[PHOTOS] Test systématique sur les nouveaux entrants :

Nouvelles hospitalisations : 35 patients dépistés à la clinique Sainte-Clotilde ce vendredi


Publié / Actualisé
Ce vendredi 17 avril, l'équipe d'Imaz Press s'est rendue à la clinique de Sainte-Clotilde pour suivre les nouvelles entrées de patients devant être hospitalisés. En effet, chaque nouvel arrivant doit subir un dépistage, suspect ou non, afin de sécuriser l'intérieur de la clinique, comme cela se fait au CHU. Trois soignantes, munies de blouses, de charlottes, de masques et de gants, ont procédé aux tests nasaux en "drive". De 8h30 à 12h30, ce sont 35 patients qui ont été dépistés à l'entrée de la clinique. Retrouvez ici toutes les photos d'Imaz Press réalisées ce vendredi matin pour suivre les différentes étapes de dépistage. (Photos rb/www.ipreunion.com)
Ce vendredi 17 avril, l'équipe d'Imaz Press s'est rendue à la clinique de Sainte-Clotilde pour suivre les nouvelles entrées de patients devant être hospitalisés. En effet, chaque nouvel arrivant doit subir un dépistage, suspect ou non, afin de sécuriser l'intérieur de la clinique, comme cela se fait au CHU. Trois soignantes, munies de blouses, de charlottes, de masques et de gants, ont procédé aux tests nasaux en "drive". De 8h30 à 12h30, ce sont 35 patients qui ont été dépistés à l'entrée de la clinique. Retrouvez ici toutes les photos d'Imaz Press réalisées ce vendredi matin pour suivre les différentes étapes de dépistage. (Photos rb/www.ipreunion.com)

Ce vendredi 17 avril, la clinique a suivi le protocole établi par l'ARS à la lettre : dépistage systématique de tous les nouveaux entrants. 35 personnes sont sont faites dépister au "drive" de la clinique 24 heures avant de se faire hospitaliser. Il est en effet nécessaire de les tester avant leur entrée pour définir les règles sanitaires à mettre en place sur le patient et protéger la clinique.

Trois soignantes étaient sur place pour assurer ce dépistage, via des tests nasaux. Marie Chavignay, Aurélie Vercruysse et Nelly Esparon se sont occupé des 35 nouveaux entrants à tour de rôle, une opération qui a duré 4 heures en tout, de 8h30 à 12h30.

"Nous aurons les résultats ce samedi", nous indique Luc Triboulet, directeur de la clinique Sainte-Clotilde. Depuis trois semaines environ ce sont environ 40 personnes qui sont testés chaque jour. Ceux qui ont été testés ce vendredi matin doivent se rendre dans différents services : chirurgie, oncologie, maternité, cardiologie...

Voici leur parcours : "Nous programmons un rendez-vous la veille ou l'avant-veille pour le dépistage en drive. Puis ces personnes repartent chez elles. Les résultats tombent le lendemain, s'ils sont négatifs, ces personnes rejoignent le service correspondant à leur hospitalisation, sinon elles sont reconduites chez le CHU. C'est ensuite au CHU d'estimer si la personne rentre chez elle, ou bien reste hospitalisée si son état le demande."

Depuis 10 jours, 2 patients ont été testés positifs au drive de la clinique, nous informe Luc Triboulet. D'autres tests sont effectués durant l'hospitalisation si celle-ci est longue, si le patient présente des symptômes. Les opérations de tests prennent du temps mais "nous avons une bonne organisation" ajoute le directeur de la clinique. "Notre unité de dépistage est bien rodée désormais."

www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !