Marché du Chaudron :

Saint-Denis : des artisans demandent un espace de vente pour les biens non-alimentaires


Publié / Actualisé
Alors que les marchés forains reprennent du service avec moins de contraintes que pendant le confinement, une cinquantaine de bazardiers non-alimentaires protestent au marché du Chaudron, à Saint-Denis, l'impossibilité de vendre leurs biens. La mairie a indiqué ne pas pouvoir accueillir la totalité des forains sur le stade, où le marché a été déplacé, et donc avoir privilégié la vente de biens alimentaires. Les artisans ont eux indiqué qu'ils souhaitaient pouvoir s'installer sur le trottoir adjacent et non dans l'herbe, la poussière pouvant abimer leurs produits. Une réunion est programmée ce mercredi après-midi pour tenter de trouver une solution convenables pour tous. La mairie indique par ailleurs que les artisans pourront être accueillis sans problème particulier ce vendredi au marché des Camélias. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Alors que les marchés forains reprennent du service avec moins de contraintes que pendant le confinement, une cinquantaine de bazardiers non-alimentaires protestent au marché du Chaudron, à Saint-Denis, l'impossibilité de vendre leurs biens. La mairie a indiqué ne pas pouvoir accueillir la totalité des forains sur le stade, où le marché a été déplacé, et donc avoir privilégié la vente de biens alimentaires. Les artisans ont eux indiqué qu'ils souhaitaient pouvoir s'installer sur le trottoir adjacent et non dans l'herbe, la poussière pouvant abimer leurs produits. Une réunion est programmée ce mercredi après-midi pour tenter de trouver une solution convenables pour tous. La mairie indique par ailleurs que les artisans pourront être accueillis sans problème particulier ce vendredi au marché des Camélias. (Photo rb/www.ipreunion.com)

Notre journaliste était sur place pour discuter avec les forains, retrouvez son live ci-dessous :

www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !