[LIVE] Un renfort de remplaçants déployé :

Rentrée scolaire : 1.012 enseignants absents ce lundi, selon le rectorat


Publié / Actualisé
Ce lundi 24 janvier 2022, les élèves réunionnais reprennent le chemin de l'école, du collège ou du lycée. Après plus d'un mois de vacances c'est l'heure de la reprise. Une rentrée à nouveau sous le spectre du Covid, alors que le protocole sanitaire a encore changé. La rectrice a maintenu la reprise scolaire à ce lundi, malgré la grogne des syndicats et des personnels éducatifs. En cause : une progression des cas de Covid qui continue, y compris dans les écoles, au risque de voir de nombreux absents positifs ou cas contact dans les salles de classe. La rectrice Chantal Manès Bonnisseau et la présidente de Région Huguette Bello suivent cette rentrée à Sainte-Marie ce lundi. 1.012 professeurs du premier et second degrés sont absents, un renfort de remplaçants a été déployé et le rectorat a demandé un renfort de contractuels auprès du ministère de l'Education nationale. Suivez notre live (Photos rb et lc/www.ipreunion.com)
Ce lundi 24 janvier 2022, les élèves réunionnais reprennent le chemin de l'école, du collège ou du lycée. Après plus d'un mois de vacances c'est l'heure de la reprise. Une rentrée à nouveau sous le spectre du Covid, alors que le protocole sanitaire a encore changé. La rectrice a maintenu la reprise scolaire à ce lundi, malgré la grogne des syndicats et des personnels éducatifs. En cause : une progression des cas de Covid qui continue, y compris dans les écoles, au risque de voir de nombreux absents positifs ou cas contact dans les salles de classe. La rectrice Chantal Manès Bonnisseau et la présidente de Région Huguette Bello suivent cette rentrée à Sainte-Marie ce lundi. 1.012 professeurs du premier et second degrés sont absents, un renfort de remplaçants a été déployé et le rectorat a demandé un renfort de contractuels auprès du ministère de l'Education nationale. Suivez notre live (Photos rb et lc/www.ipreunion.com)
  • IPR

    La Possession : aucune classe n'a été fermée pour la rentrée

    La ville a enregistré un taux d'absentéisme de 14% de son personnel mais l'accueil des enfants, la restauration scolaire, la pause méridienne et le périscolaire se sont déroulés "dans de bonnes conditions" précise la commune.

    "Nous avons la chance d’avoir pu compter sur des équipes réactives et solidaires afin de pallier à l’absentéisme des agents malheureusement victimes de la contamination, pour permettre aux enfants de retrouver le chemin de l’école dans les meilleures conditions possibles. Et nous continuerons de nous engager auprès des enfants et parents pour qu’ils puissent pleinement bénéficier d’un service adapté et de qualité. Et à ce titre, la ville est en train de mobiliser d'autres services et de réactiver son levier de citoyens bénévoles, qui avait fait ses preuves déjà dans les écoles de la commune, afin d’intervenir en fonction des taux d’absentéisme lors de la pause méridienne et de contribuer de manière réactive et encadrée au service public" a déclaré Vanessa Miranville

  • IPR

    La CFTC dénonce "des choix académiques inadaptés"

    "Dans un premier temps, la CFTC EPR tient à souhaiter une bonne rentrée à toute la communauté éducative malgré le contexte sanitaire et les difficultés qui en découlent. En effet, le protocole sanitaire mis en place dans les établissements de l’Académie est identique au protocole national. La CFTC EPR, dans le cadre de l’intersyndicale de l’Éducation, a demandé une adaptation du protocole à la situation locale lors de la rencontre avec les autorités académiques. La Rectrice a plutôt décidé d’appliquer le protocole national qui a démontré son inefficacité depuis maintenant 3 semaines en métropole.

    De plus, afin de réaliser une rentrée acceptable, il aurait été nécessaire de prévoir un personnel de remplacement suffisant. Malheureusement, les choix académiques sont inadaptés. Le nombre de remplaçants n’est pas suffisant malgré l’embauche de contractuels et d’enseignants admis sur la liste complémentaire. En ce jour de rentrée dans les écoles, plus d’un enseignant sur dix est absent. A peine la moitié est remplacée. Seulement 22 personnels administratifs devraient être embauchés pour accompagner les directeurs, alors qu’il y a 500 écoles dans l’Académie.

    La CFTC EPR est très attachée à un service public d’éducation, à une école ouverte mais dans des conditions permettant aux personnels d’exercer leur service dignement et aux élèves d’être reçus dans des conditions favorables aux apprentissages. Aujourd’hui, cela n’est pas le cas. La CFTC EPR appelle donc à la grève le jeudi 27 janvier pour la défense de l’école publique et tient à apporter tout son soutien et son accompagnement à l’ensemble des personnels."

    Laurent Turpin, président de la CFTC EPR Réunion, ajoute ensuite que "les chiffres indiqués  par la CFTC EPR (Enseignement Public et Recherche) sont confirmés par le Rectorat. Environ 10 % des enseignants sont absents en ce jour de rentrée. Les difficultés vont s'accroître tout au long de cette semaine. C'est pour cela que la CFTC EPR demande à la Rectrice de suspendre pour les enseignants du premier degré les animations pédagogiques et les APC. Il va de soi que les écoles seront vite débordées sans décisions fortes du rectorat".

  • IPR

    Le Port : 16% des effectifs du personnel communal absents

    Au Port, "16 % du personnel communal était absent aujourd’hui" indique la commune. "Le fonctionnement de l’ensemble des écoles de la ville et la continuité du service public n'a pas été impacté grâce au redéploiement des effectifs."

  • IPR

    Au total, ce sont 1.012 enseignants du premier et second degrés qui sont absents ce lundi

    Cela représente un peu moins de 10% du corps enseignant. Selon le rectorat, environ 200 classes sont fermées en ce jour de rentrée

  • IPR

    Visite de la rectrice et de la présidente de Région au lycée Le Verger à Sainte-Marie

    Une rentrée scolaire pluvieuse pour les élèves du lycée Le Verger. La rectrice Chantal Manès Bonnisseau et la présidente de Région Huguette Bello sont venues à leur rencontre, regardez :

  • IPR

    L'Etang-Salé : fermeture exceptionnelle des garderies scolaires municipales à compter d'aujourd'hui

    "En raison de la situation sanitaire, la ville de L’Étang-Salé est contrainte d’annuler les garderies scolaires de 15h30 à compter de ce jour (lundi 24 janvier 2022). Un nouveau point sera fait lundi prochain (31 janvier 2022). Nous vous tiendrons informés de l'évolution de la situation. Nous vous remercions de votre compréhension et nous vous présentons toutes nos excuses pour les gênes occasionnées."

  • IPR

    Un protocole sanitaire contraignant pour les élèves

    Ils nous expliquent ce qui les gêne le plus au quotidien, écoutez :

  • IPR

    Entre 500 et 600 professeurs des écoles absents

    "Les pics de contaminations, si on regarde l'histoire de cette pandémie, ne sont pas pendant les périodes scolaires mais les vacances" note la rectrice, qui invite les parents à ne pas boycotter l'école. "Nous veillons à ce que les mesures soient prises pour limiter les dégâts d'Omicron."

    Entre 500 et 600 professeurs des écoles sont absents annonce la rectrice, "la très grande majorité est remplacée" assure-t-elle. "En novembre, 50 contractuels ont été recrutés et 30 de plus ce lundi, auxquels s'ajoutent les 36 de la liste complémentaire soit 116 professeurs recrutés en plus pour renforcer le vivier de remplaçants. Et nous avons demandé des renforts de remplaçants au ministère" ajoute-t-elle.

    Ecoutez :

  • IPR

    Renforcement des enseignants remplaçants pour faire face au Covid

    La rectrice évoque une rentrée "chaleureuse" malgré la pluie et parle d'élèves "engagés", "contents d'être là". La situation sanitaire entraînera nécessairement des difficultés, Chantal Manès Bonnisseau ne souhaitant pas être "langue de bois" pour autant, mais elle assure que le rectorat a pris tous les moyens nécessaires pour assurer une rentrée la plus paisible possible.

    "Nous avons limité le nombre de classes fermées pour que les enfants puissent aller à l'école, au collège et au lycée. Nous aurons plus de professeurs absents donc nous avons augmenté notre vivier de professeurs remplaçants" assure la rectrice. Concernant les assistants d'éducation (AED), "23.000 heures supplémentaires" sont débloquées au collège. "Nous avons mis des moyens administratifs de renfort pour alléger la charge des directeurs d'école" ajoute-t-elle.

    Ecoutez :

  • IPR

    Le protocole Covid "contraignant mais nécessaire" selon Huguette Bello

    Le protocole Covid est "contraignant mais nécessaire" pour protéger l'école : "il faut que nous ayons un peu de pédagogie pour que les enfants se sentent bien à l'école, c'est là qu'on prépare l'avenir" déclare Huguette Bello qui reconnaît cependant des moyens insuffisants et comprend "l'angoisse" des parents et des personnels enseignants.

    La Réunion "a passé des caps difficiles" rappelle-t-elle, et celui du Covid en fait partie. "Soyons courageux" lance-t-elle.

    Malgré la hausse des cas de Covid-19 qui continue, la présidente de Région n'est pas favorable à un confinement. "On doit pouvoir toujours sortir, et on a vu l'impact psychologique du confinement sur les uns et les autres. Chacun doit se responsabiliser."

    Ecoutez :

  • IPR

    La rectrice et la présidente de Région sont au lycée Le Verger à Sainte-Marie

  • IPR

    "Engagés envers la jeunesse"

    La rectrice Chantal Manès-Bonnisseau fait un point sur la rentrée. Elle annonce "davantage de professeurs" et "des moyens renforcés qui vont aider à faire face à cette crise" : "je veux que toute la société réunionnaise soit derrière la communauté éducative" déclare-t-elle à Sainte-Marie.

    "L’école est précieuse, et malgré les contraintes, les enfants doivent être à l’école car c’est primordial. On ne peut pas se passer d’école" appuie quant à elle la présidente de Région Huguette Bello. Deux domaines essentiels dans la société selon elle : "la santé et l’éducation". Toutes deux souhaitent une bonne rentrée aux élèves et au personnel enseignant.

    Il y a des efforts à faire pour que la restauration scolaire soit attractive selon la présidente de Région : "on a de bons produits locaux et on souhaite aller vers la gratuité de la cantine" indique-t-elle. Pour rappel, 40% des familles réunionnaises sont sous le seuil de pauvreté. Huguette Bello veut également mettre en place la gratuité des livres.

    Une rencontre est prévue avec les BTS assurance au lycée. "Nous sommes investis et engagés envers la jeunesse réunionnaise" assure la rectrice.

    Ce soir à 17h un conseil est organisé pour réfléchir à comment construire un parcours avec différentes langues "comme le créole, l’anglais, le latin", à mettre en place pour le second semestre de l’année.

  • IPR

    Bonjour, nous ouvrons ce live pour suivre la rentrée scolaire

A propos

L'heure de la rentrée, malgré le Covid

Ce lundi 24 janvier 2022, les élèves réunionnais reprennent le chemin de l'école, du collège ou du lycée. Après plus d'un mois de vacances c'est l'heure de la reprise. Une rentrée à nouveau sous le spectre du Covid, alors que le protocole sanitaire a encore changé.

La rectrice a maintenu la reprise scolaire à ce lundi, malgré la grogne des syndicats et des personnels éducatifs. En cause : une progression des cas de Covid qui continue, y compris dans les écoles, au risque de voir de nombreux absents positifs ou cas contact dans les salles de classe.

Aucune adaptation locale n'a en été apportée au nouveau protocole imposé par le ministère de l'Education nationale, malgré la situation sanitaire, et les syndicats s'inquiètent désormais du manque de moyens humains pour faire face à l'absentéisme que pourrait causer le Covid-19, à l'instar de l'Hexagone où la fermeture de classes bat des records.

Lire aussi - Rentrée scolaire : un protocole sanitaire complexe, le Covid toujours bien présent

Lire aussi - Rentrée scolaire : les maires alertent sur les difficultés à organiser le retour en classe

La rectrice Chantal Manès Bonnisseau et la présidente de Région Huguette Bello suivent cette rentrée à Sainte-Marie ce lundi. La rectrice s'est d'abord rendue à l’école primaire Louis Lagourgue à Sainte-Marie, à la rencontre des élèves et de l’équipe éducative, à 8 heures. Elle est depuis 9h15 au lycée Le Verger, toujours à Sainte-Marie, aux côtés de Huguette Bello pour une présentation de la Maison des lycéens portée par les étudiants du BTS Assurance lauréats d’un concours national. Elle poursuivra avec des échanges avec les membres de la communauté éducative.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

1 Commentaire(s)

Dauphine, Posté
Et la premier jour de reprise et déjà 3 prof absents pour ma fille sa promet.