Pour éviter les sélections de filières de production :

Covid-19: la FDSEA alerte sur les difficultés de la filière canne-sucre


Publié / Actualisé
Depuis le début de cette situation de pandémie, la Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles (FDSEA) accompagne les exploitants pour la mise en place du chômage partiel, la mise à disposition des attestations permanentes de déplacement ou encore à identifier un marché d'écoulement. Elle demande aujourd'hui à l'Etat d'intervenir auprès des banques afin de garantir l'application des dispositifs économiques à toutes les filières agricoles, notamment celle de la canne-sucre. Nous partageons leur communiqué ci-dessous. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Depuis le début de cette situation de pandémie, la Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles (FDSEA) accompagne les exploitants pour la mise en place du chômage partiel, la mise à disposition des attestations permanentes de déplacement ou encore à identifier un marché d'écoulement. Elle demande aujourd'hui à l'Etat d'intervenir auprès des banques afin de garantir l'application des dispositifs économiques à toutes les filières agricoles, notamment celle de la canne-sucre. Nous partageons leur communiqué ci-dessous. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Bien que l’Etat a réagit et que l’annonce d’aides pour les petites et moyennes entreprises ai été faite, la FDSEA s’interroge sur l’application réelle de ses dispositifs sur notre île dont le prêt de garanti à 0.25% sur 25% du chiffre d’affaire de l’entreprise.

A la lecture du cadre de ce dispositif, il est normalement ouvert à l’horticulture, le maraîchage, l’arboriculture, élevage, la diversification touristique et à la canne. La réalité n’en est pourtant pas le reflet.

La FDSEA demande donc à l’Etat d’intervenir auprès des banques pour éviter les sélections par rapport aux filières de production.

La situation durera à minima jusqu’à fin avril retardant les déclarations PAC, le passage du contrôle technique, l’entretien du matériel,… Certaines filières dont la canne accumulent des difficultés depuis 2018 et ne peuvent pas préparer leur future campagne correctement.

Les aides mises en place pour les petites et moyennes entreprises doivent être ouvertes à toutes les exploitations agricoles. Comme la FDSEA le souligne depuis le début : cette crise à des conséquences pour toutes les filières de production !!

La FDSEA

   

1 Commentaire(s)

MÃ'veLang, Posté
C'est quoi exactement les difficultés de la filière canne/sucre?
La prochaine étape c'est la coupe, rien qu'en juin, ils ont déjà des difficultés de trouver des coupeurs, de livrer, de quoi ? Ils commencent déjà à pleurnicher pour des subventions avant l'arrivée d'une catastrophe.