[PHOTOS] Assemblée plénière :

Conseil régional : une session extraordinaire pour la route du littoral en août


Publié / Actualisé
Ce mardi 20 juillet 2021 s'est tenue la première assemblée plénière du conseil régional, présidé par Huguette Bello, qui renonce à ses indemnités de logement à La Région. L'assemblée plénière a notamment exclu tout rémunération ou indemnité pour les fonctions de représentations au sein d'organisme type Société publique locale (SPL), Société d'économie mixte (SEM)... Le groupe majoritaire a présenté deux motions relatives à la réforme de l'assurance chômage et à l'instauration du pass sanitaire et demande leur retrait. Huguette Bello a par ailleurs annoncé que le conseil se penchera bientôt sur la continuité territoriale et qu'une session extraordinaire sur la NRL aura lieu au mois d'août. (Photos : vl/www.ipreunion.com)
Ce mardi 20 juillet 2021 s'est tenue la première assemblée plénière du conseil régional, présidé par Huguette Bello, qui renonce à ses indemnités de logement à La Région. L'assemblée plénière a notamment exclu tout rémunération ou indemnité pour les fonctions de représentations au sein d'organisme type Société publique locale (SPL), Société d'économie mixte (SEM)... Le groupe majoritaire a présenté deux motions relatives à la réforme de l'assurance chômage et à l'instauration du pass sanitaire et demande leur retrait. Huguette Bello a par ailleurs annoncé que le conseil se penchera bientôt sur la continuité territoriale et qu'une session extraordinaire sur la NRL aura lieu au mois d'août. (Photos : vl/www.ipreunion.com)

La première assemblée plénière du Conseil régional est l'occasion de poser les bases de la pyramide inversée à savoir le règlement intérieur, les compositions des différentes commissions concernant les appels d'offres, la délégation de service public ainsi que la commission consultative des services public locaux.

D'autres points étaient également à l'ordre du jour comme la formation des différentes commissions, la désignation des représentants dans divers organismes extérieurs tels que les Société publique locale (SPL)  et Société d'économie mixte (SEM).

D'autres rapports concernant les élus ont été examinés et adoptés, à savoir leurs conditions d'exercice comme conseiller.ère régional.e, dont leur régime indemnitaire et leur formation, mais aussi la mise en œuvre de la loi relative à la corruption et à la modernisation de la vie économique. Une commission de déontologie sera également créée "On a aussi à obéir à un certain nombre de règles mises en place par le législateur" souligne la présidente du conseil régional.

Après en avoir délibéré l'assemblée plénière a décidé d'exclure toute rémunération ou indemnité aux conseillers.ères régionaux.ales dans le cadre de leur régime indemnitaire . Huguette Bello a par la même occasion déclaré renoncer à l'indemnité de logement de fonction, "une indemnité conséquente" précise la présidente du conseil régional.

"Un certain nombre de décisions ont été prises et qui concernent la vie de tous les Réunionnais, c'est de mettre en œuvre une séance extraordinaire du conseil régional concernant la nouvelle route du littoral" explique la présidente du conseil régional Huguette Bello. Regardez :

"La somme pour la continuité territoriale doit être conséquente et ne doit pas être négligée" déclare Huguette Bello au micro d'Imaz Press.

Cette première assemblée plénière était également l'occasion pour le groupe majoritaire de présenter trois motions dont deux relatives aux annonces d'Emmanuel Macron lors de son allocution le lundi 12 juillet. Le conseil régional demande le retrait du pass sanitaire et estime qu'une "politique incitative de vaccination est le moyen les plus approprié pour éviter la généralisation du pass sanitaire et de ses multiples contraintes".

"Nous préconisons la vaccination car nous savons parfaitement ce que la vaccination a apporté aux habitants de La Réunion" indique Huguette Bello. Le conseil régional demande également le retrait de la réforme de l'assurance chômage et "l'ouverture d'une réelle concertation avec les sociaux".

La troisième motion présentée par le groupe majoritaire porte sur la filière élevage "au regard de la hausse du coût des matières premières". C'est ainsi que le conseil régional demande dans "l'urgence le déploiement des mécanismes de solidarité nationale en faveur des filières animales" et "appelle à l'organisation des états généraux de l'alimentation pour définir la stratégie et les moyens de la souveraineté alimentaire de l'île".

vl/www.ipreunion.com / [email protected]

   

10 Commentaire(s)

Jose, Posté
Il faut cesser cette continuité territoriale, qui ne sert qu'aux plus riches, et pour qu'ils puissent polluer plus encore.Réserver un autre système de continuité, exclusivement pour les étudiants, les chercheurs d'emploi avec un projet en Métropole.Aller et venir pour le farniente, il faut arrêter ça !
Denis, Posté
Elle renonce à son indemnités de logement pour se faire remarquer et sûre qu elle va récupérer d une autre façon, renonce t elle aussi de ses indemnités au TCO
Belle initiative , Posté
Renoncer aux 2300 euros d'APL : bravo madame Bello.
Enfin le changement , Posté
Robert difier pratique jusqu'à maintenant la politique de la chaise vide en tant qu'ellu de l'opposition à St Denis. C'est pas lu c'est son cousin '
974, Posté
Mme.BELLO enonce à ses indemnités de séjour à La Région. L'assemblée plénière a notamment exclu tout rémunération ou indemnité pour les fonctions de représentations au sein d'organisme type Société publique locale (SPL).Gracié Milé
Merci , Posté
Une Nouvelle majorité pour terminer la.demi.route. Merci.
Joe bar team, Posté
pere noel tout ça! depuis kan ou croit band zélus!
Seychellois , Posté
On sera tous présent dehors pour cette session! Ça l'arzent nout zimpot Imazpress !!!!!
Missouk, Posté
Il serait grand temps qu'on sache où on va avec ce "machin" toujours pas terminé, et qui va nous coûter "un pognon de dingue" comme dirait MACRON. L'argent de la Région doit aussi aller sur d'autres investissements, notamment en direction des transports (voies cyclables, voies réservées aux bus, trams, ...). La Réunion est en train d'être asphyxiée par la circulation automobile, c'est pire qu'en région parisienne! Mais Mme BELLO va devoir gérer les lobbies, notamment ceux liés à la vente d'automobiles qui doivent être particulièrement puissants! Courage, mais si on sait qu'elle n'en manque pas!
Laurence, Posté
Enfin une présidente à la hauteur des enjeux ! Elle n'a pas besoin comme l'autre de 2300' d'APL. Quel exemple madame Bello, on vous admire. Robert présent paraît il 30 mn après la barrer! La pointer pou gagne ses inde my, ridicule comme d'habitude le mec!