Bateau de pêche :

Région : visite protocolaire du bateau Charles VI par les élus


Publié / Actualisé
La présidente de Région Huguette Bello et le secrétaire d'Etat chargé des affaires européennes, Clément Beaune ont visité ce samedi 11 septembre 2021 le bateau de pêche Charles VI. Plusieurs élus étaient présents sur le ponton du port de plaisance au port ouest dont le délégué au co-développement régional, pêche et relations extérieures Wilfrid Bertile, Olivier Hoareau le maire du Port était également présent ainsi que le Préfet, Jacques Billant. "La délégation a pu se rendre compte des enjeux majeurs de la pêche à La Réunion et dans la zone india-océanique" indique le communiqué de la région, que nous publions ci-dessous. (Photo Région Réunion)
La présidente de Région Huguette Bello et le secrétaire d'Etat chargé des affaires européennes, Clément Beaune ont visité ce samedi 11 septembre 2021 le bateau de pêche Charles VI. Plusieurs élus étaient présents sur le ponton du port de plaisance au port ouest dont le délégué au co-développement régional, pêche et relations extérieures Wilfrid Bertile, Olivier Hoareau le maire du Port était également présent ainsi que le Préfet, Jacques Billant. "La délégation a pu se rendre compte des enjeux majeurs de la pêche à La Réunion et dans la zone india-océanique" indique le communiqué de la région, que nous publions ci-dessous. (Photo Région Réunion)

La région précise que le secrétaire est revenu sur "la nécessité d’accompagner la pêche et du plein soutien de l’europe à ce sujet". La politique de la pêche est la première politique commune d’Europe. Avec les différents acteurs du monde de la pêche, Clément Beaune a tenu à faire un point sur les aides de l’Europe concernant le renouvellement de la flotte (bateau de -12m et de +20 ans). Les échanges se sont ensuite portés sur les dispositifs de pêche (DCP). Enfin, un regard particulier sera mené concernant la surexploitation de pêche, que connaît notre zone.

Huguette Bello affirme que la pêche fait partie intégrante du patrimoine réunionnais : "nous avons besoin du soutien de l’Europe concernant l’aide au renouvellement de la flotte, au retour de l’accompagnement sur les DCP. Il faut une politique de pêche de proximité durable. Et surtout, il faut stopper la surexploitation de nos ressources. Plus de 600 000 bateaux étrangers occupent notre zone, quand dans le même temps, on compte à peine 194 bateaux réunionnais. Ici, c’est La France. A nous, d’occuper fièrement notre espace. Il en va de l’emploi des Réunionnais. L’avenir de la terre, c’est la mer".

www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !