseil départemental."On ne peut pas venir au Département sans parler de la pauvreté, de la vie chère, de l'illettrisme, de l'enfance en danger, de la protection des populations les plus fragiles"

Le ministre a également mis en garde contre le possible passage "d'un futur cyclone, la semaine prochaine". Il arriverait après Batsirai "où par chance il n'y a pas eu de victime, mais la chance peut nous quitter" a-t-il dit en exhortant les Réunionnais à bien suivre les consignes de sécurité.

A noter que Météo France précise ce mardi après-mdi "aucune alerte n'est actuellement en cours pour cette zone suspecte qui se trouve à 2.030 km de La Réunion". Le système "devrait rester "loin des terres habitées" soulignent les météorologues

Regardez l'interview du ministre Sébastien Lecornu à l'issue de son entretien avec Cyrille Melchior

 

Regardez la vidéo de l'arrivée du ministre des Outre-mers au Département

Lire aussi : Présidentielle : Cyrille Melchior apporte son soutien à Emmanuel Macron

www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !