Le coronavirus est passé par là :

Si on nous avait dit que cette année 2020 se déroulerait ainsi...


Publié / Actualisé
L'année 2020 est sur le point de toucher à sa fin, et on peut dire qu'elle aura été longue, éprouvante, historique. Alors que nous sommes loin d'être sortis d'affaire, personne n'imaginait il y a un an la tournure que prendrait ce début de décennie. (Photo rb/www.ipreunion.com)
L'année 2020 est sur le point de toucher à sa fin, et on peut dire qu'elle aura été longue, éprouvante, historique. Alors que nous sommes loin d'être sortis d'affaire, personne n'imaginait il y a un an la tournure que prendrait ce début de décennie. (Photo rb/www.ipreunion.com)

Si on nous avait dit qu'à l'aube de 2021, tout le monde serait dans l'obligation de porter un masque, dans la rue, au travail, dans les commerces et même parfois chez soi, qui l'aurait cru ? Et pourtant, au fur et à mesure des mois, il s'est imposé un peu partout, tout autour du globe.

Si on nous avait dit que la population serait enfermée chez elle pendant deux mois, devant se munir d'une attestation de sortie pour pouvoir quitter son domicile, qui l'aurait cru ? Et pourtant, les rues de la France entière et de plusieurs pays ont été désertées pendant de longues semaines, enfermant des dizaines de millions de personnes chez elles.

Si on nous avait dit que quelques mois plus tard, la France - à l'exception de ses territoires ultra marins -,  et plusieurs pays devraient une nouvelle fois se confiner, la population n'étant autorisée à sortir que pour se rendre à son travail, qui l'aurait cru ? Si La Réunion a échappé à ce reconfinement, ce sont des dizaines millions de métropolitains qui ont dû ressortir les attestations de sortie.

Si on nous avait dit qu'il ne serait plus possible de manger au restaurant ou boire un verre avec plus de six personnes, qui l'aurait cru ? Les grandes tablées sont pourtant bel et bien terminées, et ce pour une durée encore indéterminée. Pire encore, en métropole, lesdits restaurants ne sont même plus autorisés à ouvrir, et ce encore une fois pour une durée indéterminée.

Si on nous avait dit que les plages réunionnaises seraient interdites d'accès au soir du Nouvel an, qui l'aurait cru ? Et pourtant, cette année, les grands rassemblements habituels au bord du lagon n'auront pas lieu, laissant probablement la place aux forces de l'ordre veillant au respect des nouvelles règlementations.

Rien de ce qui s'est passé cette année ne semblait concevable, et pourtant, à l'aube de 2021, la vie de chacun a changé, les habitudes se sont modifiées. Et ce n'est sûrement pas prêt de s'arrêter.

as/www.ipreunion.com / [email protected]

   

1 Commentaire(s)

MovéLang, Posté
Ah! bé, chez imazpress, vous n'êtes pas à la page, tous les ans il y a des astrologues/marabout/devineurs/voyants etc etc ( 1000 ) qui prédisent tout et vraiment tout ce qui va se passer pour l'année à venir.Ziska présent, ils eu tout juste.