Alors que la commune affiche un taux d'incidence de 183 :

Deux cas positifs dans un EHPAD de Saint-André, 200 personnes testées ce lundi


Publié / Actualisé
Plusieurs cas de Covid-19 ont été détectés dans un EHPAD de Saint-André, confirme la mairie, débordée ce lundi 16 novembre 2020 au matin. Un large dépistage est organisé dans l'EHPAD ce lundi : 200 personnes, résidents et personnel soignant, à tester. Il s'agit du troisième cas d'EHPAD touché, après celui de La Possession et celui de Saint-Joseph. Selon le docteur François Chièze, de l'ARS, il y a un "risque de cluster" mais pas de cluster avéré pour le moment. La commune de Saint-André affiche un taux d'incidence de 183 pour 100.000 habitants. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Plusieurs cas de Covid-19 ont été détectés dans un EHPAD de Saint-André, confirme la mairie, débordée ce lundi 16 novembre 2020 au matin. Un large dépistage est organisé dans l'EHPAD ce lundi : 200 personnes, résidents et personnel soignant, à tester. Il s'agit du troisième cas d'EHPAD touché, après celui de La Possession et celui de Saint-Joseph. Selon le docteur François Chièze, de l'ARS, il y a un "risque de cluster" mais pas de cluster avéré pour le moment. La commune de Saint-André affiche un taux d'incidence de 183 pour 100.000 habitants. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Dimanche 15 novembre 2020, l'EHPAD Village 3ème âge situé à Saint-André découvrait qu'un personnel soignant était positif au nouveau coronavirus. Selon la mairie de Saint-André le bilan est maintenant de deux cas positifs.

Dès le dimanche soir, l'agence régionale de santé a "trouvé un laboratoire disponible pour tester les 200 personnes de l'EHPAD, résidents et personnel soignant compris" indique le docteur François Chièze, responsable de la veille et sécurité sanitaire à l'ARS. Une mobilisation rapide alors que le dépistage est reparti de plus belle sur l'île : l'ARS dénombre 2.200 tests par jour en ce moment.

"Il y a actuellement un risque de cluster dans cet EHPAD" précise François Chièze, mais pas encore de cluster avéré. Le large dépistage entrepris ce dimanche suit son cours ce lundi.

Une découverte qui intervient alors que la commune de Saint-André est de loin la plus touchée de l'île. Le taux d'incidence est actuellement de 183 pour 100.000 habitants. La faute à un relâchement des gestes barrières du côté de la population suite aux vacances, et une action trop tardive de la part de l'équipe communale, quand d'autres villes à l'instar de Saint-Denis ou Saint-Louis ont mis en place des dépistages ciblés.

Geodes / Santé publique France

"Pourtant les communes reçoivent toutes les données par quartiers et par sous quartiers, que l'on appelle les 'iris'. C'est le plus petit dénominateur autorisé par la CNIL" précise François Chièze. "Il y a quatre semaines, nous étions à un taux d'incidence de 101 pour 100.000 habitants à Saint-André, puis 167, puis 175 et aujourd'hui 183. L' équipe municipale pouvait constater semaine après semaine la montée du taux d'incidence" appuie-t-il.

Affaire à suivre : le préfet décidera, ou non, de nouvelles mesures restrictives pour la commune. Lors de son allocution télévisée vendredi 13 novembre, Jacques Billant avait en effet prévenu que la ville pouvait être soumise à un couvre-feu d'ici ce mardi si la situation ne s'améliore pas.

mm/www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !