[LIVE] La Réunion classée département en vulnérabilité modérée :

Covid-19 : 80 nouveaux cas confirmés ce mercredi


Publié / Actualisé
La pandémie continue à La Réunion. Les foyers de contagion continuent de se multiplier à La Réunion : ce mardi, quatre nouveaux foyers ont été recensés, portant à 13 les "clusters" actifs actuellement. Saint-Denis reste l'épicentre de circulation du virus. La Plaine des Palmistes et La Possession connaissent aujourd'hui leur premier foyer de contagion. Jean Castex a annoncé que le plan de relance serait connu le 3 septembre, et que les masques seraient bientôt obligatoires dans les cinémas. Imaz Press est de nouveau en live, suivez-nous (Photo rb/www.ipreunion.com)
La pandémie continue à La Réunion. Les foyers de contagion continuent de se multiplier à La Réunion : ce mardi, quatre nouveaux foyers ont été recensés, portant à 13 les "clusters" actifs actuellement. Saint-Denis reste l'épicentre de circulation du virus. La Plaine des Palmistes et La Possession connaissent aujourd'hui leur premier foyer de contagion. Jean Castex a annoncé que le plan de relance serait connu le 3 septembre, et que les masques seraient bientôt obligatoires dans les cinémas. Imaz Press est de nouveau en live, suivez-nous (Photo rb/www.ipreunion.com)
  • IPR

    C'est la fin de ce live, merci de nous avoir suivi !

    On se retrouve demain

  • IPR

    Jean Castex annoncé le versement d'une prime exceptionnelle de 450 euros d'ici la fin de l'année pour les directeurs d'école

    La poursuite de discussions pour augmenter la rémunération des professeurs a aussi été annoncée

    Plus d'informations ici

  • IPR

    Nadia Ramassamy demande à l’Agence Régionale de Santé de fournir à tout le corps enseignant des masques FFP2

    "Alors que le gouvernement a annoncé cette semaine que l'État ne prendrait pas en charge le coût des masques pour les élèves de primaire, du secondaire et de l'enseignement supérieur, les professeurs et enseignants restent dans le flou quant à la fourniture de masques FFP2 gratuits par l'Agence Régionale de Santé (ARS).

    Dès la rentrée, tous vont se retrouver en première ligne, au contact de centaines d’élèves. Si les risques sont plus faibles pour ces derniers, qui sont pour la plupart porteurs sains avec une très faible probabilité de contracter une forme grave de la maladie, ce n’est pas le cas du corps enseignant.
     
    En effet, et alors que certains souffrent de pathologies les rangeant dans la catégorie des personnes à risque, tous seront directement exposés au virus.
     
    Dès lors, enseignants et professeurs, qui assurent l’instruction de millions d’élèves et d’étudiants en France, doivent recevoir gratuitement de la part de l’ARS des masques FFP2, au même titre que les médecins.
     
    Ces masques sont essentiels, non seulement pour prodiguer une protection efficace contre la maladie, mais aussi pour assurer la continuité des cours dans nos écoles, nos collèges, nos lycées et nos universités.
     
    Beaucoup d’élèves et d’étudiants ont pris du retard pendant le confinement. Il est dans leur intérêt premier de continuer à recevoir un enseignement de qualité, et dans celui des enseignants de pouvoir exercer leur profession sans risquer contracter la COVID."

    Lire sa tribune ici

  • IPR

    La préfecture rappelle les règles pour l'organisation de rassemblements

    Jacques Billant, préfet de La Réunion, rappelle que les rassemblements de loisir de plus de 10 personnes sont interdits dans l'espace public depuis le 22 août jusqu'au 13 septembre. En effet, le taux d'incidence (nombre de cas positifs rapporté à 100 000 habitants) est ainsi passé de 5,2 dans la semaine du 2 au 9 août à 26,5 du 10 au 16 août. Le taux de positivité (nombre de tests positifs/ nombre de tests réalisés) est passé de 0,5 à 1,9 %, sur la même période. Une situation sanitaire qui oblige à se montrer prudent face au virus.

    Lire l'article complet ici

  • IPR

    Covid-19 : quatre nouveaux établissements partiellement fermés

    Saint-Louis

    - L’école Paul Salomon 2 accueillera à nouveau les élèves et personnels à compter du jeudi 27 août.

    L’ensemble des 198 tests réalisés sur les élèves et les personnels considérés comme cas contacts d’un élève Covid positif se sont révélés négatifs. Au regard de ces résultats, seuls les élèves de la classe et l’enseignant de l’élève positif restent considérés comme cas contacts et reprendront l’école à la fin de leur période quatorzaine le mardi 1er septembre.

    Saint-Denis

    - Collège Elie Wiesel : maintien à domicile, dans l’attente des préconisations de l’ARS, de 25 élèves d’une classe, de 6 enseignants (placés en situation de travail à distance) et de 2 autres personnels, considérés comme cas contact d’un élève Covid positif.

    - Collège de Montgaillard : maintien à domicile, dans l’attente des préconisations de l’ARS, de 22 élèves d’une classe et d’un enseignant (placé en position de travail à distance), considérés comme cascontacts d’un élève Covid positif.

    - Lycée Lislet Geoffroy : maintien à domicile, dans l’attente des préconisations de l’ARS, de 32 élèves d’une classe et de 10 enseignants, considérés comme cas contacts d’un élève Covid positif.

    Le Port

    - Lycée Jean Hinglo : maintien à domicile, dans l’attente des préconisations de l’ARS, de 36 élèves de 3 classes, de 6 enseignants (placés en position de travail à distance) et de 3 autres personnels, considérés comme cas contacts d’un élève Covid positif.

  • IPR

    Covid-19 : 80 nouveaux cas confirmés, dont 32 sont classés autochtones

    Ce mercredi 26 août 2020, le nombre de cas de Covid-19 flambe une nouvelle fois : 80 nouveaux cas ont été confirmés, dont 32 sont classés autochtones, soit un total de 1 372 cas depuis l'apparition du premier cas le 11 mars 2020. 13 foyers de contagion sont toujours actifs, dont 9 sont situés à Saint-Denis.

    Parmi les cas annoncés ce jour :

    - 32 cas sont classés autochtones.
    - 2 cas sont classés importés.
    - 46 cas sont en cours d’investigation.

    Parmi les cas précédemment en cours d’investigation :

    - 37 cas sont classés autochtones.
    - 4 cas sont classés importés.
    - 22 cas restent en cours d’investigation.
     
    Un cluster est défini par la survenue d’au moins 3 cas confirmés ou probables dans une période de 7 jours, qui appartiennent à une même communauté, un même quartier ou qui ont participé à un même rassemblement de personnes.

    Ainsi, un cluster rattaché à une commune peut comprendre des cas résidant dans d’autres communes. La vigilance de tous doit donc être portée sur tout le territoire lors de tous les rassemblements sociaux et/ou familiaux.
     
    Au total, 13 clusters sont actuellement actifs :

    • Saint-Denis : 9 clusters
    • Saint-André : 1 cluster
    • Sainte-Marie : 1 cluster
    • La Possession : 1 cluster
    • La Plaine des Palmistes : 1 cluster

  • IPR

    Les Electropicales reportées à octobre 2021, il n'y aura pas d'édition cette année

    Dans un post Facebook publié ce mercredi 26 août 2020, les organisateurs des Electropicales ont annoncé le report du festival à octobre 2021. Prévu pour les 9, 10 et 11 octobre prochains, la situation sanitaire actuelle ne permettant pas de tenir un festival dans de bonnes conditions.

  • IPR

    Le Port : la police contrôle le port du masque dans les transports en commun

    La police effectue un contrôle dans les transports en commun du Port pour s'assurer que la population porte bien le masque. Ce dernier est en effet obligatoire dans les bus comme dans de grandes portions des communes désormais, et tout contrevenant s'expose à une amende de 135 euros. Une opération de sensibilisation a donc été organisée ce mardi après-midi. Imaz Press est en live, regardez :

  • IPR

    Trois-Bassins : le port du masque devient obligatoire pour les plus de 11 ans dans plusieurs secteurs de la ville

    La ville de Trois-Bassins informe la population de l'obligation du port du masque pour les personnes âgées de plus de onze ans et ce jusqu'à nouvel ordre dans les secteurs suivants :

    - Rue François de Mahy, de son intersection avec la rue Victor Hugo jusqu'à son intersection avec la rue Georges Brassens/Place de l'église

    - Rue du Général de Gaulle, de son intersection avec la rue François de Mahy à son intersection avec la rue du cimetière

    - Sur le parvis bas du pôle culturel et sportif L'Alambic Comptant sur votre compréhension.
     

  • IPR

    Port du masque bientôt obligatoire dans les cinémas

    Jean Castex appelle les Français à aller au cinéma ou au théâtre, mais annonce une nouvelle décision du conseil de défense : le port systématique du masque, selon France Inter.

    "Avant, on demandait de porter le masque quand il n'était pas possible de respecter les distances de sécurité : on va inverser".   

    "En d'autres termes, cela signifie que dans les théâtres, les salles de spectacle et les cinémas, le port du masque, obligatoire, devrait remplacer la fameuse distance d'un siège entre deux spectateurs (ou groupes de spectateurs) qui était jusqu'à présent la norme. Plusieurs acteurs du monde du spectacle avaient critiqué le maintien de cette obligation de distance, les condamnant à maintenir des salles en partie vides" précise France Inter. "Dans les zones de circulation virale, il y aura le cumul des deux", masque et distanciation physique, annonce Jean Castex.

  • IPR

    Le plan de relance présenté le 3 septembre

    Le plan de relance économique sera présenté le jeudi 3 septembre 2020, a annoncé le Premier ministre Jean Castex sur France Inter ce mercredi, en indiquant qu'il était "absolument bouclé".

    A la suite de la présentation de ce plan, le volet Outre-mer sera étudié, le ministre Sébastien Lecornu ayant confirmé lors de son déplacement à La Réunion que les territoires ultra-marins auront leur déclinaison locale du plan de relance national d'un montant total de 100 milliards d'euros. Deux milliards d'euros seront donc consacrés à La Réunion, mais les détails de cette aide ne sont pour l'instant pas connus.

  • IPR

    Plusieurs jeunes ne portant pas le masques se font réprimender

    L'action pédagogique de la maraude s'avère utile puisque plusieurs jeunes n'en portent pas. Les membres des associations les rappellent à l'ordre et prodiguent les conseils nécessaires.

  • IPR

    300 masques distribués à la population de Sainte-Clotilde

    Au-delà des 300 masques distribués ce matin, Brigitte Adame indique que 1.300 au total ont déjà été donnés aux habitants de Sainte-Clotilde.

  • IPR

    Brigitte Adame montre l'exemple

    L'adjointe à la maire de Saint-Denis distribue elle-même des masques. Le groupe commence par en donner à des habitants se trouvant à un arrêt de bus. Des explications sur la manière de mettre le masque et les précautions sanitaires accompagnent également la distribution.

  • IPR

    Départ de la maraude à Sainte-Clotilde

    Des masques vont également être distribués par les membres du tissu assiociatif participant à cette maraude.

    Chacun des 15 binômes dispose d'une vingtaine de masques à distribués.

  • IPR

    Expliquer la nécissité des gestes barrière à la population

    "On va vérifer si ce qu'on a mis en place avec l'Agence régionale de santé fonctionne et si les habitants eux-mêmes sivent les gestes sanitaires", explique Brigitte Adame, deuxième adjointe à la maire de Saint-Denis, déléguée à la proximité.

     

  • IPR

    Opération de sensibilisation à Sainte-Clotilde sur la crise sanitaire, suivez notre direct :

  • IPR

    Le gouvernement ne distribuera pas de masques gratuits pour les élèves

    A l'issue d'un Conseil de défense, consacré entièrement à la situation sanitaire à une semaine de la rentrée scolaire, une source proche de l'exécutif a confirmé que le gouvernement ne distribuerait pas de masques, qui deviennent obligatoires pour les collégiens et les lycéens à partir du 1er septembre.

    Concernant les collèges, les départements des Hauts-de-Seine et du Val-de-Marne ont annoncé mardi qu'ils fourniraient deux masques lavables et réutilisables à tous les collégiens de leur territoire.

    En Seine-Saint-Denis, ce sont quatre masques qui seront distribués à chacun des 88.000 collégiens du public comme du privé. D'autres départements ont annoncé leur intention de fournir des masques gratuitement, à l'image des Alpes-Maritimes, du Puy-de-Dôme, de la Saône-et-Loire, du Tarn ou de la Seine-Maritime.

    La suite ici.

  • IPR

    Les Bouches du Rhône très exposés, Marseille menacée

    Le port du masque devient obligatoire dans toute la ville de Marseille à compter de ce soir, pour lutter contre une recrudescence du nombre de cas.

    Le préfet de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur a aussi annoncé la fermeture des bars et restaurants à 23 heures dans toutes les Bouches-du-Rhône.

  • IPR

    La CFDT demande l'exposition à la Covid-19 soit reconnue comme accident de travail pour les hospitaliers

    "Une lettre ouverte est adressée ce mardi au Directeur General du CHU. La CFDT demande un positionnement fort du CHU sur la protection des hospitaliers, tous grades confondus sans distinction. Que tout hospitalier exposé ou en contact à un cas covid venant d'un patient ou d'un collègue puisse faire une déclaration d'accident de travail. Seule cette déclaration permettra demain à tous salariés confrontés à une dégradation ou des séquelles sur leur état de santé de pourvoir faire valoir ces droits dans un cadre juridique. La CFDT invite le CHU de faire preuve de responsabilité. Refuser cette reconnaissance de déclaration d'accident de travail aux salariés ne serait être acceptable et compris pour l'ensemble des hospitaliers."

    Retrouvez la lettre en question sur ce lien.

  • IPR

    La Réunion en situation de vulnérabilité modérée

    Au 25 août 2020, 44 départements sont en situation de vulnérabilité selon Santé publique France :   

    • modérée : Alpes-Maritimes, Alpes de Haute Provence, Aube, Bas-Rhin, Côte d’Or, Drôme, Essonne, Gard, Haute-Garonne, Haute-Savoie, Hautes Pyrénées, Ille-et-Vilaine, Isère, Eure-et-Loir, Indre et Loire, Mayenne, Mayotte, Meurthe et Moselle, Nord, Oise, Pyrénées Atlantique, Pyrénées Orientales, Réunion, Maine-et-Loire, Martinique, Guadeloupe et Saint Martin, Seine et Marne, Tarn, Tarn-et-Garonne, Val d’Oise, Var, Vaucluse, Yvelines    

    • élevée : Bouches-du-Rhône, Gironde, Guyane, Hauts-de-Seine, Hérault, Loiret, Paris, Rhône, Sarthe, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne

  • IPR

    Dernier bilan de Santé publique France ce mardi 25 août :

    - 3 304 cas supplémentaires ont été enregistrés en 24 heures
    - 30.549 décès en tout    
    - 4.600 hospitalisations, 410 personnes en réanimation,
    - 3,7% de taux de positivité des tests    
    - 352 clusters en cours d'investigation, soit 33 de plus
    - 44 départements en situation de vulnérabilité modérée ou élevée

  • IPR

    Un futur plan vigipirate de la Covid-19 ?

    Le Conseil scientifique n'exclut pas un plan par niveaux d'alerte adaptés aux territoires, à l'instar d'un plan vigipirate, comme son président l'a expliqué sur RMC ce mardi.

    "Tout le monde s’aperçoit qu’il faut apprendre à vivre avec le Covid. Pendant de très nombreux mois. Je n’ai pas la réponse à la question “jusqu’à quand”, mais on est partis sur quelque chose de longue durée. Donc il n’y a pas de risque zéro on va entrer dans une stratégie de gestion de risques. De la même façon qu’il existe un plan vigipirate avec des niveaux de gestion de risque, on va rentrer dans une gestion de Covid avec des différents niveaux déclinés au niveau des régions et territoires".

    Plus d'infos sur notre article dédié.

  • IPR

    Covid-19 : 48 nouveaux cas confirmés, et 4 foyers de contagion recensés

    La préfecture et l'Agence Régionale de Santé confirment 48 nouveaux cas de coronavirus COVID-19 enregistrés à La Réunion ce mardi 25 août à 15h00, soit un total de 1 292 cas depuis l'apparition du premier cas le 11 mars 2020. A ce jour, on recense 4 nouveaux foyers de contagion : 2 à Saint-Denis, 1 à La Possession, 1 à La Plaine des Palmistes. Au total, 13 clusters sont actuellement actifs (Saint-Denis, Sainte-Marie, Saint-André, La Possession, Plaine des Palmistes).

    Parmi les cas annoncés ce jour :

    - 19 cas sont classés autochtones,
    - 29 cas sont en cours d’investigation.

    Plus d'informations à retrouver dans cet article

  • IPR

    Quatre lycées partiellement fermés suite à la contamination de six élèves

    Saint-Denis

    - Lycée Georges Brassens

    - Lycée professionnel L’Horizon

    - Lycée Bellepierre

    Saint-Joseph

    - Lycée Pierre Poivre

    Tous les détails de ces fermetures sont à retrouver sur ce lien.

  • IPR

    Les réunions de la cellule de crise avec les maires se tiendront deux fois par semaine

    Jacques Billant, préfet de La Réunion, en présence de Chantal Manès Bonnisseau, rectrice, de Martine Ladoucette, directrice générale de l'Agence régionale de santé, et des présidents du conseil régional et départemental ont échangé avec les maires sur la manoeuvre sanitaire et l'harmonisation des mesures sur le territoire. Nous publions le communiqué de la préfecture ci-dessous.

    Il a notamment été décidé que les réunions avec les maires se tiendraient deux fois par semaine.

    "Le préfet devrait prendre rapidement un arrêté visant à harmoniser les mesures prises sur chaque commune" a détaillé le maire du Port Olivier Hoarau. Cette harmonisation fait notamment référence à l'annulation des événements sportifs et culturels, ainsi que la fermeture des sites sportifs.

    Plus d'infos ici.

  • IPR

    Bonjour nous ouvrons ce live pour suivre ensemble l'évolution de la Covid-19 à La Réunion

    Restez branchés

A propos

Ce mardi 25 août 2020, 48 nouveaux cas de Covid-19 ont été confirmés à La Réunion. Au total, depuis le début de l'épidémie, 1.292 cas ont été recensés par l'agence régionale de Santé. 49 personnes sont actuellement hospitalisées, dont 9 en réanimation. Parmi ces malades, 7 d'entre elles sont réunionnaises, les deux autres sont issus d'une évacuation sanitaire.

Comme cela avait été annoncé, une première réunion de la cellule de crise, composée des édiles réunionnais et des autorités, s'est tenue ce mardi. Les maires ont abordé avec le préfet leurs inquiétudes face aux multiplications de cas dans les établissements scolaires. Il revient désormais à la préfecture de décider de la fermeture de ces derniers en cas d'apparition de cas de Covid-19.

Quatre nouveaux lycées, trois à Saint-Denis et un à Saint-Joseph, ont d'ailleurs partiellement fermé leurs portes suite à la découverte de six cas de Covid-19 parmi les élèves.

- Harmoniser les mesures de lutte -

Le maire du Port, Olivier Hoarau, a affirmé que le préfet devrait signer sous peu un arrêté, afin d'harmoniser les mesures de lutte contre le virus sur tout le territoire. Jacques Billant a lui précisé de son côté que les mesures en matière de port du masque devaient être prises par les maires, qui doivent "identifier avec discernement les lieux qui doivent être concernés".

Le port du masque, obligatoire depuis ce samedi dans certains lieux publics extérieurs, a d'ailleurs fait l'objet de contrôles de police ce mardi dans les rues de Saint-Denis. Ericka Bareigts, maire du chef-lieu, a en effet décidé que le masque serait obligatoire dans plusieurs rues et quartiers de la ville. La sensibilisation était de mise, afin de s'assurer que la population joue désormais le jeu.

Imaz Press sera de nouveau en live ce mercredi, suivez-nous

   

6 Commentaire(s)

Missouk, Posté
La semaine prochaine, deux nouveaux cas au moins : Mrs FOUASSIN et HOAREAU se sont longuement serré la main après l'élection du nouveau président de l'Association des Maires. Franchement pas un bel exemple pour la population!
Au passage, Mr HOAREAU est désormais Maire de PETITE ILE, vice-président de la CIVIS, vice-président du Conseil Départemental et Président de l'Association des Maires. Sans parler du montant des indemnités (ça doit commencer à être pas mal...), il dort quand cet homme là ?
Parce que vous Êtes gouvernés par Les Ratés En Mouvement ( LREM ), Posté
"Parfois, il vaut mieux se taire" :

la difficile communication de crise du gouvernement face au coronavirus . "Oui, ils ont multiplié les petites bourdes."

Alain, Posté
7AC, tu radotes!
Wanning, Posté
"Port du masque bientÃ't obligatoire dans les cinémas" ... ça va être sympa avec le popcorn et le coca ...
7AC, Posté
L'aéroport grand ouvert, les quatorzaines laissées à l'appréciation des voyageurs, les tests à J+7 non obligatoires, tout a été fait pour contaminer le plus grand nombre.
Et on en est qu'au début, chronique d'une catastrophe crée par les autorités.
Missouk, Posté
On n'a plus le choix, l'épidémie va faire son chemin. On ne pourra que la ralentir, à nous donc de respecter correctement les gestes barrières et les directives des pouvoirs publics, pour que le pic de l'épidémie soit rapidement atteint, et qu'on puisse entrevoir le bout du tunnel...