[LIVE] L'épidémie flambe à Mayotte, 3 nouveaux décès :

Covid-19 : un nouveau cas confirmé à La Réunion, 425 au total


Publié / Actualisé
Ce mercredi 6 mai 2020, aucun nouveau cas n'a été confirmé à La Réunion. Au total, depuis le début de l'épidémie, 425 cas ont été recensés, dont 300 sont considérés comme guéris d'après les derniers chiffres de l'ARS. A Mayotte où l'épidémie continue de s'accélérer, le confinement a été prolongé. Trois nouveaux décès sont à déplorer ce mardi. Dans l'île aux parfums 739 cas ont été confirmés depuis le début de la contamination et neuf personnes sont décédées. Edouard Philippe a annoncé que les étudiants ultramarins isolés recevraient une aide de 200 euros. Cette aide a été jugée insuffisante et une pétition a été lancée pour qu'elle soit renforcée. Ce mardi matin 5 mai, l'entrée ouest de Saint-Denis était embouteillée, alors que le déconfinement ne débutera que la semaine prochaine. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Ce mercredi 6 mai 2020, aucun nouveau cas n'a été confirmé à La Réunion. Au total, depuis le début de l'épidémie, 425 cas ont été recensés, dont 300 sont considérés comme guéris d'après les derniers chiffres de l'ARS. A Mayotte où l'épidémie continue de s'accélérer, le confinement a été prolongé. Trois nouveaux décès sont à déplorer ce mardi. Dans l'île aux parfums 739 cas ont été confirmés depuis le début de la contamination et neuf personnes sont décédées. Edouard Philippe a annoncé que les étudiants ultramarins isolés recevraient une aide de 200 euros. Cette aide a été jugée insuffisante et une pétition a été lancée pour qu'elle soit renforcée. Ce mardi matin 5 mai, l'entrée ouest de Saint-Denis était embouteillée, alors que le déconfinement ne débutera que la semaine prochaine. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Ce qu'il faut retenir

• 425 cas ont été confirmés à La Réunion depuis le début du confinement. Un nouveau cas a été confirmé ce mardi, cinq personnes sont hospitalisées dont deux en réanimation.

• Mayotte déplore ce mardi trois nouveaux décès liés au Covid-19 ce mardi, et 53 nouveaux cas confirmés. 739 cas ont été confirmés depuis le début de l'épidémie, et neuf personnes sont décédées. Edouard Philippe a annoncé le prolongement du confinement dans l'île, qui est au stade 3

• De plus en plus de maires s'opposent à la reprise des cours le 18 mai. Pour l'instant, six communes ont indiqué refuser d'ouvrir les écoles à la rentrée. L'association des maires de La Réunion doit se réunir ce mardi matin

• Il n'y a de nouveau pas eu de nouveau cas de Covid-19 à Maurice ces dernières 24 heures. 332 cas ont été confirmés depuis le début de l'épidémie, 10 cas sont encore actifs. 10 personnes sont décédées.

• Le Sénat a rejeté le plan de déconfinement présenté par le Premier ministre ce lundi. 89 élus ont voté contre, 81 pour, et 174 se sont abstenus. Ce vote n'est cependant que symbolique. Le plan avait été approuvé par l'Assemblée nationale.

La France a dépassé la barre des 25.000 morts, avec 306 décès supplémentaires en 24 heures. 3 696 patients sont actuellement en réanimation.

Le coronavirus a fait au moins 249 372 morts dans le monde. Plus de 3 555 790 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués dans 195 pays et territoires depuis le début de l’épidémie.

• Les attestations de déplacement sur smartphone sont disponibles en ligne

  • IPR

    C'est la fin de ce live, merci de nous avoir suivi ! On se retrouve demain pour une nouvelle journée de direct

    Bonne soirée à tous

  • IPR

    Le Royaume-Uni désormais 2e pays le plus touché au monde

    Le Royaume-Uni est devenu mardi le premier pays d'Europe à dépasser les 30.000 morts liés au nouveau coronavirus et le deuxième le plus touché dans le monde, montrant l'ampleur du défi que représente le déconfinement pour le gouvernement de Boris Johnson.

    Les chiffres hebdomadaires des différentes agences régionales des statistiques britanniques affichent un bilan de 32.313 décès dont le Covid-19 est la cause confirmée ou suspectée indiquée sur le certificat de décès, soit un chiffre désormais supérieur au bilan officiel en Italie.

    Le bilan actuel est probablement bien plus lourd car ces chiffres portent sur des décès enregistrés jusqu'au 24 avril pour l'Angleterre (28.272), le Pays de Galles (1.376) et l'Irlande du Nord (393), et jusqu'au 26 avril pour l'Ecosse (2.272).

    Les autorités assurent cependant que le pic de la pandémie est passé et s'apprêtent à annoncer dans les jours qui viennent de premières mesures permettant de redémarrer certains pans de l'économie et de s'adapter à une crise partie pour durer. Elles se sont montrées cependant réticentes pour l'instant à s'engager trop rapidement dans cette voie, brandissant le risque d'une nouvelle vague qui réduirait les efforts à néant et aggraverait de nouveau la mortalité.

    Le dernier bilan du ministère de la Santé, qui ne comprend que les morts à l'hôpital et en maisons de retraite de patients testés positifs au Covid-19, était de 29.427 morts lundi, sur 194.990 cas confirmés officiellement.

    Le Royaume-Uni a été l'un des pays d'Europe touchés le plus tard par la pandémie, avec un premier mort annoncé le 5 mars. Les autorités ont été accusées d'avoir tardé à prendre la mesure des risques, n'anticipant pas les besoins en tests et matériel de protection et n'imposant un confinement de la population que le 23 mars.

    Lire l'article en entier ici

  • IPR

    3430 patients dans un état grave sont hospitalisés en réanimation, 111 de plus ces dernières 24 heures.

     

  • IPR

    330 morts supplémentaires en 24 heures en France, 25.331 au total

  • IPR

    Lutte contre les violences intrafamiliales : Annick Girardin et Marlène Schiappa font le point sur les mesures

    Les ministres souhaitent rappeler, que les dispositifs nationaux de lutte contre les violences conjugales restent à la disposition des victimes pendant cette période de confinement :

    • Le 17 ou le 112 en cas d’urgence.
    • Le 3919, numéro d’écoute nationale.
    • Le 114, numéro d’alerte par SMS contre les violences conjugales, est accessible dans les départements et régions d’outre-mer.

    La plateforme de signalement en ligne : www.arretonslesviolences.gouv.fr, accessible 24h/24 et 7jours/7 et qui ne laisse aucune trace dans l’historique de navigation.
     
    Des permanences sont aussi assurées grâce à des points d’accueil dans les grandes et moyennes surfaces

    Onze permanences fonctionnent dans les territoires d’outre-mer :

    • À La Réunion, 7 permanences sont ouvertes dans les magasins Jumbo et Score. 

    - De multiples initiatives locales -

    Les associations locales se sont saisies des dispositifs nationaux et les ont adaptés aux spécificités des territoires :

    • À La Réunion, le réseau VIF (Violences Intra familiales) offre aux professionnels du Centre Hospitalier de l’Ouest, la possibilité de les aider dans la gestion de tous les dossiers de violences intrafamiliales, afin d’alléger la charge du personnel soignant et de proposer aux femmes victimes une prise en charge ciblée.

    - Hébergement d’urgence -

    Le traitement des dossiers des femmes victimes de violences est prioritaire.  Une réponse est apportée à toutes les femmes dans l’urgence :

     • À La Réunion, une offre complémentaire de 30 places a été mise en œuvre pour répondre aux besoins en période de crise pour un total de 52 places disponibles.

    - Alerte en pharmacie -

    L’Ordre des pharmaciens a communiqué aux officines toutes les informations utiles pour alerter les forces de l’ordre et aider les femmes victimes de violences pendant le confinement. À La Réunion, près de 800 pharmaciens ont reçu les informations nécessaires pour alerter les forces de l’ordre.
     

    Lire la totalité de l'article ici

     

  • IPR

    Un Espace Pro en ligne dédié aux professionnels de l'Ouest

    Pour aider les entreprises et autres professionnels de l'ouest, le Territoire de la côte ouest a décidé de créer un espace "pro" sur son site. L'objectif : recenser, mettre en lumière et accompagner les professionnels. Nous publions le communiqué du TCO ci-dessous :

    Avec la crise actuelle relative au Covid-19, le monde économique et associatif est touché au cœur même de ses activités quotidiennes habituelles. Que faisons-nous face à cette situation ? Plusieurs mesures et initiatives locales voient le jour ici et là… C’est ce que le TCO a souhaité mettre en lumière, à travers un espace en ligne dédié aux professionnels de l’Ouest.

    Derrière ces activités, ce sont des communautés humaines qui sont impactées, à l’échelle de leur organisation (entreprise ou association) comme à l’échelle familiale et individuelle. Au-delà de la crise sanitaire, la crise économique avance à grands pas… Alors comment les soutenir dans cette épreuve ?

    Chaque acteur, dans son champ de compétence, apporte sa contribution pour faire en sorte que notre territoire relève la tête de l’eau …

    Lire l'article en intégralité sur ce lien

  • IPR

    Masqué, Macron visite une école de Poissy pour rassurer sur la rentrée

    Portant pour la première fois un masque grand public, en tissu bleu nuit, Emmanuel Macron a visité mardi matin une école de Poissy (Yvelines) et discuté avec des maires pour tenter de rassurer sur une rentrée très contestée après le 11 mai.

    Dans cette école Pierre Ronsard, qui est restée ouverte pendant le confinement pour accueillir des enfants de soignants notamment, l'organisation paraît exemplaire: les quelques enfants en classe sont installés sur des tables individuelles à bonne distance et l'enseignante porte un masque. Le chef de l'Etat, accompagné par le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer également masqué, a été reçu par le maire de Poissy Karl Olive.

    Il souhaite visiblement rassurer face aux inquiétudes des parents, des enseignants et des maires sur le retour programmé des élèves à partir du 12 mai dans les écoles maternelles et primaires, avec un maximum de 15 enfants par classe.

    Comme il tripotait son masque -- fabriqué en France et aux normes --, le chef de l'Etat s'en est expliqué. "Nous les adultes on va mettre des masques, on est pas tous habitués, on touche son masque quand il n'est pas bien ajusté. La seule solution est de se laver les mains le plus souvent possible".,Il a échangé ensuite avec quelques maires et directeurs d'école des Yvelines, qui lui ont exprimé de vives inquiétudes.

    Les maires s'alarment aussi sur le degré de responsabilité des maires et l'ont interrogé sur le volontariat. Mais pour Emmanuel Macron, il s'agit d'une "étape indispensable" afin de remettre le pays en marche, après le confinement de millions de Français pendant près de deux mois.

    Lire l'article complet ici

  • IPR

    1 nouveau cas confirmé à La Réunion, 425 au total

    La préfecture et l'Agence Régionale de Santé confirment 1 nouveau cas de coronavirus COVID-19 à La Réunion ce mardi 5 mai à 15h00, soit au total 425 cas depuis l’apparition  du premier cas le 11 mars 2020. 423 cas ont été investigués à cette heure par l’ARS et Santé publique France, dont 70% sont des cas importés. 2 cas sont en cours d’investigation.

    -  Contact-tracing -

    Près de 3500 personnes ont été appelées individuellement et suivies dans le cadre du contact-tracing.

    Mis en place par l’ARS, en concertation avec Santé Publique France, le « contact-tracing » est un dispositif qui a pour objectif d’identifier et de rappeler toutes les personnes ayant été en contact proche (entourage familial, professionnel, passagers proches dans les avions…) avec un cas confirmé de Coronavirus pendant sa période de contagiosité (on parle de «sujets contacts» ou de «contacts»).

    Ces personnes ont fait l’objet d’une enquête téléphonique au cours de laquelle a été évalué leur état de santé et leur a été précisé l’importance de :

    - respecter un isolement strict (quatorzaine)

    - surveiller quotidiennement leur état de santé (avec prise de température) et appeler tous les jours un numéro vert dédié

    - appeler immédiatement le 15 en cas d’apparition de symptômes

    - porter les masques livrés à leur domicile afin de limiter les risques de transmission du virus (sécuriser les déplacements au sein du domicile ou à l’extérieur pour motif de déplacement impérieux).

    Prises de contact pendant la quatorzaine :

    -  A mi-parcours : rappel des personnes n’ayant pas contacté régulièrement le numéro vert pour s’assurer du maintien de leur isolement et de leur état de santé.

    - En fin de quatorzaine : rappel de toutes les personnes pour leur signifier la fin de leur isolement et s’assurer de nouveau de leur état de santé.

    - Focus  : le dépistage à La Réunion -

    L’objectif est toujours d’identifier le plus précocement possible tout cas pour rapidement retracer son parcours, recontacter et isoler toute personne qui aurait été en contact avec ce cas pendant sa période de contagiosité.

    L’activité de dépistage est très importante à La Réunion. A ce jour, on compte :

    • Plus de 8900 tests réalisés dans les laboratoires publics et privés de La Réunion
    • Plus de 8300 tests réalisés au CHU Félix Guyon 

    Soit plus de 17200 personnes testées au total, pour un taux de positivité global de 2.5 %

  • IPR

    Air Austral prolonge l'ajustement de son programme des vols jusqu'au 31 mai 2020

    La compagnie aérienne Air Austral annonce, ce mardi 5 mai 2020, la prolongation de l'ajustement de son programme des vols au-delà du 11 mai, date du déconfinement progressif. Il restera ainsi jusqu'au 31 mai 2020 inclus, avec 2 vols hebdomadaires maintenus entre Paris et La Réunion. Air Austral programmera en outre un vol tout cargo chaque semaine :

    - 2 vols par semaine maintenus entre La Réunion et Paris -

    Le contexte marqué par la persistance de la crise et des restrictions de voyages édictées par les gouvernements de nombreux pays, oblige Air Austral à maintenir une activité réduite et à prolonger la suspension d’une grande partie de ses vols. A ce jour, deux rotations Réunion<>Paris par semaine, qu’elle continue d’opérer pour les strictes besoins impérieux de voyage, restent maintenus.

    Dans l’attente des modalités précises du déconfinement par le gouvernement français, s’agissant particulièrement du maintien des restrictions de voyage et de la quatorzaine stricte imposée aux passagers à leur arrivée à La Réunion, Air Austral reste mobilisée et se prépare à la reprise. La compagnie reste ainsi en capacité, et si besoin était, de réactiver avec un préavis très court,  ses vols vers toutes ses destinations. L’activité restera cependant très dépendante de l’ouverture des frontières et de l’espace non-Schengen.

    Lire la suite de l'article ici

     

  • IPR

    Ibrahim Patel continue son combat pour l'annulation des charges pour les TPE

    "0 chiffre d’affaires = 0 charge, est le combat fort que je mène depuis le début du confinement en faveur des entreprises locales ; souhait exprimé par 78 % d’entre elles que nous avons interrogées et que j’ai très régulièrement relayé auprès du Chef de l’Etat et du Gouvernement. […]

    Au regard du contexte économique très préoccupant à La Réunion et au risque accru de disparition de nombreuses TPE, je réitère ma demande : étendre cette mesure d’effacement de charges aux charges fiscales et ce pour l’ensemble des entreprises de La Réunion."

    Retrouvez sa tribune libre ici.

  • IPR

    Monenfant.fr pour amuser les marmailles pendant et après le confinement

    "L'école à la maison, le télétravail ou tout simplement la cohabitation en période de confinement créent une situation inédite et parfois difficile à gérer. Pour accompagner les parents, la Caf met en ligne sur monenfant.fr un nouvel espace qui propose chaque jour des activités ludiques et éducatives différentes" indique la caisse d'allocations familiales

    "La période de confinement est propice aux liens parents-enfants, mais peut également être source de tensions lorsqu’il s’agit de répondre aux sollicitations de ses enfants, tous âges confondus. La Caf, acteur incontournable du soutien à la parentalité, a mis en ligne pour les familles "l’accueil de loisirs à la maison" sur monenfant.fr : ce centre de loisirs virtuel leur propose des idées amusantes et originales pour organiser sa journée.

    Plus d'informations ici

  • IPR

    Emmanuel Macron aux enseignants : "nous ne vous forcerons pas à aller travailler si les conditions ne sont pas réunies"

    En visite dans une école à Poissy, dans les Yvelines, Emmanuel Macron a tenu à rassurer les enseignants français devant bientôt reprendre le chemin du travail. Il a affirmé dans une interview accordé aux médias nationaux que le gouvernement ne "forcerait pas aller à aller travailler si les conditions ne sont pas réunies". Il a par ailleurs souligné que l'Etat demandra un "effort de compréhension" aux entreprises dont les employés ne pourraient renvoyer leurs enfants à l'école.

    Le Président a aussi insisté sur le fait que le virus était toujours présent, et que ce ne serait qu'au bout de trois semaines de déconfinement que nous serions en capacité de savoir si l'épidémie a été maîtrisée ou pas. Un durcissement des mesures de déconfinement pourraient donc être prises si l'épidémie devait de nouveau s'agraver.

    Concernant les déplacements, les vols internationaux devraient être fortement limités pendant tout l'été. Début juin, il sera décidé si des vols européens peuvent être envisagés sur cette même période.

    Retrouvez l'intégralité de son intervention ci-dessous :

  • IPR

    Air Austral prolonge l'ajustement de son programme des vols jusqu'au 31 mai 

    La compagnie aérienne Air Austral annonce, ce mardi 5 mai 2020, la prolongation de l'ajustement de son programme des vols au-delà du 11 mai, date du déconfinement progressif. Il restera ainsi jusqu'au 31 mai 2020 inclus, avec 2 vols hebdomadaires maintenus entre Paris et La Réunion. Air Austral programmera en outre un vol tout cargo chaque semaine.

    Retrouvez le communiqué dans son intégralité ici.

  • IPR

    Saint-Benoit n'ouvrira pas ses écoles non plus à la rentrée

    Dans un communiqué de presse, la commune de Saint-Benoit a annoncé que les écoles n'ouvriront pas le 18 mai. La ville considère qu'il est impossible d'accueillir les élèves dans des conditions sanitaires sûres. Les 26 écoles maternelles et primaires resteront donc fermées. Le communiqué de la ville est à lire ci-dessous :

    "Après étude du protocole sanitaire transmis dimanche dernier par l’Éducation Nationale, et compte tenu des recommandations parfois complexes à mettre en œuvre dans les établissements scolaires de la commune, la mairie de Saint-Benoît a décidé de ne pas rouvrir ses 26 écoles maternelles et primaires le 18 mai prochain. En effet, la municipalité estime que toutes les conditions permettant d’envisager une rentrée dans le respect des règles sanitaires prescrites ne pourront pas être réunies étant donné les délais impartis.
     
    Cette décision, qui fait écho à l’inquiétude grandissante des parents, a été prise à la suite de nombreuses réunions de travail et d’échanges entre élus, inspecteurs de l’Éducation Nationale et représentants de parents d’élèves.
     
    Plusieurs éléments ont motivé ce choix :

    • La configuration de certains établissements et salles de classes ne permet pas de répondre, dans l’immédiat, aux règles de distanciation sociale.
    • Les règles sanitaires pourront être difficilement appliquées lors de la restauration scolaire.
    • À ce jour, des incertitudes persistent quant à l’approvisionnement, dans les temps impartis, du matériel de protection pouvant garantir la sécurité sanitaire des élèves, du personnel communal et des enseignants, dans l’ensemble des écoles.
    • Le sondage effectué par le Rectorat fait état d’un taux d’absentéisme de 70 % sur la commune

    Par ailleurs, la commune est confrontée à une épidémie de dengue ; des interventions de démoustication et de nettoyage doivent avoir lieu aux abords des écoles.

    Pour la sécurité de tous, les écoles maternelles et primaires (publiques et privées) resteront donc fermées jusqu’à la prochaine rentrée scolaire. Toutefois, les écoles Denise Salaï et André Marimoutou continueront à accueillir les enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise (La liste des   professionnels concernés est précisée sur le site www.monenfant.fr).

    Tout sera mis en œuvre pour faciliter la continuité pédagogique à domicile. L’Académie de la Réunion mettra en place, à compter du 18 mai, un dispositif de prêt de tablettes tactiles pour les élèves répondant à des critères sociaux bien précis. Le service des Affaires scolaires de la mairie se tient également à la disposition des familles, notamment pour les impressions des devoirs.
     
    En outre, la municipalité se consacrera au cours des prochaines semaines à la préparation de la rentrée scolaire du mois d’août."
     

  • IPR

    Saint-Leu : pas de rentrée non plus pour les élèves saint-leusiens le 18 mai

    C'est au tour de Saint-Leu d'annoncer que les écoles ne rouvriront pas ce 18 mai prochain. Après étude du protocole imposé aux établissements pour assurer la sécurité des enfants, Bruno Domen a considéré que les conditions exigées "ne sont pas réalisables". Le communiqué complet de la commune est à retrouver sur ce lien

  • IPR

    Le Port : la rentrée n'aura pas lieu le 18 mai

    le maire du Port Olivier Hoarau a annoncé à son tour refuser d'ouvrir les écoles le 18 mai prochain. Ce dernier considère que les conditions sanitaires ne sont pas réunies pour pouvoir accueillir les élèves en toute sécurité. Le Port fait partie des dix communes à avoir déjà annoncé que les écoles ne rouvriraient pas à la rentrée. Le communiqué complet d'Olivier Hoarau est à retrouver sur ce lien

     

  • IPR

    Le CREFOM Réunion interpelle le Département et la Région sur le retour des étudiants réunionnais

    Alors que l'Union des étudiants réunionnais de l'Hexagone (UERH) lance une pétition pour que "le conseil régional et le conseil départemental se mobilisent pour les étudiants Réunionnais confinés dans l'Hexagone", le Conseil représentatif des Français d'outre-mer (CREFOM) Réunion apporte son soutien aux étudiants dans leur démarche. Il demande notamment une aide financière supplémentaire pour tous les étudiants ultra-marins confinés en Métropole, afin d'assurer leur retour à La Réunion

    Le courrier adressé au Département et à la Région est à retrouver sur ce lien

  • IPR

    Mayotte : trois nouveaux décès et 53 nouveaux cas confirmés en 24 heures

    Au total, neuf personnes sont décédées du Covid-19 à Mayotte depuis le début de l'épidémie, et 739 cas ont été confirmés. 44 patients sont actuellement hospitalisés au CHM dont 9 dans le service de réanimation.

    Depuis hier, 3 nouveaux décès sont à déplorer ce jour, portant le total de décès liés au coronavirus à 9. Ils concernent deux personnes admises en réanimation et une personne hospitalisée en médecine au Centre Hospitalier de Mayotte. Deux des personnes décédées hier avaient moins de 60 ans.

  • IPR

    CROUS de La Réunion : des initiatives d'urgence mises en place pour les résidents confinés

    Suite aux signalements du service social du Crous ainsi que des informations recueillies auprès étudiants, certains résidents ne disposaient plus de moyens adéquats pour organiser au mieux leur déconfinement. La direction du Crous de La Réunion a donc pris la décision de mettre en place deux initiatives d'urgence, en mobilisant les fonds de la Contribution de vie étudiante et de campus (CVEC), pour l'ensemble des résidents qui sont restés confinés en cités universitaires. Nous publions le communiqué ci-dessous.

    Une distribution des moyens proposés a été effectuée, à l’ensemble des étudiants concernés hier, lundi 4 mai 2020, sur les sites sud en fonction des deux thématiques suivantes :

    • Lutte contre l'isolement numérique

    En l’absence de Wifi dans les résidences universitaires Anne Mousse et Lémuria et dans l’attente de la réponse de la Région Réunion sur une prise en charge des accès internet pour ces deux résidences, le Crous de La Réunion a choisi de mobiliser les crédits CVEC pour l’acquisition en urgence de 40 clés 4G au profit des étudiants actuellement confinés.

    Ces étudiants, notamment boursiers, encourent le risque majeur, faute de suivre les cours en visioconférence, de perdre une année de droit à la bourse en raison d’une non assiduité ou de résultats insatisfaisants n’ayant pu suivre l’enseignement à distance dans des conditions correctes.

    Chacun d’entre eux bénéficie désormais, d’une clé 4G leur permettant de suivre les enseignements pédagogiques jusqu’en juillet 2020, fin de l’année universitaire.

    • Préparation au déconfinement avec des bons d'achat

    Durant la crise sanitaire actuelle, les besoins des étudiants s’accroissent et cela concerne notamment les produits d’hygiène ou de nettoyage nécessaire pour le respect des gestes barrières.

    Compte tenu de la fermeture des épiceries solidaires et de leur achalandage limité lorsqu’elles ouvrent exceptionnellement, des discussions ont été entamées par les responsables de l’hébergement avec des magasins situés à proximité immédiate des résidences.

    Ainsi, les étudiants logés se sont vus remettre 4 bons de 25 euros chacun soit un total de 100 euros à tous les résidents qui s’étaient inscrits sur le fichier de recensement de présence durant le mois d’avril 2020.
     
    Ces bons seront utilisables sur l’ensemble des rayons, excepté le rayon alcool, des magasins suivants :

    • Pour les 42 résidents du Tampon, le magasin Hyper U de La Chatoire.

    • Pour les 38 étudiants de Saint Pierre, le magasin U-Express de la Croix Jubilé.

    Pour les 214 étudiants de Saint Denis, l’action sera menée le mercredi 6 mai 2020. Les magasins concernés seront le Jumbo Score du Chaudron et le Score du Moufia au choix.

    Lire l'article ici

  • IPR

    Saint-Denis : Gilbert Annette présente le dispositif d’accueil d’enfants de soignants pendant les vacances scolaires

    Le maire de Saint-Denis Gilbert Annette tient un point presse ce mardi 5 mai 2020, à l'école d'application de Bellepierre, pour y présenter le dispositif d'accueil des enfants du personnel médical. Ce dispositif qui a déjà permis d'accueillir 75 enfants dans 5 établissements de la ville se poursuit, sous forme de centre aéré, pendant cette période de vacances scolaires pour permettre aux parents en première ligne de lutter sereinement contre la pandémie. Regardez :

    Lire l'article ici

  • IPR

    Le confinement n'est pas terminé mais les embouteillages sont de retour

    Les embouteillages signent leur grand retour à l'entrée est et à la sortie ouest de la route du littoral. Absents des routes depuis le 17 mars, date de l'entrée en vigueur du confinement, les bouchons se sont formés tôt ce mardi 5 mai 2020. En cause : le retour en activité de bopn nombre d'entreprises deouis ce lundi et... une opération d'élagage menée sur les arbres surplombant le pont de la rivière Sain-Denis.

    Sur la route du littoral dans le sens la Possession -Saint-Denis, l'embouteillage commençait au niveau des potences. De l'autre côté les bouchons remontaient jusqu'au début du boulevard Lancastel.

    Regardez le direct de nos journalistes

     

  • IPR

    Washington se prépare à un bilan plus lourd que prévu, l'Europe lève 7 milliards d'euros pour financer un vaccin

    Les Etats-Unis, leur président en tête, ont admis que le bilan des morts du Covid-19 serait sans doute pire que prévu, tandis que le déconfinement s'accélérait lundi en Europe où plus de 7 milliards d'euros ont été levés pour financer un vaccin.

    L'un des grands modèles de la pandémie, celui de l'Institute for Health Metrics and Evaluation (IHME), a ainsi fortement revu à la hausse lundi sa prédiction de décès causés par le nouveau coronavirus, de 72.000 à près de 135.000 morts d'ici le 4 août, en raison d'un déconfinement prématuré dans certaines régions du pays.

    A Bruxelles, un téléthon planétaire organisé en ligne par la Commission européenne a rapidement permis de lever 7,4 milliards d'euros pour financer la recherche sur un vaccin.

    Organisatrice de cette conférence des donateurs -- qui a reçu le soutien des principaux dirigeants européens mais a été ostensiblement boycottée par les Etats-Unis -- la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, a assuré qu'un vaccin était "notre meilleure chance collective de vaincre le virus". "Nous devons le développer, le produire et le déployer dans tous les coins du monde, à des prix abordables", a-t-elle dit.

    Plus d'informations ici

  • IPR

    La rentrée scolaire remise en question dans plusieurs communes

    Alors que la rentrée scolaire approche et est datée au 18 mai 2020, de plus en plus de maires annoncent que les écoles ne rouvriront pas leurs portes.

    Le Tampon, Sainte-Marie, Saint-Joseph, Saint-Philippe, Bras-Panon, Saint-André... Ces six communes ont déjà prévu de garder leurs écoles fermées. Toutes ces villes considèrent notamment que les conditions d'accueil des élèves ne permettront pas de garantir la sécurité de tous et que le protocole sanitaire est, en l'état, plus que compliqué à appliquer.

    Plus d'informations ici

  • IPR

    Une aide de 200 euros pour les étudiants ultramarins restés en Métropole durant le confinement

    Edouard Philippe a annoncé ce lundi devant le sénat qu'une aide de 200 euros serait allouée début juin aux étudiants ultramarins isolés qui n'ont pas pu rentrer chez eux et à ceux ayant perdu leur "petit boulot" ou leur stage à cause de la crise sanitaire.

    "Elle sera versée mi-juin aux jeunes de moins de 25 ans précaires ou modestes qui touchent les APL (aide personnalisée au logement - ndlr)" a indiqué le Premier ministre. Regardez :

    🔴Devant le Sénat, Edouard Philippe annonce une aide de 200 euros pour 800.000 étudiants, dont "les étudiants ultramarins isolés qui n'ont pas pu rentrer chez eux" pic.twitter.com/wzkSxuEZcP

    — La1ere.fr (@la1ere) May 4, 2020

    Au total 800.00 jeunes sont concernés par cette aide

    Plus d'informations ici

  • IPR

    Le Sénat rejette symboliquement le plan de déconfinement, 89 voix contre et 81 pour

    Ce vote n'aura pas d'incidence sur l'application du plan, le vote étant surtout symbolique. 174 élus se sont abstenus.

    Ce plan avait été approuvé par l'Assemblée nationale par 368 voix contre 100, et 103 abstentions. Ces 2 votes, en application de l'article 50-1 de la Constitution, ont surtout une valeur symbolique, et pas d'impact sur le lancement du déconfinement prévu à partir du 11 mai #AFP

    — Agence France-Presse (@afpfr) May 4, 2020

  • IPR

    Le déconfinement est reporté à Mayotte

    Sans suprise, Edouard Philippe annonce devant le sénat que le décofinement est reporté à Mayotte36 nouveaux cas de Covid-19 ont été confirmés dans les dernières 24 heures.

    Le bilan monte donc à 686 cas depuis le début de la pandémie. 37 patients sont hospitalisés dont 6 en réanimation et 6 personnes sont décédées.

    [DIRECT] Le déconfinement est «reporté» à Mayotte, où le virus circule «activement», annonce Edouard Philippe #EdouardPhilippe > https://t.co/8OCgNBTtiS pic.twitter.com/QHQMzjdxdg

    — Le Parisien (@le_Parisien) May 4, 2020

    36 nouveaux cas ont été enrégistrés lundi soir, 686 au total 

  • IPR

    Le bilan de la pandémie dans le monde lundi soir

    Le coronavirus a fait au moins 249 372 morts dans le monde. Plus de 3 555 790 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués dans 195 pays et territoires depuis le début de l’épidémie.

    Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel de contaminations, un grand nombre de pays ne testant que les cas nécessitant une prise en charge hospitalière.

    Parmi ces cas, au moins 1 088 900 sont aujourd’hui considérés comme guéris.

    Depuis le comptage réalisé la veille à 17 (heure de La Réunion), 3511 nouveaux décès et 73 568 nouveaux cas ont été recensés dans le monde.

    Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès au cours des dernières 24 heures sont les États-Unis (1130), la France (306) et le Royaume-Uni (288).

    Les États-Unis, qui ont recensé leur premier décès lié au coronavirus début février, sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 68 285 décès pour 1 171 041 cas. Au moins 180 303 personnes ont été déclarées guéries.

    Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont l’Italie avec 29 079 morts pour 211 938 cas, le Royaume-Uni avec 28 734 morts (190 584 cas), l’Espagne avec 25 428 morts (218 011 cas), et la France avec 25 201 morts (169 462 cas).

    Plus d'informations ici

  • IPR

    Le bilan de la pandémie en France lundi soir

    La France a dépassé la barre des 25.000 morts, avec 306 décès supplémentaires en 24 heures. 3 696 patients sont actuellement en réanimation (dont 2 à La Réunion).

  • IPR

    Les attestations de déplacement sur smartphone sont disponibles

    Cliquez ici pour les télécharger

    Et voici le mode d'emploi

  • IPR

    Les attestations de déplacements sont à télécharger

    • Les attestations de déplacement sont également disponibles sur smartphone

    ATTENTION : on se déplace uniquement pour un motif impérieux

    Les attestations sont téléchargeables en cliquant ici

    Justificatif de déplacement professionnel

     

    Attestation de déplacement dérogatoire

    A noter que ces attestations sont aussi disponibles sur smartphone



     

  • IPR

    Le bilan de la pandémie lundi soir

    • 424 cas ont été confirmés à La Réunion depuis le début du confinement. Un nouveau cas a été confirmé ce lundi, quatre personnes sont hospitalisées dont deux en réanimation

    • 36 nouveaux cas ont été déclarés à Mayotte. 686 cas ont été confirmés depuis le début de l'épidémie. Edouard Philippe a annoncé le prolongement du confinement dans l'île, qui est au stade 3

    • Il n'y a de nouveau pas eu de nouveau cas de Covid-19 à Maurice ces dernières 24 heures. 332 cas ont été confirmés depuis le début de l'épidémie, 10 cas sont encore actifs. 10 personnes sont décédées.

