Environnement et biodiversité :

La Région Réunion va créer une agence régionale de la biodiversité


Publié / Actualisé
Mardi 3 mai 2022, le comité de pilotage pour l'Agence Régionale de la Biodiversité (ARB) s'est tenu à l'hôtel de Région. Etaient présents, Ericka Bareigts, conseillère régionale, Vassili Czorny, SGAR Adjoint, Emmanuel Braun, directeur adjoint de la Direction de l'environnement, de l'aménagement et du logement (DEAL), Jean-Michel Zammite, directeur des Outre- Mer de l'Office Français de la Biodiversité (en visio), l'ensemble des acteurs de la biodiversité à La Réunion, ainsi que les intercommunalités. Nous publions ci-dessous le communiqué de la ville de Saint-Denis. (Photos - Région Réunion)
Mardi 3 mai 2022, le comité de pilotage pour l'Agence Régionale de la Biodiversité (ARB) s'est tenu à l'hôtel de Région. Etaient présents, Ericka Bareigts, conseillère régionale, Vassili Czorny, SGAR Adjoint, Emmanuel Braun, directeur adjoint de la Direction de l'environnement, de l'aménagement et du logement (DEAL), Jean-Michel Zammite, directeur des Outre- Mer de l'Office Français de la Biodiversité (en visio), l'ensemble des acteurs de la biodiversité à La Réunion, ainsi que les intercommunalités. Nous publions ci-dessous le communiqué de la ville de Saint-Denis. (Photos - Région Réunion)

"La Réunion est un hotspot de la biodiversité." Jean-Michel Zammite se dit très heureux de voir l'accélration de la création de l'Agence Régionale de la Biodiversité,  après une longue maturation. Pour le SGAR Adjoint, "ce projet est nécessairement collectif. Il faut traiter les nombreux enjeux de la biodiversité à La Réunion, qui fait à de nombreuses menaces.

Ericka Bareigts "plaide pour que La Réunion devienne le moteur de la transition écologique au niveau de l’océan Indien, qu’elle assure un rôle majeur de la coopération régionale pour accompagner les pays voisins et co-construise avec eux une stratégie pour partager cette ambition commune. Nous souhaitons que l’ARB devienne la structure de concrétisation des politiques de biodiversité de La Réunion, à côté des organismes existants. Les défis sont nombreux et nous ne serons jamais assez nombreux pour protéger notre exceptionnelle biodiversité, qui est en danger. Ce sauvetage devra être collectif. Cette ARB est attendue pour rendre plus cohérente les différentes stratégies des différents acteurs et pour amplifier les politiques de protection de notre biodiversité."

Lors de ce comité de pilotage, le logo de l'ARB a été présenté. Ce logo s'inscrit dans la valorisation de la faune et de la flore de notre île avec la présence du tuit-tuit, d'une tortue marine, d'un papangue... La couleur prédominante est le vert d'eau pour une déclinaison du vert, qui rappelle la nature, et symbolise la croissance, le calme et la sérénité.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site de la Région Réunion.

 

   

5 Commentaire(s)

Croix du Sud, Posté
Quand je vois la somme de réunions et les kilos de papiers pour GERRI...qui n'a abouti à RIEN...j'ai un doute ! Actuellement on bétonne partout; rien n'est fait pour encourager les bonnes initiatives...Quel sera le rôle de cette agence ' et ses moyens ''' Une histoire de Bobos '
Kreol, Posté
"Réveille a ou" fait partie du système. Cette ARB est encore du green-washing, un gaspillage d'argent public, et toujours les mêmes tirent les ficelles et profitent. Les Réunionnais sont exclus des décisions.
Réveille a ou Sitarane, Posté
Sitarane à côté de la plaque...C'est avec des phrases lapidaires comme tu as écris qu'on n'avance pas plus vite et mieux sur la protection de l'environnement à La Réunion. Pauvre raciste aigris, comme tous les bas du front bas de plafond. L'ARB sera gérée par la Région. C'est truffé de méchants zorey profiteurs c'est bien connu. Je souhaite surtout que cette ARB ne soit pas une couche administrative de plus mais plutôt qu'elle soit porteuse de projet et de synergie. A suivre
Batofou974, Posté
Une agence, pourquoi pas' Rendre évident aux yeux de toutes et tous que seule la diversité, la différence, est gage de survie planétaire et donc humaine... Que les pouvoirs publics jouent leur rôle central, fondamental de porter le message auprès de toutes les populations, de toutes les générations; le déficit de ce côté là du pouvoir politique a été récurrent depuis un siècle, information et éducation en la matière sont encore tellement insuffisantes! Alors élus de tous bords, engagez-vous dans tous vos discours et dans vos décisions sur le terrain, clairement et courageusement! Mais aussi, dites le haut et fort: empoisonner la terre, notre terre à toutes et tous avec tout ce que l'humanité a produit et continue à produire industriellement, beaucoup à partir des énergies fossiles et des dérivés chimiques dont les pesticides et perturbateurs endocriniens, c'est tout le contraire de préserver la diversité biologique et c'est un comportement criminel.
SITARANE, Posté
Encore une usine à gaz pour occuper des allogènes...............................