Seuls les rassemblements privés sont autorisés :

Covid-19 : pas de plage, pas de pique-nique et pas de boîtes de nuit pour le réveillon


Publié / Actualisé
2021 approche à grand pas. Beaucoup attendent avec impatience la fin de cette année particulièrement marquante. Pour autant, l'ombre de la Covid-19 plane toujours sur notre quotidien, et tout particulièrement sur l'organisation des fêtes de fin d'année. Si La Réunion a été épargnée par le couvre-feu et est donc autorisée à célébrer le Nouvel an, quelques règles s'imposent (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
2021 approche à grand pas. Beaucoup attendent avec impatience la fin de cette année particulièrement marquante. Pour autant, l'ombre de la Covid-19 plane toujours sur notre quotidien, et tout particulièrement sur l'organisation des fêtes de fin d'année. Si La Réunion a été épargnée par le couvre-feu et est donc autorisée à célébrer le Nouvel an, quelques règles s'imposent (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Ce qu'on peut faire :

• Accueillir ses proches chez soi

Si les autorités conseillent un maximum de six adultes par maison, aucune restriction n'a été mise en place pour accueillir ses proches. Le soir du 31, il en ira donc au bon vouloir de chacun concernant les fêtes privées. Les forces de l'ordre n'ont en effet pas le droit de rentrer chez vous pour y vérifier combien de personnes sont présentes – attention tout de même au tapage nocturne. Les autorités incitent par ailleurs la population à respecter au maximum les gestes barrières, même entre proches. Pas facile de se faire la bise à minuit alors qu'on porte un masque.

• Sortir au restaurant ou dans un bar jusqu'à minuit et demi

Si les horaires d'ouvertures ont été fortement restreintes, les bars et restaurants sont tout de même autorisés à ouvrir pour le nouvel an, comme tous les soirs. Les mesures sanitaires sont cependant toujours en place, avec une capacité d'accueillir réduite et des règles strictes à respecter. Les rassemblements publics étant interdits, il est plus que recommandé de réserver si vous souhaitez avoir une table.

• Utiliser des pétards et feux d'artifices

Comme le veut la tradition, pétards et feux d'artifices feront partie de la fête, comme c'est déjà le cas depuis le 20 décembre. Ce n'est pas une pandémie mondiale qui viendra à bout de cette tradition réunionnaise. La plus grande prudence est cependant conseillée, des incidents ayant déjà été reportés le soir de Noël. Mieux vaut entamer cette nouvelle année avec le même nombre de mains qu'en 2020.

• S'agglutiner dans les grandes surfaces

Si le gouvernement conseille de se limiter à six adultes chez soi, en grande surface, les règles de la Covid-19 semblent ne pas s'appliquer. Les hypermarchés sont pris d'assaut, particulièrement en cette fin d'année, sans que ça ne semble alarmer personne. Au point de créer de petites émeutes lors de certaines promotions. En cas de famille nombreuse, c'est donc le lieu idéal pour se retrouver avant la fermeture le 31.

Ce qu'on ne peut pas faire :

• Fêter le réveillon sur la plage

La préfecture a été claire, les rassemblements sur la plage, grande tradition réunionnaise, sont interdits cette année. Et la règle des groupes de six personnes ne s'appliquera pas : tout rassemblement au bord du lagon est prohibé, en petit comme en grand comité. "Le 31 décembre, la prévention laissera place à la répression : les personnes qui braveraient l’interdiction des rassemblements dans l’espace public seront verbalisées" a rappelé la préfecture.

• Se rassembler dans l'espace public

Même son de cloche dans les rues, aires de pique-nique et autres lieux de rencontre sur la voie publique : tout rassemblement est strictement interdit, même pour les groupes de moins de six personnes. "Le réveillon de la Saint-Sylvestre doit donc s’organiser à domicile, chez des amis ou dans les établissements ouverts" ont averti les autorités. Attention aux contrôles donc !

• Aller en boite de nuit

Sans surprise, les boites de nuit n'auront pas été autorisées à ouvrir pour le nouvel an, comme c'est le cas depuis le confinement. On ne pourra donc pas se déhancher toute la nuit sur la piste de danse, au grand dam de bien des jeunes… Il n'est d'ailleurs même pas autorisé de danser dans les bars, malgré la musique qui peut y retentir.

Voyons le bon côté des choses : nous n'avons pas besoin d'attestation pour nous déplacer, nous. Bonne année tout de même !

as/www.ipreunion.com / [email protected]
 

   

3 Commentaire(s)

HULK, Posté
Les gens ne respecteront pas et les sanctions seront minimes. Donc pas de souci à se faire.
Missouk, Posté
Par rapport aux métropolitains, on a quand même relativement de la chance. Mais les gendarmes auront du travail, car certains ont du mal à comprendre le mot "interdiction"...
CHABAN, Posté
Ok, très bien !Aura-t-on le droit de se rassembler autour du super super congélateur, histoire de réchauffer l'ambiance ?IMAZ, pouvez-vous mener l'enquête SVP ?