Partage et vulgarisation :

Conseil régional : les 30 ans de la Fête de la Science


Publié / Actualisé
La Fête de la Science fête ses 30 ans ce vendredi 5 novembre 2021. Initiée il y a 30 ans par le Ministre de la Recherche et de l'Espace, Hubert Curien, la fête de la Science est un événement phare et populaire, qui célèbre le partage des sciences. Ainsi, chaque année à la même période, curieux et adeptes de la science se retrouvent pour échanger autour de cette discipline. Nous publions ici le communiqué du Conseil régional. (Photos : Région)
La Fête de la Science fête ses 30 ans ce vendredi 5 novembre 2021. Initiée il y a 30 ans par le Ministre de la Recherche et de l'Espace, Hubert Curien, la fête de la Science est un événement phare et populaire, qui célèbre le partage des sciences. Ainsi, chaque année à la même période, curieux et adeptes de la science se retrouvent pour échanger autour de cette discipline. Nous publions ici le communiqué du Conseil régional. (Photos : Région)

Pour cette occasion, Maya CESARI, Conseillère Régionale, déléguée à l’Innovation et à la Croissance Bleue, était au musée Kelonia à Saint-Leu aux côtés de François CARTAULT, Président de Sciences Réunion, Patrick MAVINGUI, Vice-Président de l’Université, Franck LUSTENBERGER, Directeur environnement des TAAF et Abel HIOL, représentant de la Rectrice et du Préfet de La Réunion.

Cette année, c’est au musée Kelonia que se déroule l’événement avec comme thématique : l’émotion de la découverte, Eurêka ! Au programme, un village " Plastiques & Océans " proposé par différentes associations comme Globice, les Petits Débrouillards ou encore le CEDTM, afin de prendre conscience de l’impact du plastique dans l’océan.

" À la veille de la Cop26, les médias nous rappellent à quel point les océans sont notre milieu majeur de résilience contre les changements climatiques, et leur protection doit être un objectif politique premier. La Région soutient chaque année le centre de Culture Scientifique et Technique, Sciences Réunion, ainsi que l’ensemble des projets de recherche aux côtés de l’État. Nous portons l’ambition d’une île avec le moins de plastique possible et respectueuse de son environnement. Pour cela, Nous avons besoin des scientifiques, des associations et d’une société éclairée et engagée" déclare Maya CESARI, Conseillère Régionale.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !