Réactions après les tirs sur la maison du maire de Saint-André :

Large condamnation et soutiens à Joé Bédier


Publié / Actualisé
Les réactions affluent ce mardi 1er mars 2022 après les coups de feu ont été tirés sur le domicile du maire saint-andréen Joé Bédier, à Bras des Chevrettes (Saint-André). (Photo : rb/www.ipreunion.com)
Les réactions affluent ce mardi 1er mars 2022 après les coups de feu ont été tirés sur le domicile du maire saint-andréen Joé Bédier, à Bras des Chevrettes (Saint-André). (Photo : rb/www.ipreunion.com)

Lire aussi Saint-André : la maison du maire Joé Bédier ciblée par des coups de feu

• Huguette Bello, présidente du Conseil régional

Plusieurs coups de feu ont été tirés cette nuit sur le domicile du maire de Saint-André. En mon nom personnel et au nom de la collectivité régionale, je condamne avec la plus grande fermeté ces actes intolérables qui sont d’une extrême gravité. C’est notre

République qui vacille chaque fois qu’un élu est ainsi pris pour cible et menacé. Nous adressons notre plein soutien à Joé Bédier et à sa famille, victimes d’une agression particulièrement traumatisante. Nous nous montrerons fermes et solidaires face à la violence et à ces insupportables intimidations.

• Cyrille Melchoir, président du Conseil départemental

Je tiens à apporter toute ma solidarité et mon entier soutien au Maire de Saint-André, Joé Bédier et à sa famille, suite à l’agression dont ils ont été victimes cette nuit.

Je dénonce fermement ces violences gratuites et souhaite que les autorités compétentes puissent donner la suite qu'il convient à cette affaire dans les meilleurs délais " déclare le Président du Département

• Serge Hoareau, président de l'Association des maires

C'est avec stupéfaction que j'ai pris ce matin connaissance de l'insupportable agression dont ont été victimes Joé Bédier et sa famille, hier soir, à leur domicile. Cet acte d'une violence inouïe est purement et simplement intolérable.

En tant que président de l'Association des Maires du Département de La Réunion (AMDR), je condamne cette agression par arme à feu avec la plus grande fermeté et souhaite apporter tout
mon soutien et ma compassion à Joé Bédier et sa famille.

Agresser un maire ou un élu précisément parce qu'il exerce ces fonctions, c'est agresser la République dans son ensemble. C'est remettre en cause les fondements même de notre pacte républicain et les valeurs qui cimentent notre société. Nous devons nous y opposer avec force et conviction.

C'est pourquoi, suite à la plainte de Joé Bédier, j'appelle les pouvoirs publics à tout mettre en œuvre pour que soient retrouvés et justement condamnés ses agresseurs.

• Jean-Hugues Ratenon, député

C’est avec émotion que j’apprends ce matin que mon ami et Maire de Saint-André, Monsieur Joé Bédier a été victime d’actes d’intimidations dans la nuit de hier soir. En effet, j’ai pris connaissance dans les médias qu’il aurait été la cible de coups de feu.

Je l’ai eu au téléphone et heureusement qu’il n’y a eu aucune victime. Arrivant actuellement dans l’Hexagone pour le débat sur l’invasion de l’Ukraine par la Russie, j’adresse ma plus grande compassion à Joé Bédier, ainsi qu’à toute sa famille et son équipe municipale.

J’appelle à un soutien républicain de l’ensemble des élus et politiques de La Réunion. Je déplore et condamne cet acte car rien ne se règle par la violence.

A Joé j’adresse tout mon soutien et lui demande de rester courageux dans cette épreuve. Amitiés

• Michel Dennemont, sénateur

Actuellement à Paris, j'apprends l'agression dont à été victime le maire de Saint-André et et sa famille à leur domicile. Les pressions, les intimidations, les violences contre les élus de toute tendance se multiplient et s'aggravent. Cela n'est pas  acceptable.

Je condamne fermement cette acte inadmissible, et J'apporte tout mon soutien à monsieur Bédier et toute sa famille.

• Karine Lebon, députée

C’est avec stupeur que j’ai appris que le domicile du maire de Saint-André, Joé Bédier, a été pris pour cible dans la nuit du lundi 28 février.

Ces actes sont d’une extrême gravité.

S’en prendre ainsi à un élu est une attaque contre l’ensemble des institutions et la république.

Je condamne avec la plus grande fermeté ces actes de violence, j’adresse tout mon soutien à Joé Bédier et sa famille et appelle l’ensemble des élus et des Réunionnais à la solidarité avec l’édile de Saint-André.

• Olivier Hoarau, maire du Port

Je condamne fermement les actes de violence et d'intimidation commis hier soir à l'encontre de Joé Bédier à son domicile. Je lui apporte tout mon soutien ainsi qu'à ses proches.

Il est choquant et inacceptable de s'en prendre à un élu de la sorte. J'en appelle à la solidarité républicaine pour que les auteurs de ces actes soient identifiés rapidement et sévèrement sanctionnés.

• Le collectif FAM (Femmes avec Macron)

Le collectif FAM – Femmes Avec Macron, condamne fermement l’agression du maire de Saint-André et de sa famille. Il est inacceptable que des familles soient ainsi attaquées et que des élus soient attaqués. Nous apportons tout notre soutien au maire Joé Bédier et à toute sa famille.

• Philippe Naillet, député

Je condamne avec la plus grande fermeté, l’agression dont a été victime le maire de Saint André et sa famille à leur domicile.

L’auteur ou les auteurs de ces coups de feu doivent être rapidement identifiés et répondre de leurs actes.

J’apporte tout mon soutien à Joé Bédier et à sa famille.

• Michel Fontaine, président de la Civis

Je tiens à apporter tout mon soutien à Joé Bedier, maire de la ville de Saint-André.Je condamne fermement les violences faites. En effet, rien ne saurait justifier de tels actes.

Aujourd’hui plus que jamais, nous savons que la violence n’est pas compatible avec la démocratie, et les valeurs de notre république. Je tiens à lui apporter mon plein et entier soutien.

• Patrice Selly, maire de Saint-Benoît

Je tiens à apporter mon total soutien à Joe Bédier, victime hier soir d’une tentative d’agression ou d’intimidation à son domicile. C’est malheureusement une situation que n’importe quel maire peut être amené aujourd’hui à subir ou à gérer.

Face à ces violences, il faut un front uni, non pas seulement des élus, mais aussi de toutes celles et tous ceux pour qui la démocratie a un sens.

La fermeté et la solidarité s’imposent chaque fois que sont attaquées nos institutions républicaines et notre démocratie.

• Monique Orphé, conseillère départementale

Suite à l’attaque dont a fait l’objet Monsieur Bédier Joé hier au soir à son domicile, je souhaite lui apporter mon soutien ainsi qu’à sa famille. Une nouvelle fois, des élus sont la cible d’agressions gratuites. En 2021, leur nombre a explosé de 47 % par rapport à 2020. Et en ce début d’année 2022, le Ministère de l’Intérieur a recensé plus de 300 plaintes d’élus nationaux et autres pour " menace de mort ".

Ces agressions sont inacceptables et insoutenables pour les élus que nous sommes et pour notre famille. L’engagement politique est un acte noble et courageux et nous devons tous le respecter. S’attaquer à des élus c’est piétiner la démocratie et c’est mettre en péril le renouvellement politique. C’est la raison pour laquelle, je condamne fermement ce genre de menaces et interpelle l’Etat afin d’assurer la protection de tous les élus.

• Nadia Ramassamy, députée

C'est avec stupéfaction que j'apprends que le maire de Saint-André Joé Bédier a été la cible de coups de feu la nuit dernière, alors que lui et sa famille étaient à leur domicile.

En tant que Députée de la nation, je condamne fermement ces actes intolérables qui sont d'une extrême gravité.

J'adresse mon total soutien à Joé Bédier ainsi qu'à sa famille, et j'espère que la justice donnera une suite à cette affaire dans les meilleurs délais.

• Emmanuel Séraphin, maire de Saint-Paul

Hier soir, des coups de feu ont été tirés sur le domicile duvmaire de Saint André, Joé Bédier

Je suis profondément choqué par cette nouvelle etvcondamne avec force cet acte de violence envers un éluvde La République.

J’apporte tout mon soutien à Joé Bédier et à sa famille.

   

3 Commentaire(s)

50 ans de retard , Posté
Cette ville est restée 50 ans dans le fenoir. Triste réalité et courage à monsieur Bedier.
Missouk, Posté
Décidément, le monde va mal...
Inadmissible , Posté
Inadmissible ce qui s'est passé. Soutien au maire Bedier.