Entre la Métropole et La Réunion :

Covid-19 : retour des motifs impérieux dès le 28 janvier


Publié / Actualisé
La préfecture vient d'annoncer ce samedi 23 janvier 2021 la mise en place des motifs impérieux entre La Réunion et la Métropole à partir du 28 janvier prochain. Cette mesure visant à renforcer le contrôle des frontières découle des risques liés à l'apparition des variants. Elle a ainsi pour but de protéger La Réunion "de l'introduction du variant britannique dont la contagiosité est accrue et préoccupante" mais également "protéger la Métropole de l'introduction du variant sud-africain". Nous publions le communiqué de la préfecture ci-dessous. (Photo d'illustration : rb/www.ipreunion.com)
La préfecture vient d'annoncer ce samedi 23 janvier 2021 la mise en place des motifs impérieux entre La Réunion et la Métropole à partir du 28 janvier prochain. Cette mesure visant à renforcer le contrôle des frontières découle des risques liés à l'apparition des variants. Elle a ainsi pour but de protéger La Réunion "de l'introduction du variant britannique dont la contagiosité est accrue et préoccupante" mais également "protéger la Métropole de l'introduction du variant sud-africain". Nous publions le communiqué de la préfecture ci-dessous. (Photo d'illustration : rb/www.ipreunion.com)

"Face aux risques liés à l’apparition des variants, le préfet met en place les motifs impérieux entre La Réunion et l’hexagone à compter du 28 janvier 2021. Malgré une situation épidémique contenue, l’apparition des variants et leur dissémination rapide dans le monde impose un nouveau renforcement des modalités de circulation des voyageurs entre La Réunion et la métropole afin de lutter efficacement contre ces nouvelles menaces.

Après consultation de l’instance de dialogue avec la communauté médicale et en lien avec le centre interministériel de crise, le préfet de La Réunion a décidé de rétablir les motifs impérieux à compter du jeudi 28 janvier 2020 entre La Réunion et l’hexagone.

Cette mesure aura un double objectif :

- protéger La Réunion de l’introduction du variant britannique dont la contagiosité est accrue et préoccupante

- protéger la métropole de l’introduction du variant sud-africain alors que quatre cas ont à ce stade été documentés à La Réunion et que les caractéristiques de ce variant sont encore peu connues.

A compter de jeudi 28 janvier 2020, les voyageurs embarquant à destination de La Réunion depuis la métropole ou à destination de la métropole depuis La Réunion auront donc l’obligation de justifier d’un motif impérieux pour circuler. Cette mesure sera prise par arrêté préfectoral.

Tous les déplacements en dehors du territoire sont donc désormais interdits sauf s’ils sont fondés sur un motif impérieux d’ordre personnel ou familial, un motif de santé relevant de l’urgence ou un motif professionnel ne pouvant être différé. Les voyageurs devront renseigner une attestation déclarative justifiant du motif impérieux de leur déplacement avant tout déplacement en avion. Le modèle d’attestation sera mis en ligne sur le site de la préfecture en début de semaine prochaine.

Conformément aux dispositions de l’article L. 3136-1 du code de la santé publique, la violation des mesures prévues par le présent arrêté est punie de l’amende prévue pour les contraventions de la 4ème classe, soit 135 euros. Des contrôles seront diligentés par la police aux frontières."
 

   

4 Commentaire(s)

Ted97420, Posté
Pour ceux qui ont déjà pris leurs billets d'avion depuis plusieurs mois et non remboursable on fait comment moi ça fait 5 ans que j'ai pas revu mes enfants sur l'île j'ai pris mon billet en avance exprès pour les voir pfff de l'argent foutu en l'air
Missouk, Posté
A force de faire souffler le chaud et le froid, il n'y a plus aucune crédibilité ! Que vont faire les touristes qui ont déjà pris leurs billets, réservé voiture et hébergements ? Comment réagit la filière tourisme sur le point local ? Mais de nombreux passagers arrivant à la Réunion ne reçoivent jamais les SMS annoncés à grand coups de com par l'ARS...
Mayaqui, depuis son mobile, Posté
Sage décision ; premierement les vacances d hiver en métropole commencent le 6 février et les stations de ski sont fermées ......
Donc changement de destination !!!!

Et de deux : il vaut éviter la rencontre des deux mutants : sud africain et anglais ......
Si la rencontre se réalise , une compétition va se créer entre les deux et le plus fort gagnera, ...... et mutera certainement .....

Quid du vaccin ..... ?
Trouillomètre, Posté
Leur trouille c'est surtout sur le variant sud-africain arrive en France. Si on veut protéger la Reunion on ferme les frontières et l'aéroport comme l'Angleterre ou encore l'île Maurice.