    La France a dépassé la barre des 25.000 morts, avec 306 décès supplémentaires en 24 heures. 3 696 patients sont actuellement en réanimation (2 à La Réunion).

    Le coronavirus a fait au moins 249 372 morts dans le monde. Plus de 3 555 790 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués dans 195 pays et territoires depuis le début de l’épidémie.

  • IPR

    Bonjour La Réunion !

    Allez, on repart pour une nouvelle journée de suivi de la crise sanitaire

    Rest ek nou, rest zot kaz

A propos

- Un nouveau cas ce lundi 4 mai -

Ce lundi 4 mai 2020, un nouveau de Covid-19 a été confirmé à La Réunion, portant le total à 424. 297 sont des cas importés, 66 des cas autochtones secondaires, et 58 des cas autochtones. L'ARS investigue actuellement les trois derniers cas.

Quatre personnes sont actuellement hospitalisées au CHU du Nord, dont deux se trouvent en réanimation.

- Le déconfinement de Mayotte reporté -

Alors que la plupart du territoire nationale se prépare au déconfinement du lundi 11 mai, à Mayotte, le Premier ministre a indiqué que cette date serait reportée. En effet, la propagation du virus dans l'île aux parfums s'accélère. Ce lundi seul, 36 nouveaux cas ont été confirmés, six personnes sont décédées et six autres se trouvent en réanimation.

La situation à Mayotte est d'autant plus inquiétante qu'une partie de la population vit dans des conditions dégradées, et que l'offre hospitalière n'est pas adaptée à la prise en charge d'un trop grand nombre de malades.

- Des communes refusent de rouvrir les écoles -

En date de ce mardi matin, au moins six communes réunionnaises ont d'ores et déjà annoncé que les écoles ne rouvriraient pas le lundi 18 mai. Les maires considèrent que les risques sanitaires sont encore trop importants, et que la mise en place du protocole transmis par l'Education nationale n'est pas réalisable. Jean-Paul Virapoullé, maire de Saint-André, est le dernier élu à avoir annoncé que les écoles n'ouvriront pas tant que le personnel ne sera pas testé.

La plupart de ces communes tablent sur une rentrée directement à la mi-août. L'Association des maires de La Réunion se réunira dans la matinée pour décider d'un plan de rentrée scolaire à présenter au préfet en début d'après-midi.

Retrouvez nos lives précédents ici : 

• notre live du 4 mai : Covid-19 : 1 nouveau cas confirmé à La Réunion, six communes refusent de rouvrir les écoles

• notre live du 3 mai : Aucun nouveau cas à La Réunion, 423 personnes contaminées au total et 4 hospitalisations seulement

• notre live du 2 mai : Un nouveau cas de Covid-19 à La Réunion soit 423 depuis le début de l'épidémie

• notre live du 1er mai : Covid-19 : 2 nouveaux cas à La Réunion, 422 au total depuis le début de l'épidémie

• notre live du 30 avril : Pas de nouveau cas de Covid-19 en 24 heures, 420 personnes contaminées, 5 patients hospitalisés dont un en réanimation

Et tous nos lives et articles depuis le début de la crise sanitaires sont ici

   

Mots clés :

    5 Commentaire(s)

    Sandrine, Posté
    Mi na marre reste enfermée depuis près de 2 mois. Laisse bande mahorais dans zot ile. Pas besoin a zot ici pou ke nou passe en rouge. Zot i respecte rien la bas alors ke la France la prend zot pitié pou devenir un département alors ke zot i apporte rien de positif!!! Le seul chose ke zot connait, c la natalité et la délinquance !!! Ne les évacuez pas ici!!!
    Le malabar, depuis son mobile, Posté
    Pourquoi ne pas rapatrier les malades de Mayotte ici pour les soigner ont risquent pas grand chose si ont prend tout les gestes sanitaires et quant ont regarde tout les personnes qui sont guérie ici c tout bénéfiques pour protéger la zone océan indien
    Jérome, Posté
    On pensait que le covid 19 n'aime pas le soleil et la chaleur...
    Jacques, Posté
    Hygiène et distanciation sociale.
    Les deux clés de la victoire sur le virus.
    Beaucoup trop de personnes ne l'ont pas compris, et prennent ça pour de la blague.
    Il leur faudra passer par les urgences pour assimiler ces gestes simples, que même un enfant de 5 ans peut comprendre.
    La vérité si je mens !, Posté
    Où est jacques billant , lui si prompt devant la caméra à faire du bavardage non stop .
    Allo tonton ! Pourquoi tu tousses ?