Musée du MADOI :

Saint-Louis : exposition "Arts de l'Islam, un passé pour un présent"


Publié / Actualisé
La Réunion des musées nationaux - Grand Palais et le musée du Louvre organisent un ambitieux projet culturel dans 18 villes de France où se tiennent 18 expositions dont l'objectif commun est d'apporter à un large public des clés de lecture sur les cultures, la civilisation et les arts de l'Islam. À travers ce projet d'envergure, ce sont 190 chefs d'oeuvres des arts de l'Islam, issus des collections nationales et des collectivités territoriales qui sont présentés aux visiteurs. Des temps forts sont attendus en marge des expositions, tels que des ateliers de danse ou encore de cuisine orientale ainsi que des installations performatives nocturnes. L'évènement se déroule au musée des arts décoratifs de l'Océan Indien de Saint-Louis, du 20 au 27 novembre 2021. Nous publions ici le communiqué de La Région (Photo d'illustration rb /ipreunion.com)
La Réunion des musées nationaux - Grand Palais et le musée du Louvre organisent un ambitieux projet culturel dans 18 villes de France où se tiennent 18 expositions dont l'objectif commun est d'apporter à un large public des clés de lecture sur les cultures, la civilisation et les arts de l'Islam. À travers ce projet d'envergure, ce sont 190 chefs d'oeuvres des arts de l'Islam, issus des collections nationales et des collectivités territoriales qui sont présentés aux visiteurs. Des temps forts sont attendus en marge des expositions, tels que des ateliers de danse ou encore de cuisine orientale ainsi que des installations performatives nocturnes. L'évènement se déroule au musée des arts décoratifs de l'Océan Indien de Saint-Louis, du 20 au 27 novembre 2021. Nous publions ici le communiqué de La Région (Photo d'illustration rb /ipreunion.com)

- Œuvre profanes et religieuses -

L’exposition revêt bien sûr un caractère particulier à La Réunion sur un territoire qui par sa position géographique dans l’ouest de l’océan Indien, s’est enrichi des échanges entre l’Afrique, l’Asie et l’Europe. Insérée dans le vaste réseau commercial reliant l’Est et l’Ouest, la culture de l’île est aujourd’hui imprégnée d’influences multiples puisant dans les répertoires islamiques, hindous, européens, asiatiques et africains. Le MADOI développe depuis longtemps un tropisme sur les collections indiennes de l’époque de l’empire islamique moghol. Cet art nous renvoie à un multiculturalisme particulier. L’exposition valorise ainsi particulièrement un jali en grès rose qui plonge les visiteurs dans l’architecture moghole du temps des empereurs Akbar ou Jahangir avec ses propres caractéristiques indiennes mais en s’inspirant de l’architecture islamique du
moucharabieh.

Le MADOI présente à la fois des objets profanes et religieux. Parce que l’art islamique dépasse le seul cadre religieux à l’instar de l’art occidental. Et aux côtés de ces oeuvres séculaires, le MADOI propose également une oeuvre contemporaine issue de la collection du Fonds Régional d’Art Contemporain de La Réunion (FRAC). Le parti pris, c’est de signifier que cette histoire n’est pas uniquement focalisée sur le passé. Le travail de l’artiste Myriam Omar Awadi, Chiromani, boules à facettes, prêtée généreusement par Mme Béatrice Binoche, Directrice du FRAC Réunion, est une ouverture sur notre espace
indianocéanique à travers ce tissu traditionnel de l’archipel des Comores. '

- Des outils pédagogiques -

La Région Réunion a fait de la formation artistique des Réunionnais une de ses priorités. Pour les années qui viennent, le développement humain constituera la colonne vertébrale de sa stratégie régionale en faveur de la jeunesse. Elle s’est engagée auprès de l’Académie de La Réunion dans la réussite éducative des élèves réunionnais et l’accès à la culture et aux arts. Alors c’est tout logiquement que la jeunesse constitue l’un des publics cibles de cette exposition.
Plusieurs outils sont mis à la disposition des scolaires et des enseignants : deux dossiers pédagogiques, l’un national et l’autre spécifique au MADOI, un livret de présentation disponible au musée, des webinaires abordant les grands thèmes et questionnements autour des arts de l’Islam, des formations enseignants dispensés par l’équipe pédagogique du MADOI, un site Internet dédié à l’opération, mis en ligne par la RMN-GP. Ce dispositif couplés aux visites guidées proposées par le musée visent à donner aux publics les clés de compréhension de cette histoire longue, plurielle et partagée qu’est la civilisation islamique.

- Une exposition "bis" -

En plus des " Arts de l’Islam, Un passé pour un présent ", le MADOI présente " L’Islam à La Réunion / L’expo bis ". Cette
exposition complémentaire est présentée sur la terrasse du musée, scénographiée pour l’occasion par Tatiana Patchama de l’Atelier TiPi. Elle propose un éclairage sur les origines de l’implantation de l’Islam à La Réunion. Des photographies inédites appartenant à des familles musulmanes réunionnaises ont été généreusement prêtées pour illustrer ce pan de l’histoire de notre territoire. Cette exposition est le résultat de la collaboration entre le MADOI et les associations : Racines et Avenir " Maison de l’Héritage du Gujarat ", présidée par Monsieur Ibrahim Cadjee et l’Espace

- Temps forts -

➜ L’Exposition " Bis - Histoire de l’islam à La Réunion " sur la terrasse du musée
➜ Installation performative, Chiromani, boule à facettes de l’artiste Myriam Omar Awadi samedi 20 novembre 2021 et pendant les " Nocturnes du MADOI"
➜ " Les rendez-vous du MADOI ", brunch aux saveurs orientales, ateliers d’initiation (danse orientale, cuisine marocaine, dessins), visite-découverte de l’exposition - tous les premiers samedis du mois

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !