Milieu scolaire :

Le conseil départemental en ordre de bataille contre le harcèlement


Publié / Actualisé
"À La Réunion, 1 enfant sur 8 (contre 1 sur 10 en métropole) serait concerné par le harcèlement en milieu scolaire. La lutte contre ce fléau figure parmi les priorités du Conseil Départemental des Jeunes (CDJ) depuis quelques années. Dans la continuité des actions déjà engagées depuis 2016, l'actuelle équipe dirigeante du CDJ 2021-2022, présidée par Émilie Dequelson multiplie les initiatives. Le vendredi 1er avril, une matinée de sensibilisation a été organisée à l'Hémicycle du Département en présence de Sébastien Boueilh, fondateur de l'association Colosse aux pieds d'argile" indique le conseil départemental dont nous publions le communiqué ci-dessous (Photo Bruno Bamba - Com CD)
"À La Réunion, 1 enfant sur 8 (contre 1 sur 10 en métropole) serait concerné par le harcèlement en milieu scolaire. La lutte contre ce fléau figure parmi les priorités du Conseil Départemental des Jeunes (CDJ) depuis quelques années. Dans la continuité des actions déjà engagées depuis 2016, l'actuelle équipe dirigeante du CDJ 2021-2022, présidée par Émilie Dequelson multiplie les initiatives. Le vendredi 1er avril, une matinée de sensibilisation a été organisée à l'Hémicycle du Département en présence de Sébastien Boueilh, fondateur de l'association Colosse aux pieds d'argile" indique le conseil départemental dont nous publions le communiqué ci-dessous (Photo Bruno Bamba - Com CD)

Le célèbre rugbyman a confié à la vingtaine de membres du CDJ et aux invités : "Depuis la création de l’association en 2013, je me suis engagé́ à lutter contre les violences sexuelles en milieu sportif et contre le bizutage et le harcèlement à l’école. Ces dernières années, la prise de conscience du mouvement sportif et plus largement de la société́ est considérable ! Ensemble, continuons à lutter contre ces fléaux et à libérer la parole !".

Réponses d’Émilie Dequelson, au nom des jeunes élus : "Vous avez raison, nous devons réagir et nous protéger ! Vous nous ouvrez les portes en nous conseillant de parler et d’agir, c’est ce que nous envisageons de faire. On s’y engage !"

La Conseillère départementale déléguée à l’Éducation, Sabrina Tionohoué a loué l’engouement des élus du CDJ en ajoutant : "Il est important, que vous, collégiens soyez avertis. À travers cet échange avec l’association Colosse aux pieds d’argile, vous découvrirez comment suspecter le harcèlement et comment alerter. Soyez mobilisés car nous entendons trop de débordements dans les actualités dont les collégiens sont les cibles. Je compte sur vous pour utiliser les outils, les informations et les moyens que le Département et tous les acteurs ici présents mettent à votre disposition pour combattre ce fléau".

À noter que la matinée de sensibilisation a vu aussi la participation des représentants du Rectorat, de la Police nationale, de la BPDJ (Brigade de prévention de la délinquance juvénile de la Gendarmerie nationale) ainsi que d’une avocate.

Le CDJ a prévu de mener de nombreuses actions de sensibilisation sur le sujet dans les collèges dans les mois à venir. Une nouvelle formation destinée aux jeunes élus est d’ailleurs prévue par le Rectorat et l'association.

Autre opération programmée par le CDJ : la réalisation d’un court métrage pour une diffusion sur les réseaux sociaux et dans les collèges. On notera enfin que la présidente du CDJ a participé activement aux assises régionales pilotée par l’association de Sébastien Boueilh qui se sont tenues le samedi 2 avril, dans l'amphithéâtre bioclimatique de l'Université de La Réunion.

À cette occasion, Flora Augustine Etcheverry, vice-Présidente du Département déléguée à la Prévention des violences intra-familiales, n’a pas manqué de saluer les actions de Colosse aux pieds d’argile, dont l’antenne réunionnaise dirigée par Philippe Coindevel s’active depuis son ouverture en août 2020. Déjà engagée, la lutte contre le harcèlement s’amplifie dans le département.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !