A Fort-de-France en Martinique :

La Région conviée à la conférence ministérielle sur l'ultrapériphérie


Publié / Actualisé
Du mardi 17 au jeudi 19 mai 2022, Huguette Bello, présidente de la Région Réunion, se rendra à Fort de France en Martinique pour participer à la conférence ministérielle sur l'ultrapériphérie. La présidente de la Région se prononcera sur les nouvelles orientations de la Commission européenne dans un contexte marquée à La Réunion par les répercussions de la crise sanitaire et du conflit en Ukraine, comme la problématique du fret, les énergies, la pêche, l'autonomie alimentaire, le pouvoir d'achat des ménages ou encore la défense de la compagnie régionale Air Austral. (Photo d'illustration : rb/www.ipreunion.com)
Du mardi 17 au jeudi 19 mai 2022, Huguette Bello, présidente de la Région Réunion, se rendra à Fort de France en Martinique pour participer à la conférence ministérielle sur l'ultrapériphérie. La présidente de la Région se prononcera sur les nouvelles orientations de la Commission européenne dans un contexte marquée à La Réunion par les répercussions de la crise sanitaire et du conflit en Ukraine, comme la problématique du fret, les énergies, la pêche, l'autonomie alimentaire, le pouvoir d'achat des ménages ou encore la défense de la compagnie régionale Air Austral. (Photo d'illustration : rb/www.ipreunion.com)

Cet événement s'inscrit au lendemain de l'adoption, le 3 mai dernier, par la Commission européenne, de la toute nouvelle stratégie en faveur des régions ultrapériphériques intitulée "Donner la priorité aux citoyens, assurer une croissance durable et inclusive, libérer le potentiel des régions ultrapériphériques de l'UE".

Plusieurs problématiques seront abordées, notamment la situation de la compagnie aérienne Air austral, mise à mal par la crise sanitaire. L'Etat a déjà injecté 130 millions d'euros en prêts directs ou en garanties pour le maintien de l'entreprise réunionnaise Air Austral,  mais un rapprochement avec Corsair est une solution toujours envisagée par l'Etat. Pour contrer cette proposition, le groupe Deleflie (Clinifutur) ainsi qu'une dizaine d'entrepreneurs de l'île ont déposé une offre pour racheter la compagnie péi. Un projet qui serait soutenu par la Région Réunion, fondatrice de la Sematra, l'actionnaire majoritaire d'Air Austral.

La question de l'autonomie alimentaire, sujet central pour toutes les régions ultrapériphériques, fortement dépendantes de l'importation, sera aussi abordée. La problématique est d'autant plus d'actualités que de nombreux retards de fret ont été observés les deux dernières années, d'abord en lien avec la crise sanitaire, puis suite au déclenchement de la guerre en Ukraine. A La Réunion, la création d’une compagnie maritime régionale fait son bout de chemin à la Région, qui prône de meilleurs échanges avec nos voisins. Plus simple en effet d’importer des fruits depuis l’Afrique que le reste du monde.

Plusieurs ateliers sont prévus tout au long de la conférence ministérielle avec notamment la projection de "Road Trip UE" : la valorisation de projets menés par les régions ultrapériphériques, réalisé par des jeunes, via les réseaux sociaux.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

1 Commentaire(s)

THOR , depuis son mobile , Posté
Les sempiternelles réunions qui coûtent cher et qui ne servent à rien !