23 euros de plus :

Les tests PCR sont beaucoup plus cher qu'en Métropole... comme tous les autres actes de laboratoire


Publié / Actualisé
Des Réunionnais ont lancé l'alerte après avoir regardé de près le prix indiqué sur leur relevé de la Caisse générale de la Sécurité sociale (CGSS). Une note de 76,89 euros au minimum y apparaissait après avoir effectué un test RT-PCR anti Covid-19. Pourtant, en Métropole, le prix du test est de 54 euros. Un écart qui s'avère tristement habituel. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Des Réunionnais ont lancé l'alerte après avoir regardé de près le prix indiqué sur leur relevé de la Caisse générale de la Sécurité sociale (CGSS). Une note de 76,89 euros au minimum y apparaissait après avoir effectué un test RT-PCR anti Covid-19. Pourtant, en Métropole, le prix du test est de 54 euros. Un écart qui s'avère tristement habituel. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

A La Réunion, les tests PCR anti Covid coûtent une bonne vingtaine d'euros de plus qu'en Métropole, et "ça ne date pas d'aujourd'hui ni de la crise sanitaire" nous dit la Sécurité sociale (CGSS), à peine étonnée. Sur l'île en effet, les actes de laboratoire sont facturés plus cher, "afin de prendre en compte les surcoûts" ajoute la Sécu.

Attention cela ne veut pas dire que vous allez payer votre test plus cher, puisque celui-ci est remboursé sur ordonnance du médecin. Cela signifie par contre que le test coûte plus cher à la Sécurité sociale.

- Une différence qui existe depuis 2002 -

Ainsi, quand un acte de laboratoire de type "B" (analyse biologique pour toute matière provenant du corps humain, ndlr), est tarifé à 27 centimes en métropole, il est par contre de 33 centimes à La Réunion – et en Guyane. Un prix qui sert de référence pour les autres actes de laboratoire.

Cet écart de prix est effectif depuis le 5 juillet 2002 déjà.

En plus du prix du prélèvement, il faut aussi ajouter une franchise de 2 euros. C'est la part qui reste à la charge du patient, et qui est cette fois identique dans les Outre-mer et en Métropole.

Mais ce n'est pas tout. Il faut également compter un supplément de 2,78 euros si le prélèvement est réalisé par un technicien de laboratoire, ou de 3,78 euros s'il est fait par le directeur du laboratoire en personne.

- La sur-rénumération en partie responsable -

Au total, la Sécurité sociale doit donc débourser, au minimum, 79,80 euros pour chaque test PCR. Un prix qui prend en compte la sur-rémunération dont bénéficient de nombreux professionnels de santé dans l'île.

Mais surtout une somme élevée, dont beaucoup ne se rendent pas compte, le paiement étant réalisé directement par la Sécurité sociale.

Par ailleurs, certains patients réunionnais se sont vus facturer leur test à hauteur de 88,44 euros, le tout pris en charge par la CGSS, comme nous le signalait un lecteur et dont nous avons pu consulter la facture en guise de preuve.

Pourtant, la CGSS assure que les prix sont fixés et que tous les laboratoires pratiquent les mêmes. Preuve en est que ce n'est pas le cas partout et que des zones d'ombre subsistent sur les tarifs pratiqués.

En cas de dépassement d'honoraires, le surcoût ne serait pas pris en charge par la Sécurité sociale. Celui indiqué par notre lecteur, la CGSS n'a pas été en mesure de l'expliquer.

- Pas de test dans le sens Réunion-Métropole, et heureusement -

Ce qui est certain, c'est que les dépenses liées à la Covid-19 auront plongé la CGSS dans une dette faramineuse. Le trou de la Sécu s'élèvera, pour 2020, à 44,7 milliards d'euros.

Un chiffre qui aurait pu monter en flèche, si, à l'instar des voyageurs venant de Métropole, il fallait faire un test PCR pour quitter La Réunion.

On imagine bien qu'avec des tests à presque 77 euros pour chaque voyageur désirant quitter le sol réunionnais, la situation financière aurait été on ne peut plus compliquée pour notre Sécu péi.

as / www.ipreunion.com / [email protected]

   

4 Commentaire(s)

Guy deuxvingt, Posté
je persiste et je signe LES TESTS A LA REUNION SONT PLUS CHER DE 20 % MAIS PAS 30 %.BEAUCOUP DE PERSONNE DE MA CONNAISSANCECOTOYER EN METROPOLE DEBUT SEPTEMBRE LORS DE MES TESTS MON CONFIRME LE PRIX QUE JE SITE A SAVOIR 73.76 â"¬ TOUS COMPRIS
JérÃ'me, Posté
Contrairement à ceux de France métropolitaine de mars-avril 2020, avec un CT (coefficient d'amplification ou cycle de seuil) à 25 ou 30, ceux des laboratoires aujourd'hui sont à CT 40, 50 ou plus. Cela signifie que d'infimes traces de virus ou de morceaux de virus ou d'exosomes suffisent à qualifier quelqu'un de "positif" alors qu'il aurait été nettement négatif au pic de l'épidémie. Aujourd'hui, 90% des testés positifs sont de faux positifs. Ils ne sont ni malades ni contagieux. Ecoutez les épidémiologistes l'expliquer (Toubiana, Toussaint, Perrone, Raoult, etc.) (Bonjour il s'agit d'une hypothèse qui bien que défendue par les scientifiques que vous nommez a été amplement décriée ailleurs par la communauté médicale. Aucune garantie que cela est exact donc, mais le débat est ouvert. Bonne journée - WEBMASTER)
Guy deuxvingt, Posté
Les chiffres mentionnée sont faux. Prix des tests en métropole 63,99 euros plus 9,77 euros pour le prélèvement donc un total de 73,76 euros Prix des tests en réunion 78,21 euros plus 10,23 euros pour le prélèvement donc un total de 88,44 euros. Donc environ 20% plus cher comme tous les actes médicaux à la réunion.Je donne ces chiffres pour avoir fait moi même les tests à 72 h 00 et J+7 (Oui c'est ce que nous disons dans l'article : les tests sont plus chers à La Réunion. Quant aux prix variables en Métropole, comme expliqué dans l'article également, cela peut augmenter en fonction des labos qui pratiquent des dépassements d'honoraires. Bonne journée - WEBMASTER)
Alain, Posté
Pour info à l'aéroport de Luanda où il n'y a pas de surémunération, le test est facturé 300 US dollars...