Réveillon 2020 :

Masques et gel hydroalcoolique ne seront pas de la fête


Publié / Actualisé
Soumis à un contexte sanitaire inédit, et à un couvre-feu strict, le réveillon 2020 sera particulier. Imaz Press a voulu savoir comment cette Saint-Sylvestre sera fêtée. Plusieurs personnes interrogées disent qu'elles resteront chez elles, en famille et/ou entre amis. Elles ajoutent qu'il leur sera difficile de suivre à la lettre l'ensemble des recommandations, notamment concernant le port du masque et l'utilisation de gel hydroalcoolique. Témoignages (Photo d'illustration : rb/www.ipreunion.com)
Soumis à un contexte sanitaire inédit, et à un couvre-feu strict, le réveillon 2020 sera particulier. Imaz Press a voulu savoir comment cette Saint-Sylvestre sera fêtée. Plusieurs personnes interrogées disent qu'elles resteront chez elles, en famille et/ou entre amis. Elles ajoutent qu'il leur sera difficile de suivre à la lettre l'ensemble des recommandations, notamment concernant le port du masque et l'utilisation de gel hydroalcoolique. Témoignages (Photo d'illustration : rb/www.ipreunion.com)

"J'ai entendu parlé des fameux réveillons sur les plages à La Réunion. Du coup je suis un peu déçu. Je voulais voir comment ça se passait, ça a l'air assez convivial" regrette Thomas nouvellement arrivé sur l'île.  "Avec mes colocataires, on a voulu louer une autre maison pour le réveillon, mais c'était très compliqué, tous les AirBnB étaient pris. Là on va quand même faire attention, on n'a pas forcément envie de se mélanger à tout le monde" ajoute le jeune homme . "Au final on va profiter de notre belle coloc', qui regroupe trois maisons, et se retrouver entre nous. On ne va pas respecter la mesure qui recommande de ne pas être plus de six, mais bon on vit ensemble au quotidien. 2-3 copains vont peut-être se greffer à nous mais on restera à la maison, on sera plus d'une quinzaine en tout" dit-il encore. Et dans ce réveillon qui sera célébré "comme en famille", "il n'y aura pas de gestes barrières. On fait attention lorsque l'on est à l'extérieur, dans la coloc', il n'y a pas de personnes à risques" affirme Thomas.

Sandra, une mère de famille, n'est pas tout-à-fait sur la même longueur d'onde concernant les gestes barrière. "D'habitude nous est plus nombreux pour le réveillon. Mais là, avec tout ce qui se passe, cela sera plus strict. Il y aura un peu moins de monde" dit-elle. Elle précise ensuite "je compte tout de même porter un masque, surtout vis-à-vis de ma mère. On est obligé. On va rester en petit comité chez-nous".

Pour sa part Naomi ne cache pas qu'il y aura plus de six adultes à table, "mais on va faire attention" insiste-t-elle. Les mesures sanitaires qui sont recommandées "n'ont pas vraiment impacté ce que j'avais prévu" estime-t-elle. "On va essayer de respecter la distanciation mais le masque cela ne sera pas possible. On va danser, boire, chanter, donc cela sera compliqué si l'on en porte un" avoue-t-elle.

- Couvre-feu -

Ludovic note que la crise sanitaire n'a pas modifié ce qui avait prévu car il souhaitait rester en petit comité. "On respecte les recommandations du gouvernement. On sera quatre adultes et deux enfants. En toute honnêteté, on ne portera pas de masques lors du repas. On sera avec des gens que l'on côtoie régulièrement donc il n'y aura pas de mesures particulières, ni masques, ni gel hydroalcoolique" déclare-t-il. "On ne comptait pas se rendre sur la plage, on restera simplement dans notre logement pour le repas" indique le jeune homme.

Quant à Juliette elle ne cache pas sa déception. "Je suis venue à La Réunion pour un peu décompresser vis-à-vis de la Covid et de tout ce qui est anxiogène en Métropole. A la base, je devais passer le réveillon chez des amis mais on a dû changer de plans" soupire-t-elle. "On ne sait pas encore ce que l'on va faire mais on aimerait bien se retrouver avec plus de six personnes pour faire la fête. Je suis un peu déçue car on m'avait parlé des fêtes traditionnelles sur la plage, mais c'est annulé, donc on va faire autre chose" regrette-t-elle. "Cela serait quand même bien de profiter de l'ambiance locale. Je suis surprise car depuis que je suis arrivée, tout le monde se fait la bise et les masques ne sont pas toujours portés à l'intérieur" remarque-t-elle.

Pour rappel, pour ce réveillon de la Saint-Sylvestre, la préfecture met en place un couvre-feu en deux étapes. Entre 22h ce jeudi 31 décembre 2020 et 1h du matin ce vendredi 1er janvier 2021, seules les personnes rentrant chez-elles ou justifiant d'un motif impérieux pourront circuler.

Le dispositif sera renforcé de 1h à 5h vendredi matin : hors motif impérieux toute circulation sera interdite. Les rassemblements dans l'espace public, même en-deçà de six personnes, seront aussi interdits dès 18h ce jeudi et jusqu'à 5h vendredi matin. Une amende s'élevant jusqu'à 375 euros pourra être infligée en cas de non-respect de ces mesures.

Lire aussi : Réveillon du Nouvel an : mise en place d'un couvre-feu en deux étapes de 22h à 5h

vl/www.ipreunion.com / [email protected]

   

2 Commentaire(s)

Missouk, Posté
Tout le monde était prêt à faire attention. De toutes façons les plages sont fermées, les rassemblements publics interdits, et les restaurants ferment à minuit 30. Ca ne suffisait pas ? Le Conseil de Défense, à 12000km, a lui, décidé que ce serait couvre-feu obligatoire... Une décision aussi gratuite qu'infondée et stupide. Une de plus!
Fabs, Posté
Le gel hydro-alcoolique est de toute façon à éviter quand on mange : ça reste sur les mains, et c'est pas vraiment comestible.