Plan de prévention du bruit dans l'envrionnement :

La Région lance une consultation publique


Publié / Actualisé
Le plan de prévention du bruit dans l'environnement élaboré par la Région Réunion vise à prévenir les effets du bruit, à réduire, si besoin, les niveaux d'exposition au bruit, ainsi qu'à protéger les zones calmes. Les routes concernées sont celles dont le trafic dépasse 8.200 véhicules par jour (seuil fixé par les 2ème et 3ème échéances de la directive européenne). Dans le cadre de ce programme, une consultation publique sera lancée du du 1er décembre 2021 au 31 janvier 2022 sur le site de la Région ou bien en présentiel à l'Hôtel de Région et aux antennes ouest, est, et sud de la Région, du lundi au jeudi de 8h00 à 16h00 et le vendredi de 8h00 à 15h00. Nous publions ici le communiqué de la Région. (photo : rb /ipreunion.com)
Le plan de prévention du bruit dans l'environnement élaboré par la Région Réunion vise à prévenir les effets du bruit, à réduire, si besoin, les niveaux d'exposition au bruit, ainsi qu'à protéger les zones calmes. Les routes concernées sont celles dont le trafic dépasse 8.200 véhicules par jour (seuil fixé par les 2ème et 3ème échéances de la directive européenne). Dans le cadre de ce programme, une consultation publique sera lancée du du 1er décembre 2021 au 31 janvier 2022 sur le site de la Région ou bien en présentiel à l'Hôtel de Région et aux antennes ouest, est, et sud de la Région, du lundi au jeudi de 8h00 à 16h00 et le vendredi de 8h00 à 15h00. Nous publions ici le communiqué de la Région. (photo : rb /ipreunion.com)

Dans le cadre de la directive européenne 2002/49/CE du Parlement Européen et du Conseil du 25 juin 2002, relative à l’évaluation et à la gestion du bruit dans l’environnement, l’État s’est vu confier la réalisation des cartes de bruit stratégiques (CBS) pour les grandes infrastructures de transports terrestres et aériens, et des plans de prévention du bruit dans l’environnement (PPBE) des grandes infrastructures routières, ferroviaires et aéroportuaires relevant de sa compétence (réseau routier national concédé et non concédé, réseau ferré et grands aérodromes).

Le Plan de Prévention du Bruit dans l’Environnement, a été élaboré par la Région Réunion et porte sur les routes du réseau routier national dont le trafic dépasse 8 200 véhicules/jour (seuil fixé par les 2ème et 3ème échéances de la directive européenne). Les plans de prévention du bruit dans l’environnement visent à prévenir les effets du bruit, à réduire si besoin, les niveaux d’exposition au bruit, ainsi qu’à protéger, s’il y a lieu, les zones calmes (espaces extérieurs remarquables par leur faible exposition au bruit).

Le plan comprend :

un rapport de diagnostic constitué d’une part d’une description des infrastructures concernées et d’autre part d’une synthèse des résultats des cartes de bruit ou des études de détermination des Points Noirs du Bruit ;

- s’il y a lieu les critères de détermination et la localisation des zones calmes ;
- les objectifs de réduction du bruit dans les zones exposées à un bruit dépassant certaines limites ;
- les mesures visant à prévenir ou réduire le bruit arrêtées au cours des dix années précédentes et celles prévues pour les cinq années à venir par les autorités compétentes et les gestionnaires des infrastructures ;
- si elles sont disponibles, les échéances prévues pour la mise en oeuvre des mesures recensées ;
- les motifs ayant présidé au choix des mesures retenues : hiérarchisation et financement ;
- une estimation de la diminution du nombre de personnes exposées au bruit ;
- un résumé non technique.

   

5 Commentaire(s)

Jose, Posté
Et si vous pouviez solutionner le cas de ces nombreux propriétaires de chiens hurleurs, trop souvent attachés avec un bout de corde, ça serait sympa. 5 de ces pauvres bêtes pleurent toute la jornée, tout autour de chez moi. Il y a même un policier dans le tas
Bleep, Posté
Il serait temps que la région s'y intéresse... sur des routes urbaines avec moitié moins de trafic que la route des tamarins, en métropole, il y a des murs anti bruit partout. Et comme ici, en plus, il n'y a aucun contrôle des échappements auto ou moto...
Ramier, Posté
Excellente initiative , je ne peux que surpploire Cependant , il me semble Que bien des bruits Nocifs sont oubliés .les aboiements incessants de chiens attachés en continu. Ceux qui se sentent Obligés de faire '' '' écouter '' ENTENDRE LEUR. '' Musik '' à tout le quartier .LeS bruitS ne sont Seulement là 'Les plus Insignifiants sont dans notre environnement Très Proche. '
Disakifo , Posté
Les maires seraient bien inspirés de mener une enquête sur les bruits domestiques , les bruits de voisinage . Il y a ceux qui ne se gênent pour élever oies , pintades , dindes , cabris et porcs pour pourrir la vie des voisins , . Et comme les bruits et e odeurs les dérangent aussi , au lieu de faire leurs élevages derrière leurs fenêtres ou portes , ils dressent des parcs au fond de leurs cours sous les oreilles et nez des voisins . Mais pour ce faire il faudrait des élus qui ont un peu de courage.
Pierrot974, Posté
Si seulement il n'y avait que le bruit "normal" des routes... Celui qui roule du matin au soir avec une moto trafiquée, sans échappement, et en faisant monter les tours-moteur dans le quartier de Bagatelle comprendra s'il me lit