5% ont été verbalisés :

Près de 250.000 Réunionnais contrôlés depuis le début du confinement


Publié / Actualisé
Le préfet de La Réunion Jacques Billant s'est rendu ce vendredi 24 avril 2020 sur les points de contrôle de gendarmerie et de police. Objectif : contrôler les excès de vitesse en hausse depuis le début du confinement, et les attestations de déplacement. La préfecture annonce par ailleurs que 248.663 contrôles ont déjà été effectués à La Réunion, 11.588 résultant en des verbalisations. Nous publions le communiqué ci-dessous. (Photo mm/www.ipreunion.com)
Le préfet de La Réunion Jacques Billant s'est rendu ce vendredi 24 avril 2020 sur les points de contrôle de gendarmerie et de police. Objectif : contrôler les excès de vitesse en hausse depuis le début du confinement, et les attestations de déplacement. La préfecture annonce par ailleurs que 248.663 contrôles ont déjà été effectués à La Réunion, 11.588 résultant en des verbalisations. Nous publions le communiqué ci-dessous. (Photo mm/www.ipreunion.com)

Le préfet a souhaité adresser un message de soutien et de remerciements aux policiers et aux gendarmes engagés dans cette mission essentielle et un message d’encouragement aux réunionnais à poursuivre leurs efforts pour respecter le confinement, notamment à l’approche de ce nouveau week-end.

- Les excès de vitesse -

Depuis le début du confinement il a été noté une augmentation des excès de vitesse sur le plan national. Avec la baisse du trafic routier, la circulation est plus fluide et laisse place à l’émergence d’incivilités routières. La vigilance est de mise ; la vitesse reste la première cause de mortalité sur la route.
Ces dix derniers jours, les motards de la gendarmerie ont procédé à des contrôles ; ils ont ainsi relevé 66 excès de vitesses dont 64 vitesses relevées entre 20 et 40 km/h de plus que les vitesses autorisées et 2 excès de grande vitesse dont un supérieur à 50 km/h.

- Restriction des déplacements -

Les entreprises ont su s’adapter aux mesures barrière et proposer à leurs salariés des solutions facilitant leur retour au travail. Cette reprise d’activité a été marquée par l’augmentation du nombre de déplacements. Pour autant, les forces de l’ordre notent que les restrictions en matière de déplacement sont bien respectées.

En réponse à la lutte contre le coronavirus COVID 19, les déplacements sont limités au strict nécessaire. Font l’objet d’une autorisation dérogatoire :
• Les déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail ou déplacements professionnels ne pouvant être différés ;
• Les déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées (liste sur gouvernement.fr) ;
• Les consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ; consultations et soins des patients atteints d’une affection de longue durée ;
• Les déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants ;
• Les déplacements brefs, dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile, liés soit à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d’autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie ;
• La convocation judiciaire ou administrative ;
• La participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative.

Le non-respect de mesures relatives aux déplacements est passible d’une amende de 135€.

- Focus sur les chiffres - 

Les chiffres arrêtés au 23 avril et cumulés depuis le 16 mars 2020.

Nombre de véhicules contrôlés : 179.189
Nombre de véhicules verbalisés : 5.383
Piétons contrôlés : 69.474
Piétons verbalisés : 6.205
Total des contrôles liés aux déplacements : 248.663
Total des verbalisations liées aux déplacements : 11.588

   

3 Commentaire(s)

7AC, Posté
On est capable de contrÃ'ler 25% de la population, et on ne peut pas tester 10 % de celle-ci...
Vive la France, Posté
Je regrette vraiment que les gendarmes n'aient pas la possibilité de faire des test covid à chaque arrestation !
Les chiffres du covid seraient plus représentatifs !
La vérité si je mens !, Posté
La phrase du jour : ' La Chine fabrique des masques,les Italiens des tests,les Allemands des respirateurs et la France : des ATTESTATIONS " .

Nous allons passer â?oe du masque qui ne sert à rien â?oe à â?oe 135 â"¬uros pour non-port du masque obligatoire .