[INFO IMAZ PRESS] Des échantillons vont être séquencés (actualisé) :

Suspicion d'un second cas de variant anglais à La Réunion


Publié / Actualisé
Les autorités sanitaires de l'île l'ont confirmé ce lundi 1er février 2021 dans la soirée : le variant britannique est présent à La Réunion. Un premier cas a été confirmé, il s'agit d'un Réunionnais parti en Métropole durant le mois de janvier et qui a été déclaré guéri depuis. Ce mardi 2 février, selon une information d'Imaz Press Réunion, il existe une suspicion d'un second cas de variant britannique. Des échantillons fournis par le CHU vont partir au séquençage à la Cyroi. Il pourrait également s'agir du variant britannique. Aucun nouveau cas de variant sud-africain n'a été recensé à ce jour, le total reste à 9 cas issus de cette souche sur l'île. Les deux variants les plus marquants sont donc présents sur l'île, plus contagieux que le virus d'origine, et alors que le nombre de cas est en hausse sur notre département. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Les autorités sanitaires de l'île l'ont confirmé ce lundi 1er février 2021 dans la soirée : le variant britannique est présent à La Réunion. Un premier cas a été confirmé, il s'agit d'un Réunionnais parti en Métropole durant le mois de janvier et qui a été déclaré guéri depuis. Ce mardi 2 février, selon une information d'Imaz Press Réunion, il existe une suspicion d'un second cas de variant britannique. Des échantillons fournis par le CHU vont partir au séquençage à la Cyroi. Il pourrait également s'agir du variant britannique. Aucun nouveau cas de variant sud-africain n'a été recensé à ce jour, le total reste à 9 cas issus de cette souche sur l'île. Les deux variants les plus marquants sont donc présents sur l'île, plus contagieux que le virus d'origine, et alors que le nombre de cas est en hausse sur notre département. (Photo rb/www.ipreunion.com)

• Premier cas de variant britannique

C'était une crainte des autorités, la voici confirmée : après le variant sud-africain, le variant britannique fait son apparition à La Réunion. Après le sigle barbare 501Y.V2, c'est donc le VOC 2020 dont nous allons entendre parler dans les jours à venir.

Il s'agit d'un Réunionnais qui a séjourné en Métropole durant ses congés en janvier, indiquent les autorités sanitaires de l'île. Celui-ci est revenu sur l'île le 22 janvier. "Souffrant ensuite de certains symptômes, il avait réalisé un dépistage qui s’est avéré positif. Le contact tracing avait été effectué et la personne avait été isolée" indiquent la préfecture et l'ARS. A noter qu'il a été été déclaré guéri depuis.

Lire aussi : Un premier cas de variant britannique avéré à La Réunion

Par ailleurs, un second cas suspect a été repéré. Il pourrait s'agir là aussi du variant britannique. Selon nos informations, des échantillons sont envoyés dans la matinée pour séquençage à la Cyroi. Il s'agira ensuite pour les autorités de confirmer oui ou non un second cas de variant britannique à La Réunion.

• Aucun nouveau cas de variant sud-africain

Cette entrée sur notre territoire du variant britannique fait craindre le pire, alors que le variant sud-africain est déjà présent sur notre département. Mais les autorités indiquent qu'aucun nouveau cas issu de cette souche a été recensé. A ce jour, 9 cas du variant sud-africain ont été enregistrés, dont 5 cas annoncés dans un même bilan incluant 3 enfants. Tous viennent de Mayotte ou des Comores, ou sont liés à des voyageurs rentrés de Mayotte ou des Comores.

Rappelons que l’un des patients atteints par ce variant est décédé. Âgé d’une soixantaine d’années, il avait été évacué des Comores.

Lire aussi : Covid-19 : un décès porteur du variant sud-africain, 92 nouveaux cas en deux jours

• Hausse des cas sur l'île

Ce bilan confirmant la présence du variant anglais sur notre île intervient alors que le nombre de cas recensés à La Réunion augmente sensiblement. Ce lundi 1er février 2021, les autorités sanitaires ont confirmé 198 nouveaux cas de Covid-19 pour trois jours, soit une moyenne journalière de 66 cas.

La barre des 10.000 cas cumulés est donc franchie avec 10.194 cas depuis l'apparition du premier cas le 11 mars 2020. Le taux d'incidence est toujours de 37,6.

Au niveau national, la France a annoncé fermer ses frontières, dernier recours pour échapper au reconfinement, le troisième de l'année dans l'Hexagone. Mais de nouvelles annonces pourraient être faites dans la semaine. La préfecture de La Réunion pour sa part pourrait être amenée à prendre de nouvelles mesures maintenant que les deux variants, sud-africain et britannique, sont sur l'île.

mm/www.ipreunion.com / [email protected]

   

3 Commentaire(s)

Polrun, Posté
"...aucun nouveau cas issu de cette souche a été recensé." -> petite coquille : " ...n'a été recensé..."Cdlmt (Merci beaucoup, nous avons corrigé grâce à vous - Webmaster)
A méditer, Posté
En Australie avec 1 cas Covid déclaré on met en place le confinement.A la reunion ? Aeroport toujours ouvert ! Champion du monde..... frérot.
Arrivée par Gillot, Posté
Qu'on ferme une bonne fois pour toute l'aéroport !