A partir du mardi 19 janvier :

Covid-19 : la campagne de vaccination va s'intensifier à La Réunion


Publié / Actualisé
La campagne de vaccination contre la Covid-19 a officiellement démarré ce vendredi 15 janvier à La Réunion. Les premières injections ont eu lieu à l'EHPAD de Saint-Joseph du CHU de La Réunion. La directrice générale de l'ARS, Martine Ladoucette, était présente pour l'événement. La campagne est lancée et va s'amplifier encore, notamment avec le démarrage, le mardi 19 janvier, des vaccinations pour les personnels hospitaliers de plus de 50 ans ou à risques. (Photo : CHU de La Réunion)
La campagne de vaccination contre la Covid-19 a officiellement démarré ce vendredi 15 janvier à La Réunion. Les premières injections ont eu lieu à l'EHPAD de Saint-Joseph du CHU de La Réunion. La directrice générale de l'ARS, Martine Ladoucette, était présente pour l'événement. La campagne est lancée et va s'amplifier encore, notamment avec le démarrage, le mardi 19 janvier, des vaccinations pour les personnels hospitaliers de plus de 50 ans ou à risques. (Photo : CHU de La Réunion)

Le premier vacciné à La Réunion s'appelle Philippe Payet. Âgé de 74 ans, il réside à l’EHPAD de Saint-Joseph du CHU de La Réunion et a reçu son injection ce vendredi 15 janvier dans la matinée. Les résident(e)s de 25 établissements d'hébergement et de soins pour personnes âgées seront concernées par cette première phase de vaccination. Plus tard dans la matinée, ce sont les pompiers du SDIS de Saint-Denis qui ont pu à leur tour se faire vacciner. La campagne va ensuite s'intensifier à partir du 19 janvier en s'ouvrant aux personnels hospitaliers de plus de 50 ans ou à risques.

Le CHU de La Réunion et l’ensemble des acteurs sont pleinement mobilisés pour déployer le plus rapidement et dans les meilleures conditions possibles cette campagne, afin de réduire le nombre de formes graves de la maladie, de protéger les personnes les plus vulnérables ainsi que les personnels hospitaliers, d’éviter la saturation des hôpitaux et nous permettre, de retrouver une vie la plus normale possible.

Lire aussi : Vaccins anti-covid : 32 pompiers vaccinés à Saint-Denis
 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !