Antenne du Département à Paris :

Les familles de malades en Métropole fêtent les mamans et les papas


Publié / Actualisé
Le Pôle social de l'Antenne de Paris du Département a organisé un événement pour célébrer la fête des mères et des pères à destination des malades et de leur famille. L'occasion pour elles de se retrouver pour un moment festif et rompre l'isolement autour d'un repas typique réunionnais. Nous publions le communiqué du Département ci-dessous (Photo Conseil départemental)
Le Pôle social de l'Antenne de Paris du Département a organisé un événement pour célébrer la fête des mères et des pères à destination des malades et de leur famille. L'occasion pour elles de se retrouver pour un moment festif et rompre l'isolement autour d'un repas typique réunionnais. Nous publions le communiqué du Département ci-dessous (Photo Conseil départemental)

Le Pôle social de l’Antenne de Paris du Département a de nouveau mis les petits plats dans les grands, pour permettre aux familles des malades qui se soignent en métropole, de célébrer la fête des mères et des pères dans la joie, " comme à La Réunion ". Marie Zitte, référente du Pôle social précise : " C’est devenu une tradition pour nous d’organiser cet événement. Merci aux structures d’accueil qui ont, une fois de plus, joué le jeu. Aussi bien à la résidence Central Park d’Arcueil qu’à celle des Rosiers Rouges, les familles ont pu partager des moments de joie dans les meilleures conditions ".

Au menu du repas créole offert par le Département, préparé par Les Réunionnais du Sénart : patte cochon, brède manioc et autre riz sofé… Des associations ont également pris part à la fête, dont la Croix Rouge de Fontainebleau qui fournit des repas aux malades tout au long de l’année ; l’association d’aides aux familles malades (AFM) ou encore les Belles d’Âmes qui ont offert une rose à chaque maman.
 
La conseillère départementale Jeanne Hoarau est venue porter le message d’encouragement du Président Cyrille Melchior : " A chaque fois que nous pouvons, nous essayons de vous apporter le soleil de La Réunion. Soyez rassurés que vous avez et vous aurez toujours le soutien total du Département ". Autre cadeau : la séance de "thérapie par l’image", à travers un atelier de maquillage qui a ravi les mères de famille. Mais pour beaucoup, la plus belle des surprises, a été la venue de Cédric du groupe Analyse qui a animé la rencontre aux Rosiers Rouges, à titre gracieux. Cet artiste au grand cœur a interprété sa chanson fétiche " A ma mère " en jouant au piano, accompagné en chœur, par les jeunes du groupe PLL. Au plus grand bonheur des mamans, comblées.

Selon Jeanne Hoarau : " Le fait de pouvoir célébrer la fête des mères, celle des pères ou encore Noël peut contribuer à l’amélioration de la santé des malades. C’est une manière pour nous, de rompre l’isolement et de créer des liens sociaux entre les usagers de diverses origines. Ces rencontres sont aussi des occasions pour les Réunionnais, confrontés aux mêmes épreuves, d’échanger des informations, de partager les expériences ". La Conseillère départementale n’a pas manqué de rappeler que la Collectivité a amélioré le dispositif existant à travers notamment la possibilité d’avoir un billet d’avion supplémentaire ainsi que l’hébergement et un repas pour un enfant du patient, lors des vacances scolaires de La Réunion, sur une durée de 10 jours sous couvert de l’avis médical. L’année dernière, 93 familles réunionnaises ont bénéficié de l’accompagnement du Département dans le cadre du dispositif de transfert sanitaire en métropole, opérationnel depuis dix ans.

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !