Et un renforcement des contrôles des motifs impérieux :

Jean-Hugues Ratenon demande l'arrêt total des liaisons aériennes avec Mayotte


Publié / Actualisé
Dans une lettre ouverte au préfet, publiée ce jeudi 28 janvier 2021, le député Jean-Hugues Ratenon appelle à un durcissement des mesures sanitaires. Il demande notamment l'arrêt total des liaisons aériennes avec Mayotte pour au moins 15 jours, la situation épidémique s'étant fortement dégradée et les variants sud-africain et britannique y ayant été détectés. Le député souhaite aussi qu'un renforcement des contrôles des motifs impérieux soit mis en place à l'aéroport. Nous publions la lettre complète ci-dessous (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Dans une lettre ouverte au préfet, publiée ce jeudi 28 janvier 2021, le député Jean-Hugues Ratenon appelle à un durcissement des mesures sanitaires. Il demande notamment l'arrêt total des liaisons aériennes avec Mayotte pour au moins 15 jours, la situation épidémique s'étant fortement dégradée et les variants sud-africain et britannique y ayant été détectés. Le député souhaite aussi qu'un renforcement des contrôles des motifs impérieux soit mis en place à l'aéroport. Nous publions la lettre complète ci-dessous (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Monsieur le Préfet, comme vous le savez, la situation sanitaire s’est nettement dégradée ces dernières 24h à Mayotte avec la présence des variants du covid19. Selon la préfecture locale, une cinquantaine de personnes porteuses du variant sud-africain ont été recensées et 1 premier cas porteur du variant britannique a été découvert hier. Le taux d’incidence augmente fortement y compris chez les moins de 14 ans.

Face à cette situation, le Préfet de Mayotte, en plus du couvre-feu sur l’ensemble de l’ile, a décidé d’imposer à partir d’aujourd’hui le confinement dans 3 communes et l’on redoute que l’épidémie se propage très rapidement.

Dans l’hexagone, d’après les experts, les variants sont en train de changer la donne et on l’estime à 10% des nouveaux cas dans certaines régions de France.
Les indicateurs ne sont pas bons, la tendance dans les hôpitaux est toujours à la hausse selon un dernier rapport.

C’est pourquoi Monsieur le Préfet, il faut tout faire pour contenir l’épidémie sur notre territoire et empêcher les variants plus contagieux et peut-être plus mortels d’arriver sur notre sol.

Les hôpitaux en métropole basculent les uns après les autres en situation de tension. Si l’épidémie flambe en Outre-Mer et notamment à la Réunion, nous ne pourrions pas compter sur l’envoi de renfort. L’urgence absolue, protéger le personnel soignant et la population Réunionnaise.

Monsieur Le Préfet, même si le trafic aérien international est déjà interrompu et que vous avez décidé de votre côté d’imposer les motifs impérieux pour tous déplacements, il m’apparait urgent aujourd’hui de durcir les règles afin d’éviter un nouveau confinement à La Réunion, ce qui serait une catastrophe pour notre économie et la vie sociale.

Pour cela, je vous fais part des préconisations suivantes :

1°) de préparer l’arrêt total des liaisons aériennes entre La Réunion et Mayotte et sens inverse pour une durée à minima de 15 jours ; observer l’évolution de la situation et réévaluer la mesure à l’issu de ce délai.

2°) pour ce qui est des liaisons aériennes avec la métropole : les motifs impérieux sont imposés à compter de ce jour, jeudi 28 janvier 2021. Mais compte tenu de la présence des variants en Europe et en métropole, je souhaite que vous renforciez cette mesure par des justificatifs de ces motifs impérieux et pour ceux qui se déplace pour une raison d’ordre personnel (c’est quoi d’ailleurs ?), que ce motif soit strictement justifié et développé par des documents.

Jusqu’à présent, la Réunion a pu, a su se préserver d’une flambée de l’épidémie grâce aux efforts de la population. Ce serait regrettable de tout anéantir.
Dans l’attente de vos décisions, je vous prie de croire Monsieur le Préfet en l’expression de mes salutations respectueuses.

   

2 Commentaire(s)

Sandrine, Posté
Lé vrai. Faut préfet i arrete fait n'importe koi et ke li arrete blague inutilement. Ferme l'aeroport avec Mayotte la. Na rien a gagner avec bana a part contamine a nou
Newlions, depuis son mobile, Posté
test